Comment reconnaître un cancer de l’utérus ?

Certifié par nos experts médicaux MedisiteLe risque de cancer de l’utérus augmente après 40 ans. Près de 3000 cas de cancer du col de l'utérus ont été dépistés en 2017 en France. Quels sont les signes qui doivent alerter ? Comment s'en protéger ? Avoir porté un stérilet augmente-t-il les risques ? Faut-il continuer de faire des frottis après la ménopause ? Les réponses de Medisite en collaboration avec nos médecins spécialistes.
Sommaire

Des saignements vaginaux, ce n'est pas normal !

Des saignements vaginaux, ce n'est pas normal !© IstockSi vous présentez des saignements vaginaux (en dehors des règles), consultez un médecin. C’est peut-être le signe d’un cancer au niveau de l'utérus. ‘Il y a un processus inflammatoire qui fait que les vaisseaux sont mis à nus et saignent’, explique le Dr Joseph Monsonego, gynécologue-oncologue.

Description du symptôme : un saignement vaginal qui intervient en dehors des règles ne doit jamais être négligé. Et ce, quelque soit son abondance. ‘Après la ménopause, cela peut être un signe de cancer du corps de l’utérus (1)’, prévient le Dr Anne De La Rochefordière, radiothérapeute. ‘Quand ils interviennent avant ou après la ménopause, mais de manière provoqué comme lors d’un rapport sexuel, ils peuvent évoquer un cancer du col (2)’, poursuit notre interlocutrice.

A savoir : un saignement vaginal peut être la cause de nombreuses autres affections: fibrome, polype, kyste de l’ovaire, grossesse extra-utérine… Il doit toujours faire l’objet d’une consultation, et ce, même si le dernier frottis était normal.

(1) Cancer du corps de l’utérus (endomètre) : cancer se développant dans la partie supérieure de l’utérus, la plus large, celle communiquant avec les trompes et les ovaires, accueillant le fœtus lors de la grossesse. Le corps de l’utérus est composé de deux couches: une couche interne appelée ‘endomètre’ et une couche externe, ‘le myomètre’. Le cancer du corps de l’utérus débute presque toujours au niveau de l’endomètre et serait deux fois plus fréquent que celui du col de l’utérus (7 200 cas dépistés en 2012).

(2) Cancer du col de l’utérus : cancer se développant dans la partie inférieure de l’utérus, la plus étroite, s’ouvrant sur le vagin.

Vidéo : Cancer du sein : quels sont les vrais symptômes ?

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Remerciements aux Drs Isabelle Heard, Joseph Monsonego et Anne de la Rochefordière.

- Cancer du col de l'utérus, Ligue contre le cancer 
- Les cancers de l'utérus, ARC
- Association 1000 femmes, 1000 vies 
Info-hpv.fr, Institut Pasteur
Guide pratique de gynécologie, Dr Henri Rozenbaum, Solar, 2003

La rédaction vous recommande sur Amazon :