Apnée du sommeil : les langues "grasses" seraient responsables des ronflements

D’après des chercheurs, l'apnée du sommeil, qui engendre différents effets nuisibles comme les ronflements, pourrait être causée par une langue grosse et grasse. Les personnes en surpoids seraient tout particulièrement concernées.

Votre partenaire ronfle toutes les nuit et cela vous gâche la vie ? Bonne nouvelle, des chercheurs ont trouvé une nouvelle raison qui explique l’origine de ce bruit intempestif.

Apnée du sommeil : les langues “grosses” et “grasses” en cause

D’après une étude publiée dans l'American Journal of Respiratory and Critical Care Medicine menée par une équipe de chercheurs de Pennsylvanie, la quantité de graisse sur la langue affecte la qualité du sommeil.

Pour arriver à cette conclusion, ils ont analysé 67 personnes obèses, souffrant d'apnée obstructive du sommeil. Toutes, avaient perdu 10 % de leur poids corporel et avaient vu leurs symptômes s’améliorer de 30 %.

En examinant la taille des structures des voies respiratoires supérieures des patients, l'équipe de recherche a pu découvrir quels changements précis avaient entraîné ces améliorations. Et la perte de poids en faisait partie. Celle-ci a entraîné une réduction de la taille d'un muscle de la mâchoire qui contrôle la mastication et les muscles de chaque côté des voies respiratoires.

Pour les scientifiques, il n’y a donc plus de doute : c’est la réduction de la graisse de la langue qui est à l'origine de ces améliorations.

"Désormais, nous savons que la graisse de la langue est un réel facteur de risque et que les désagréments liés à l’apnée du sommeil s'améliorent lorsque la graisse de la langue diminue", a déclaré le Dr Schwab.

Les obèses sont plus particulièrement touchés

Les personnes les plus touchées par cette langue “grasse” seraient les personnes obèses. Mais les personnes dotées d’un poids “normal” (soit avec un IMC compris entre 18 et 25, ndlr) peuvent aussi souffrir d’une langue trop grosse, même si le risque est moindre.

Par ailleurs, à la question “pourquoi y-a-t-il de la graisse autour de la langue ?”, l'auteur principal de l'étude, Richard Schwab, a déclaré “que la raison reste encore floue, bien que cela puisse être génétique ou environnemental. Ce qui est certain en revanche, c’est que moins il y a de graisse, moins la langue est susceptible de “s'effondrer” dans le palais pendant le sommeil."

Schéma explicatif de l'obstruction de la ventilation pendant une apnée du sommeil :

Schéma explicatif de l'obstruction de la ventilation pendant une apnée du sommeil :© Creative Commons

Auteur : Habib M'henni. 20 juillet 2010. CC - Licence : Wikimedia Commons. https://topnews.in/health/files/sleep-apnea_0.jpg

Les chercheurs prévoient maintenant de déterminer quels régimes faibles en gras sont particulièrement bons pour amincir la langue.

L'apnée du sommeil : qu’est-ce que c’est ?

L’apnée du sommeil ou syndrome d’apnées–hypopnées obstructives du sommeil (SAHOS) est un trouble de la ventilation nocturne dû à la survenue anormalement fréquente de pauses respiratoires.

Ce syndrome se caractérise par la survenue d’épisodes anormalement fréquents d’interruptions (apnées) ou de réductions (hypopnées) de la respiration durant le sommeil.

Ces pauses de respiration durent de 10 à 30 secondes, voire plus, se produisent au moins 5 fois par heure de sommeil et peuvent se répéter une centaine de fois par nuit. Elles sont dues à des obstructions répétées complètes ou partielles des conduits respiratoires de l'arrière-gorge survenant au cours du sommeil.

Cette réduction ou interruption de la ventilation pendant le sommeil provoque un manque en oxygène. Le cerveau réagit et la personne se réveille pour reprendre sa respiration. Ces éveils sont de courte durée : on parle de "micro-éveils" dont la personne n'a pas conscience.

Ce syndrome est associé à un ronflement nocturne et à une somnolence diurne, conséquence d'un sommeil très perturbé, saccadé et de mauvaise qualité.

En France, l’apnée du sommeil touche 4 % de la population.

Les symptômes à déceler pendant le sommeil :

  • Ronflements
  • Arrêter de respirer ou avoir du mal à respirer
  • Sentiment d'étouffement
  • Se tourner et bouger de manière excessive
  • Mouvements saccadés du corps
  • Besoin d'aller aux toilettes dans la nuit

Bon à savoir : parfois, votre partenaire est parfois plus conscient que vous de votre ronflement et/ou de vos pauses respiratoires.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Symptômes de l'apnée obstructive du sommeil (AOS), British Lung Foundation, décembre 2019.

Comprendre l’apnée du sommeil, Améli.fr, 13 novembre 2019.

La rédaction vous recommande sur Amazon :