Maladies graves : les signes à surveiller aux toilettes

Certifié par nos experts médicaux MedisiteDiarrhée chronique, mictions fréquentes… L’aspect et la fréquence de nos selles et de nos urines sont de véritables indicateurs de notre état de santé. Lumière sur les signes de maladies à surveiller aux toilettes, avec le docteur Philippe Godeberge, hépato-gastro-entérologue.
Maladies graves : les signes à surveiller aux toilettesIstock
Sommaire

Sang dans les selles : un signe d’hémorroïdes ou de cancer colorectal

Le docteur Philippe Godeberge, hépato-gastro-entérologue, est formel : la présence de sang dans les selles exige une consultation chez un médecin, même lorsque cela n’arrive qu’une fois. "Le plus souvent, il s’agit d’une simple maladie hémorroïdaire", explique-t-il. Bien qu'inconfortable, celle-ci est bénigne. "Mais c’est un diagnostic d’élimination qui ne peut être retenu qu’après avoir formellement éliminé un cancer du rectum, du côlon ou de l’anus."

Les selles sanglantes sont en effet un symptôme de cancer colorectal. Selon l’Institut national du cancer (INCa), elles se caractérisent par des excréments "recouverts ou mêlés de sang rouge clair ou très foncé", ou encore de couleur noire "si le sang est digéré dans le côlon". Mais il est impossible à l’œil nu de les distinguer des saignements dus aux hémorroïdes : "Le problème, c’est que les associations sont possibles, c’est-à-dire qu’une constipation liée à un cancer du côlon fait saigner des hémorroïdes. Du coup, il faut détecter le saignement tumoral masqué par l’importance du saignement hémorroïdaire."

Si la consultation est nécessaire en cas de saignements, le Dr Godeberge tient à rassurer les patients et précise : "Cela ne débouchera pas nécessairement sur des explorations comme une coloscopie. C’est le médecin, par son examen, son analyse clinique, la mesure des antécédents, l’âge du patient, etc., qui va d’abord pouvoir distinguer les deux maladies puis donner la marche à suivre."

Sang dans les urines : un cancer de la vessie ou de la prostate

La présence de sang dans les urines (hématurie) est également un symptôme qui "nécessite une analyse médicale", affirme le Dr Godeberge. Si elle s’explique le plus souvent par le développement d’une infection urinaire (en général, la cystite chez la femme et la prostatite chez l’homme), elle peut aussi être le signe d’un cancer de la vessie ou de la prostate.

Selon la Fondation ARC pour la recherche sur le cancer, l’hématurie est en effet retrouvée chez 90% des patients atteints d’un cancer de la vessie. Dans ce cas, elle apparaît généralement à la fin de la miction et peut être plus ou moins foncée. Il est donc là encore "recommandé de consulter systématiquement un médecin dès la première hématurie repérée".

mots-clés : Diabète
Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Remerciements au docteur Philippe Godeberge, hépato-gastro-entérologue.

"Cancer du côlon - symptômes". INCa.

"Cancers de la vessie : les symptômes et le diagnostic". Fondation ARC pour la recherche sur le cancer.

"Maladies inflammatoires chroniques de l'intestin (MICI)". Inserm.

La rédaction vous recommande sur Amazon :