Quelles bottes et bottines pour votre morphologie ?

De l’automne au printemps, les bottes et les bottines sont des pièces maîtresses de vos gardes robes, et complètes vos tenues avec style. Mais, comme tout vêtement ou accessoire, elles nécessitent d’être choisies avec soin, afin de mettre en valeur votre silhouette. Selon que vous soyez petite ou grande, avec des mollets fins ou épais, les modèles qui vous iront le mieux diffèrent. Dans ce diaporama, nous vous guidons dans le choix de ces souliers.

Bottes à talons : comment éviter d’avoir mal aux pieds ?

Lorsqu’on est petite, porter des talons permet d’allonger les jambes et la silhouette. C’est également une astuce pour affiner les morphologies un peu rondes. Mais cela n’est pas toujours très confortable, et peut favoriser certains soucis de santé, comme les maux de dos ou les fractures de la cheville. Et si on vous disait qu’il est possible d’éviter ces écueils, tout en portant de jolies bottines à talons ?

Interviewée en mars dernier pour Medisite, la podologue Claire Pons a dévoilé quelques astuces pour prendre de la hauteur, sans souffrir. La première chose est de bannir les matériaux trop rigides, qui empêchent de bien dérouler le pied lors de la marche. On leur préfère des matières souples et flexibles. Mais attention, on évite tout de même les semelles épaisses et molles, qui peuvent créer un déséquilibre postural.

Des talons pas trop hauts, ni trop plats

Ensuite, il faut porter une attention particulière à la hauteur des talons. Trop hauts, ils augmentent la cambrure du dos et favorisent les lombalgies et les cervicalgies. À l’inverse, des chaussures plates n’apportent aucun soutien à la voute plantaire et augmentent le risque de tendinite. La hauteur idéale ? Entre 3 et 4 cm : cela favorise, en prime, le retour veineux.

Bien sûr, vous pouvez porter des talons plus hauts si cela vous fait plaisir, mais il vaut mieux que ce soit de façon ponctuelle : le temps d’une soirée ou d’un rendez-vous, par exemple. Vérifiez également que le talon soit bien centré et postérieur dans l’alignement de la tige pour une meilleure stabilité. Méfiez-vous, en revanche, des talons aiguilles, qui provoquent une instabilité de la cheville et peuvent donc engendrer une tendinite des muscles stabilisateurs ou une entorse.

Vous êtes petite, avec des jambes fines

1/5
Quelles bottes et bottines pour votre morphologie ?

Pour allonger votre silhouette, misez sur des bottes qui montent jusqu’au genou ou des bottines… l’idéal étant de choisir des modèles à talons hauts. Mais évitez les talons trop épais et les semelles massives, qui risquent de trop contraster avec la finesse de vos jambes. Zappez également les modèles qui s’arrêtent à mi-mollet, les low boots qui dévoilent la cheville, ainsi que les cuissardes, qui risquent de vous tasser. Pour accentuer l’illusion de grandeur, vous pouvez porter des collants ou un pantalon de la même couleur que vos bottes. 

Vous êtes petite, avec des mollets épais

2/5
Quelles bottes et bottines pour votre morphologie ?

Privilégiez des bottes à talons, qui montent jusqu’au genou, afin d’allonger vos jambes, dans une couleur sombre et unie. Optez pour une matière extensible, avec une fermeture Éclair, qui ne comprime pas vos mollets. En revanche, évitez les modèles qui s’arrêtent à mi-mollet, qui donneront l’impression de vous tasser. Si vous jetez votre dévolu sur des bottines, veillez à ce que la tige s’arrête juste avant le début du mollet. Zappez également les talons trop fins et les bouts pointus, qui vont contraster avec la largeur des mollets. Des couleurs trop claires ou trop voyantes, ou encore un zip grossier, risquent également d’attirer l’œil vers le bas, plutôt que de vous allonger. 

Vous êtes grande avec des jambes fines

3/5
Quelles bottes et bottines pour votre morphologie ?

Toutes les bottes et bottines, ou presque, vous vont. La seule erreur à éviter est de choisir un modèle trop évasé, qui ne mettra pas en valeur la finesse de vos mollets et donnera plutôt l’impression que vous flottez dans vos chaussures. Évitez également les talons très épais et les semelles massives, qui pourraient contraster avec la finesse de vos chevilles. Si vous n’êtes pas à l’aise avec votre taille, optez pour des bottes plates ou de petits talons. 

Vous êtes grande avec des mollets épais

4/5
Quelles bottes et bottines pour votre morphologie ?

Misez sur des bottes qui montent jusqu’au genou ou des bottines qui s’arrêtent avant le début du mollet. Évitez, en revanche, les modèles mi-mollet. Méfiez-vous des bottines à bouts ronds, qui pourraient donner l’impression que vos pieds sont trop courts par rapport à votre taille (l’idéal est de les essayer avant de les acheter, pour vérifier) ; et des talons aiguilles, qui risquent de contraster avec la largeur des mollets. 

Voir la suite du diaporama

Vous avez les genoux cagneux

5/5
Quelles bottes et bottines pour votre morphologie ?

Si vous n’aimez pas vos genoux, l’idéal est d’attirer l’attention sur une autre partie du corps, comme le mollet ou la cheville, plutôt que de les cacher à tout prix. Pour cela, jetez votre dévolu sur des bottines ou des low boots, avec des ornements ou de jolis imprimés. Une paire de bottes courtes, un peu évasées, vous ira aussi très bien. À l’inverse, évitez les bottes qui arrivent juste sous le genou, car elles mettraient en avant ces derniers. 

Sources

Quelles bottines choisir pour sa morphologie ?, Soyonselegantes.com

Comment choisir ses bottes en fonction de sa morphologie ?, Cosmopolitan.fr

Quelle paire de bottes pour quelle morphologie ?, MarieClaire.fr

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.