Problèmes de thyroïde : quels sont les signes ?

Prise de poids, nervosité, fatigue, troubles de la mémoire… Ces signes peuvent révéler chez vous un problème d’hyper ou d’hypothyroïdie. En effet, la glande thyroïde produit des hormones nécessaires à tout l’organisme. Quels sont les symptômes de troubles de la thyroïde ? Quand s’inquiéter ? Medisite fait le point.

Une fatigue persistante associée à des troubles du sommeil

Une fatigue persistante associée à des troubles du sommeil© Adobe Stock

"La thyroïde est une glande en forme de papillon, constituée de deux lobes reliés par un isthme. Elle est située à la base du cou, en avant de la trachée. Elle est placée sous la pomme d'Adam et n’est normalement pas palpable", décrit l'Assurance Maladie. Cet organe sécrète des hormones thyroïdiennes (triiodothyronine ou T3 et thyroxine ou T4).

Ces hormones sont essentielles à notre organisme car elles régulent le métabolisme des cellules de notre corps et contrôlent l'energie musculaire ainsi que la température corporelle. Ces dernières influent aussi notre humeur et notre rythme cardiaque. Chez l'enfant, elles participent la croissance et le développement.

Il arrive que la glande thyroïde sécrète trop peu d'hormones. C'est là le début des problèmes. La thyroïde fonctionne alors insuffisamment et l’organisme (organes, tissus, glandes…) se met à tourner au ralenti. On parle alors d'hypothyroïdie. Dans le cas de l’hyperthyroïdie, c’est l’inverse.

La fatigue est le premier symptôme d’un problème de thyroïde. L’asthénie (épuisement général sans avoir fait d’effort) se rencontre dans 99 % des cas d’hypothyroïdie. Si vous êtes tout le temps fatigué sans aucun signe d’infection, si vous vous sentez léthargique et que vous avez de grosses difficultés à démarrer le matin, vous pouvez soupçonner une hypothyroïdie.

La fatigue musculaire est aussi un signe d’hyperthyroïdie. Elle se couple à des troubles du sommeil de type insomnie car l’organisme est en suractivité.

Des cheveux secs, cassants et une peau sèche

Les premiers symptômes de troubles thyroïdiens sont ceux qui modifient l’apparence physique. En cas d’hypo ou d’hyperthyroïdie, les cheveux deviennent cassants et secs et commencent à tomber.

Dans 97 % des cas d’hypothyroïdie, la peau est sèche, jaunit voire devient grisâtre.

Le visage gonfle surtout autour des yeux et du menton (55 % des cas) et les traits s’épaississent. Des rides prématurées peuvent apparaitre, accompagnées parfois d’autres troubles cutanés (eczéma, acné…). Ceci est "le résultat de l’accumulation des graisses et des déchets non éliminés dans les tissus suite à une baisse d’hormones thyroïdiennes dans le corps", explique le Dr Willem.

On peut également parfois remarquer l’apparition d’un goitre (gonflement à la base du cou).

Une personne atteinte d’hypothyroïdie voit également ses ongles se strier, devenir mous puis se casser et ses sourcils se raréfier.

Vidéo : Les maladies de la thyroïde - Hypothyroidie - Hyperthyroidie

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Remerciements au Dr  Jean-Pierre Willem, auteur de "Les pathologies de la thyroïde", éd du Dauphin, 2010 

La rédaction vous recommande sur Amazon :