Les angines, majoritairement virales

Les angines aiguës sont le plus souvent d’origine virale. Elles touchent particulièrement les enfants âgés de 5 à 15 ans. Toutefois, les adultes ne sont pas épargnés !

Divers virus tels que le rhinovirus ou le parainfluenzae (qui ressemble à celui de la grippe) peuvent en être responsables.

85 à 90 % des angines blanches, aussi appelées angines érythémato-pultacées, sont causées par des virus. Il en est de même pour les angines rouges.

Les autres sont dues à des bactéries variées (corynebacteria diphteria, streptocoques des groupes A, C, G et E…). Lorsqu’un germe à streptocoque A est dépisté, un traitement antibiotique s’impose pour l'éliminer et éviter toute aggravation de l’état général de santé. En effet, même si cela est rare, la bactérie peut se propager dans l’organisme et atteindre divers tissus et organes.

Comment différencier une angine virale d’une angine bactérienne ?

Qu’elle soit virale ou bactérienne, l’angine est très contagieuse. Elle provoque des douleurs localisées au fond de la gorge, au niveau du pharynx. Des ganglions douloureux au niveau du cou apparaissent également dans un cas comme de l’autre. Tout comme la fièvre, qui survient généralement dans les deux cas. Une simple observation des amygdales dans le miroir ne permet pas de déterminer l’origine du mal de gorge. Même pour un professionnel, il n’est pas aisé de distinguer une angine virale d’une angine bactérienne.

Un dépistage est primordial au vu des potentielles complications liées au streptocoque A, qui est respectivement responsable de 40 et 25% des angines bactériennes chez l'enfant et chez l'adulte.

Aussi, pour différencier une angine virale d’une angine bactérienne et parfois même d’une simple pharyngite, le médecin procède à un test de diagnostic rapide (TDR) consistant à poser une petite languette sur les amygdales du patient. Au bout de quelques minutes, le résultat détermine s’il s’agit d’une angine streptococcique ou non.

Angine virale ou bactérienne : les traitements disponibles

Si le TDR est négatif au streptocoque du groupe A, le malade est atteint d'une angine virale. Dans ce cas, un traitement symptomatique suffit. Il vise à soulager le mal de gorge et les douleurs à la déglutition.

Comment se soigner une angine virale ?

Réponse du Dr Diane Lazard : "L’angine virale se guérit assez rapidement et n’engendre que très rarement des complications".

Face à une angine virale, il est aussi préconisé de prendre :

  • Du paracétamol pour traiter la fièvre.
  • Le recours aux remèdes naturels (infusions, décoctions, miel, citron, huiles essentielles comme celle de Ravintsara par exemple) est également possible pour soulager le patient.

À noter : en cas de grossesse, seul le paracétamol sera préconisé. Quant aux remèdes de grand-mère, mis à part le miel et le citron, il convient de toujours demander l'avis d'un spécialiste avant de consommer des plantes ou des huiles essentielles.

Gare à l’auto-médicamentation !

De plus en plus décriée par les experts, l’automédication est à proscrire en cas de mal de gorge, même si cela peut être tentant de piocher dans son armoire à pharmacie. Mieux vaut avoir l’avis du pharmacien, d’autant plus si l’origine de l’angine n’a pas été décelée. Néanmoins, en cas de douleur difficilement supportable, les pastilles pour la gorge, comprimés à sucer peuvent aider à atténuer les symptômes.

On évitera, en revanche, les sirops contre la toux en libre accès en pharmacie comme le Clarix toux sèche pour enfant et Vicks sirop pectoral 0,15% pour adulte, à base de pentoxyvérine. Selon la revue Prescrire, cet antitussif "expose à des troubles cardiaques" et "à des réactions allergiques graves". Les sprays pour la gorge sont également dans le collimateur des spécialistes, à cause de leurs éventuels effets allergiques. Enfin, l'alpha-amylase (Maxilase et équivalents), utilisée pour les maux de gorge peut provoquer des réactions allergiques graves. Prudence donc !

Le traitement de l’angine bactérienne

Seules les bactéries nécessitent un traitement antibiotique. En cas de résultat positif au test, le médecin prescrit des antibiotiques (amoxicilline si absence d’allergie à celui-ci) au patient pour cinq jours en moyenne.

Attention : il ne faut surtout pas arrêter son traitement avant la fin de la prescription, même si les symptômes ont disparu ou s’atténuent. Ils pourraient en effet revenir de plus bel. Par ailleurs, l’arrêt précoce de l’antibiothérapie favorise le développement de résistances bactériennes.

Angine bactérienne mal soignée : un risque de complication grave

L’une des complications bien connue de l’angine bactérienne est le développement d’un abcès purulent que l’on appelle phlegmon péri-amygdalien.

En l’absence de traitement, l’angine bactérienne streptococcique peut entraîner des troubles plus sévères. Les germes sont capables de se propager dans le corps et affecter le fonctionnement de divers organes. C’est ce qui se produit quand le tissu lymphatique de l’amygdale et la circulation sanguine sont touchés. Le patient peut alors développer une maladie, quasi inexistante dans les pays développés : le rhumatisme articulaire aigu (RAA), également appelé maladie de Bouillaud. Il s’agit d’une maladie inflammatoire secondaire causée par l’angine. Cette pathologie entraîne des dysfonctionnements au niveau cardiaque ou rénal.

Pour éviter ce type de complications, il convient de consulter son médecin traitant si, au bout de 3-4 jours, les symptômes de l’angine persistent, voire s’aggravent et qu’une fièvre perdure.

Infographie : angines bactériennes et virales : à faire, à ne pas faire

Angine bactérienne mal soignée : un risque de complication grave© Istock

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

La page Angine du site Vidal.fr

La page Angine du site Ameli.fr

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.