Les symptômes de Steve Dixon laissaient penser à un AVC. Pourtant, c’est une tumeur cérébrale qui lui a été diagnostiquée en mars 2019. Grand-père de trois petits-enfants, il apprend alors qu’il est atteint d’un glioblastome multiforme, un cancer cérébral.

Steve Dixon s’est battu deux ans, entre traitements et opération. Malheureusement, le cancer était trop virulent. Le patient britannique a rendu son dernier souffle en janvier 2021.

Jane, sa femme, aujourd’hui veuve, a décidé de témoigner. Elle raconte l’histoire de son mari à la presse anglophone pour alerter l’opinion publique sur l’importance du diagnostic pour les tumeurs au cerveau.

Tumeur au cerveau : le diagnostic posé, tout s’accélère

“Steve était un homme en forme, et en bonne santé, qui n’aimait rien de plus qu’un match de football ou de golf” déclare l’épouse de Steve, Jane, auprès du média britannique The Mirror.

Vivant à Bradford (Ouest de l’Angleterre), le quinquagénaire a commencé à ressentir des picotements récurrents à la main gauche. Son entourage a d’abord pensé à un AVC. En effet, l’apparition de fourmillements au niveau de la main et du bras fait partie des signes avant-coureur de l’AVC et de l’ischémie cérébrale transitoire.

“C’est arrivé très soudainement, précise Jane. Il s’est rendu chez le médecin, et on lui a dit qu’il avait peut-être eu une attaque. Après un scanner, les médecins ont alors découvert une masse dans son cerveau”. C’était en mars 2019. Steve Dixon apprend qu’une tumeur mortelle se développe dans son cerveau. Il s’agissait précisément d’un glioblastome multiforme. Son espérance de vie sous chimiothérapie et radiothérapie est alors estimée entre 12 et 18 mois.

Cancer : la fin après deux années de combat

Soumis à un traitement lourd, l’état de Steve Dixon avait fini par s’améliorer. Or, une rechute est venue tout remettre en question en mars 2020.

Un nouvel examen révèle alors une progression tumorale. Le patient a subi plusieurs opérations. Par la suite, une nouvelle chimiothérapie lui avait été proposée. Sans succès.

La maladie ne s’est jamais arrêtée de progresser, menant Steve Dixon en soins palliatifs. Entouré par ses proches, Steve Dixon est mort le 9 janvier 2021.

“Steve ne fumait pas et ne buvait que de façon occasionnelle. Il était l’image même de la bonne santé. Cependant, cette maladie ne fait pas de distinction” soulève sa femme. Marquée par cette perte, elle prend la décision de se consacrer à la levée de fonds pour trouver un remède aux tumeurs au cerveau. Au total, Jane a réussi à lever 561 livres (655 euros) durant les funérailles de son mari, pour aider à la recherche concernant la prise en charge de ce type de tumeur.

Chaque année en France, on diagnostique 5 000 nouveaux cas de cancers du cerveau, avec un taux de survie de 25%, dans les cinq années suivant le diagnostic.

Venez vous divertir autrement sur Hedony : Livres, jeux en ligne, cours en ligne et bien plus encore !

Sources

The Mirror : https://www.mirror.co.uk/news/uk-news/fit-healthy-man-dies-after-24586199

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.