5 effets sur le corps si vous supprimez les aliments transformes une semaine

On parle d'aliment transformé pour qualifier un produit qui n'a plus grand chose à voir avec les matières premières dont il est issu. "L’aliment d’origine a subi d’intenses transformations physiques, chimiques ou biologiques par des procédés industriels (par exemple : fractionnement d’un aliment en de multiples composants – craking - prétraitement par friture, chauffage à très haute température…)", décrit le Programme National Nutrition Santé (PNS).

Des additifs et/ou ingrédients (maltodetxrine, huiles hydrogénées, amidon modifié…) réservés à l’usage industriel et qui ne sont pas utilisés en cuisine à la maison, sont souvent ajoutés pour arriver au produit final que l’on retrouve dans nos rayons.

"Dans la liste des ingrédients sur l’étiquette des produits que nous achetons nous pouvons parfois lire des mentions comme : E 300, E 104, E 129, gomme de xanthane, carboxyméthylcellulose, nitrites, acésulfame K, glutamate… ce sont des additifs !", met en garde le PNS. 

Aliments transformés et ultra-transformés : quel danger ?

Concrètement, parmi les aliments transformés, on retrouve les fromages artisanaux, conserves de poisson au naturel, compote de fruits, pain frais, légumes en conserve ou surgelés natures ou préparés sans ajout d’additifs, yaourt nature, viande ou charcuterie conservée uniquement par salaison…

Les aliments ultra-transformés, encore plus nocifs, peuvent inclure les sodas classiques et light, les boissons énergisantes, les produits industriels comme les cordons bleus, les bâtonnets et nuggets à base de volaille, de poisson, ou de viande reconstituée, la charcuterie avec nitrites, les nouilles instantanées, les soupes de légumes déshydratés, la plupart des pains et brioches industriels, barrés de céréales, barres "énergétiques" et de nombreux gâteaux et biscuits industriels ou encore les desserts sucrés à base de fruits additionnés de sucres, d'arômes artificiels et d'agents texturants. Et cette liste est loin d'être exhaustive.

S'il est recommandé de limiter les produits transformés, c'est parce qu'ils sont de moins bonne qualité nutritionnelle. Ils contiennent plus de sel, sucre, graisses et moins de fibres, de vitamines, de minéraux. Ils sont ainsi connus pour favoriser le surpoids, le déclin cognitifs, les problèmes digestifs ou encore les problèmes de peau. 

Certains produits ont également été accusés d'être propice au cancer colorectal. C'est le cas de la charcuterie pour leur teneur en nitrites.

En limitant les aliments transformés, ou en les supprimant complètement pendant une semaine, vous allez pouvoir observer un certain nombre de bienfaits sur votre organisme. Peau, foie, moral... Raphaël Gruman, nutritionniste, nous évoque 5 effets qui seront visibles en 7 jours.

Vous retrouverez un regain d'énergie

1/5
5 effets sur le corps si vous supprimez les aliments transformés une semaine

"En supprimant les produits transformés, on s’oriente donc vers des produits naturels qui sont gorgés de vitamines", partage Raphaël Gruman.

Vous détoxifiez votre foie

2/5
5 effets sur le corps si vous supprimez les aliments transformés une semaine

"Les aliments transformés, de part les additifs qu’ils contiennent, fragilisent les organes qui participent à l’élimination comme le foie".

Votre teint sera plus lumineux

3/5
5 effets sur le corps si vous supprimez les aliments transformés une semaine

"Le teint est plus frais et plus lumineux. Les toxines sont excrétées par l’organisme et vous améliorez ainsi la qualité de la peau".

Vous retrouverez la motivation

4/5
5 effets sur le corps si vous supprimez les aliments transformés une semaine

"Les produits transformés diminuent notre production de dopamine ce neurotransméteur qui donne à l’organisme l’envie d’entreprendre". 

Voir la suite du diaporama

Vous aurez un meilleur moral

5/5
5 effets sur le corps si vous supprimez les aliments transformés une semaine

Les produits transformés favorisent les états dépressifs en agissant sur les neurones et les neurotransmetteurs dont la sérotonine.

> Les biens rares des plus grands promoteurs sont sur Immo.planet !

Sources

Merci à Raphaël Gruman, nutritionniste

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.