Rétinoblastome, quels symptômes ?

Dans 90 % des cas, ce type de cancer oculaire survient chez l'enfant de moins de 3 ans. La tumeur intraoculaire se manifeste, dans un premier temps, sous la forme d'un strabisme persistant et d'une pupille blanche (leucocorie). Si le rétinoblastome reste généralement indolore, il peut très rapidement altérer la vision de l'enfant.

Rétinoblastome, quelles causes ?

La très grande majorité des rétinoblastomes sont causés par une mutation du gène RB situé sur le chromosome numéro 13. On parle de processus sporadique lorsque cette modification survient de manière aléatoire au cours de la réplication des cellules. Seuls 10 % des cas de rétinoblastomes auraient un caractère héréditaire, c'est-à-dire avec l'un des deux parents qui aurait été atteint par la même pathologie.

Rétinoblastome, quels traitements ?

La prise en charge du rétinoblastome va essentiellement dépendre de la localisation précise de la tumeur à l'œil et de son stade d'évolution. Lorsqu'il s'agit d'une tumeur antérieure, la cryothérapie ou la curiethérapie par disque radioactif sont principalement privilégiées tandis que la thermo-chimiothérapie, la photocoagulation ou la radiothérapie externe seront davantage indiquées pour une tumeur postérieure. En outre, le recours à l'énucléation (ablation de l'œil) n'est préconisé que dans le cadre d'une tumeur trop volumineuse.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.