Sommaire

Des paquets qui ne contiennent pas que du riz Basmati

Le riz Basmati est très apprécié des pays occidentaux. Comme le précise un article publié sur le site internet Le Vif, 80% de la production totale de riz indien est destinée à l’Europe et au Moyen-Orient.

Mais, on ne le sait pas toujours, le paquet de riz Basmati ne comporte pas que du riz Basmati. En effet, la loi française autorise jusqu’à 7% de riz d’une autre variété dans les paquets.

Raison invoquée ? Les différents riz peuvent se mélanger pendant le transport.

Des paquets qui ne contiennent pas que du riz Basmati© Adobe Stock

Sa particularité : des grains plus fins et plus longs !

Le riz Basmati se distingue principalement des autres variétés par son aspect. En effet, il se compose de grains plus fins et plus longs que les autres. L’avantage majeur du riz Basmati se trouve également dans sa texture.

Incollable, les grains sont dissociés les uns des autres. Niveau saveur, il se reconnaît des connaisseurs par son goût plus parfumé que les autres. D’ailleurs, son nom signifie "reine des saveurs".

En France, le riz Basmati est fréquemment servi dans les restaurants en accompagnement de viande ou de poisson avec une sauce. Il s’utilise également pour agrémenter des plats indiens.

Moins riche en fibres que le riz complet

Le riz est un féculent intéressant sur le plan nutritionnel. Comme les autres variétés, le Basmati contient en moyenne 8 grammes de protéines. Le riz aide à couvrir les besoins en énergie. Il contient 77,8 grammes de glucides pour une portion de 100 grammes.

Dans le cadre d’une alimentation équilibrée, le riz aide au sentiment de satiété. Par comparaison, le riz complet a la même teneur en protéines, mais contient 5 grammes de fibres pour 100 grammes donnant donc un effet rassasiant supplémentaire.

Les fibres régulent aussi le transit et permettent une diminution de l’absorption du glucose. Le riz complet contient davantage de magnésium.

Il faut le laver avant de le cuire

Il faut le laver avant de le cuire© Adobe Stock

Pour éviter d’en faire trop, comptez environ 200 grammes de riz (soit un verre de 30cl) pour servir 3 à 4 personnes. Comme avec les autres riz, il est conseillé de laver le riz avant de le cuire.

Cette étape indispensable permet d’enlever l’amidon qu’il contient. Une technique utile pour éviter que le riz ne colle et ne devienne gluant. Rincez-le à plusieurs reprises jusqu’à ce que l’eau de rinçage soit bien claire. Pour permettre aux grains de bien s’allonger, prenez une casserole à fond bien large. Chacun a sa technique pour cuire le riz mais, généralement, il est recommandé d’utiliser deux volumes d’eau pour un volume de riz.

Une fois cuit, pensez à égoutter correctement le riz pour enlever tout excès d’eau. Attention, à ne pas trop le faire cuire. En effet, une cuisson trop longue élève l’index glycémique du riz et entraîne donc une élévation plus rapide de la glycémie. Enfin, l’effet rassasiant sera aussi amoindri.

Un riz qui vient du Punjab

Un riz qui vient du Punjab© Adobe Stock

Le riz est la deuxième céréale alimentaire la plus cultivée au monde. Parfumé, gluant, brun, il existe de nombreuses variétés de riz. Aujourd’hui, un habitant sur deux de la planète consomme du riz.

A la frontière de l’Inde et du Pakistan, la région du Punjab est connue pour une culture : le riz Basmati.

Vidéo : Top 3 des erreurs à ne pas faire avec votre riz

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.