AVC : une étude alerte sur les effets de l’alcool
Sommaire

AVC : qu’est ce qui se passe dans le corps ?

AVC : qu’est ce qui se passe dans le corps ?© Istock

L'accident vasculaire cérébral (AVC) est un trouble vasculaire cérébral touchant les vaisseaux sanguins chargés d’amener le sang au cerveau. Il peut s’agir d’un caillot sanguin qui obstrue un vaisseau ou d’un vaisseau rompu. Le plus souvent, le flux sanguin rencontre un obstacle qui va bloquer son passage vers les différentes parties du cerveau. Ce phénomène va priver le cerveau d’oxygène, ce qui constitue une urgence vitale.

"Le cerveau est en grande souffrance"

Les effets dévastateurs d’un AVC sont souvent permanents, car les cellules cérébrales mortes ne sont pas remplacées. Les infarctus cérébraux provoquent des dommages parfois irréversibles : lorsqu'ils sont privés d'oxygène en raison de l’obstruction vasculaire, environ 2 millions de neurones meurent chaque minute.

"Le cerveau est alors en grande souffrance", décrivait le Pr Sonia Alamowitch, chef du service de Neurologie et d’Urgences Neurovasculaires de l’Hôpital Saint-Antoine (Paris), interviewée par Medisite en septembre 2019.

AVC ischémique ou hémorragique : comment savoir ?

La spécialiste évoquait deux types d’AVC : "Les AVC ischémiques ou infarctus cérébraux représentent 80 % des AVC. Ils se manifestent lorsqu’un caillot de sang se forme et bloque la circulation sanguine dans une artère. Les AVC hémorragiques (20 % des AVC) surviennent par la rupture d’une artère, ce qui va déclencher une hémorragie cérébrale".

En fonction des zones du cerveau privées d'oxygène, les conséquences vont être plus ou moins importantes. La zone touchée ne pourra alors plus fonctionner, ce qui pourra avoir un impact sur les facultés du patient comme sa mobilité, sa vision ou encore son langage.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Une étude génétique établit un lien entre une consommation d'alcool plus élevée et un risque accru d'AVC et de MAP, revue Genomic and Precision Medicine Journal, 5 mai 2020

Effects of Repeated Binge Drinking on Blood Pressure Levels and Other Cardiovascular Health Metrics in Young Adults: National Health and Nutrition Examination Survey, 2011‐2014, JAHA, 27 juin 2018

Accident vasculaire cérébral (AVC), Inserm

Role of sleep-disordered breathing and sleep-wake disturbances for stroke and stroke recovery, Neurology, 3 août 2016

Hypertention artérielle et AVC, Hôpitaux Universitaire Paris Sud