Cancer du côlon : quels sont les symptômes ?

Le cancer du côlon est le troisième plus fréquent en France, tous sexes confondus. Il survient en grande majorité chez les personnes de 50 ans et plus et évolue en silence. Trouibles du transit, sang dans les selles... Voici les signes à ne pas laisser passer !

Publicité

Sang dans les selles et grande fatigue

© Adobe StockLe cancer du côlon se développe sur la muqueuse du gros intestin, et s'étend aux tissus avoisinants.
L'un des signes d'alerte* le plus important est l'hémorragie rectale, une hémorragie lente et constante du côlon, qui montre l'aggravation de la maladie.
Reconnaître les signes : pas si simple ! Car les traces de sang dans les selles sont parfois minimes, peuvent se mélanger aux selles et rester indécelables, ou sont provoqués par d'autres causes comme les hémorroïdes ou les règles.
Autre signe : une anémie (carence en fer) découverte avec une prise de sang, est souvent engendrée par ces saignements. Cela entraîne une grande fatigue persistante et un teint de plus en plus pâle.

Publicité
Publicité

* Ce symptôme peut être soit isolé, soit associé aux autres mentionnés dans l'article.

Des troubles digestifs

Lorsque certains symptômes apparaissent, ils ressemblent à des troubles courants et peuvent passer inaperçus. Certains d'entre eux sont des troubles digestifs* comme des diarrhées, une constipation ou les deux en alternance.
Reconnaître les signes : Si ces troubles sont inhabituelles, apparaissent subitement et persistent dans le temps, sans cause apparente, surtout chez une personne de plus de 50 ans, mieux vaut consulter.
Si la tumeur est importante, il arrive qu'une occlusion intestinale aiguë se déclare, se manifestant par une absence de selles, de gaz, des vomissements et un ballonnement abdominal. C'est alors une urgence.

* Ce symptôme peut être soit isolé, soit associé aux autres mentionnés dans l'article.

La rédaction vous recommande sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X