IMC et IMG : comment les calculer ?

Pour pouvoir déterminer si notre poids correspond à une corpulence normale ou représente au contraire un risque pour notre santé, nous disposons de plusieurs formules de calcul. D’une part, l’IMC ou indice de masse corporelle. D’autre part, l’IMG ou indice de masse graisseuse, qui vient compléter l’IMC.

Publicité
Publicité

vignette-focus-500x334.jpg© Istock

L’indice de masse corporelle : calcul

Le calcul de l’IMC est relativement simple. Il nécessite de connaître deux facteurs : le poids (en kilos) et la taille (en mètres). Ensuite, le calcul s’effectue en appliquant la formule suivante : IMC = Poids/(taille x taille)

Publicité

Si l’IMC est compris entre 18,5 et 25, la personne a une corpulence normale. En dessous de 18,5, on parle de maigreur. Tandis qu’au-delà de 25, la personne est en surpoids. Cependant, si cet indice est intéressant, il ne permet pas de déterminer dans le poids mentionné quelle est la répartition entre masse maigre (muscles) et masse grasse (lipides). Or on peut tout à fait avoir un poids dit "normal", mais avoir trop de graisse.

L’indice de masse graisseuse : calcul

L’indice de masse graisseuse va affiner l’IMC en permettant de déterminer la part de masse grasse de la personne. Il prend en compte l’âge et le sexe et se calcule ainsi : (1,2 x IMC) + (0,23 x âge) - (10,8 x sexe (femme = 0, homme =1)) - 5,4

Publicité

Pour une femme, si l’IMG est compris entre 25 et 30 %, le résultat est bon. S’il est supérieur à 30 %, elle a une masse graisseuse trop importante et, bien souvent, un surpoids associé. Il faudra alors envisager un régime alimentaire équilibré et une activité physique régulière. Si, au contraire, son IMG est inférieur à 25 %, alors sa minceur est inquiétante pour sa santé et il conviendra d’adapter l’alimentation.

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés