Suppositoire à la glycérine : peut-on l'utiliser pendant la grossesse ?

La constipation survient très fréquemment au cours de la grossesse, à tous les trimestres, mais surtout à l'approche du terme. Les mesures hygiéno-diététiques sont à privilégier, mais des traitements existent pour soulager la femme enceinte. Cependant, certains sont contre-indiqués en raison de risques pour le bébé.

Publicité

6757900-inline-500x351.jpg© Istock

Pourquoi la constipation est-elle fréquente pendant la grossesse ?

La constipation est un phénomène fréquent pendant la grossesse. Celle-ci peut survenir dès le début de la grossesse, en raison des modifications de l'imprégnation hormonale due à la progestérone, qui ralentissent le transit. En fin de grossesse, le volume de l'utérus peut gêner le transit intestinal. D'autre part, l'activité physique est nettement diminuée pendant la grossesse, surtout à la fin, ce qui retentit considérablement sur le transit. C'est pourquoi près de la moitié des femmes enceintes sont touchées par la constipation. Les femmes ayant déjà une tendance naturelle à la constipation peuvent être très gênées si elle s'aggrave. Les selles peuvent devenir très dures. La constipation est sans danger, tant pour la maman que pour le bébé, mais peut provoquer une gêne et des douleurs abdominales. Des remèdes naturels et certains laxatifs peuvent en venir à bout.

Publicité
Publicité

Comment traiter la constipation pendant la grossesse ?

La constipation pendant la grossesse peut être traitée simplement et naturellement. Un régime alimentaire adapté est la première étape nécessaire pour lutter contre la constipation. Il est conseillé de consommer plus de fibres, des légumes verts, des fruits, et de boire suffisamment. Les légumes verts doivent être consommés à chaque repas, en évitant les aliments qui ralentissent le transit, comme le riz. Enfin, une marche quotidienne de trente minutes au moins est sans danger ni pour la maman ni pour le bébé, dans le cas d'une grossesse non compliquée, et permet d'aider le transit intestinal. Certaines activités physiques douces, comme le yoga ou le vélo, peuvent être pratiquées pendant la grossesse. L'utilisation de laxatifs peut être délétère. Les suppositoires à la glycérine peuvent être utilisés pendant la grossesse et sont sans danger pour la future maman et pour le nourrisson. Ils ne devront être utilisés qu'en cas d'échec des mesures hygiénodiététiques et à raison d'un suppositoire par jour au maximum.

Quels sont les risques des suppositoires à la glycérine au cours de la grossesse ?

Les suppositoires à la glycérine ne doivent pas être utilisés sur un long terme pendant la grossesse. Ils risquent de provoquer des saignements anaux et d'endommager l'anus. En effet, au cours de la grossesse, les hémorroïdes sont fréquentes et l'utilisation de suppositoires peut être douloureuse et provoquer de petits saignements. Les suppositoires à la glycérine doivent simplement être employés le temps que les modifications alimentaires et les mesures hygiénodiététiques fassent leur effet sur la constipation. Ils ne présentent aucun risque pour le nourrisson.

La rédaction vous recommande sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X