Ecouter l'article :

C'est un cri d'alarme que pousse l'Organisation mondiale de la santé. Dans un rapport rendu public ce mardi 2 mars 2021, l'OMS assure que près de 2,5 milliards de personnes dans le monde, soit une personne sur quatre, souffriront de problèmes d’audition d'ici 2050. "Si l’on ne fait rien, au moins 700 millions de ces personnes auront besoin de soins auriculaires et auditifs et d’autres services de réadaptation", alerte l'Organisation des Nations unies. "L’ouïe est précieuse. Une déficience auditive non soignée peut avoir des effets dévastateurs sur l’aptitude des personnes à communiquer, à s’instruire et à gagner leur vie. Elle peut aussi avoir des répercussions sur la santé mentale et sur la capacité à entretenir des relations", prévient le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’OMS.

"60% des déficiences auditives peuvent être évitées"

Le rapport a été publié la veille de la Journée mondiale de l'audition qui a lieu le 3 mars et souhaite "prévenir et combattre la perte d'audition en investissant dans les soins auriculaires et auditifs en les rendant plus largement accessibles". En effet l'OMS précise que dans de nombreux pays, les soins auriculaires et auditifs ne sont "pas encore intégrés au système de santé national et que les personnes souffrant de maladies de l’oreille ou de déficience auditive ont difficilement accès aux soins". Pourtant, l'OMS assure que chez l'enfant "près de 60% des déficiences auditives peuvent être évitées par des mesures telles que la vaccination pour prévenir la rubéole et la méningite, une amélioration des soins maternels et néonatals ainsi que le dépistage et la prise en charge précoce de l’otite moyenne".

Chez l’adulte, "la lutte contre le bruit, l’écoute sans risque et la surveillance des médicaments ototoxiques conjuguées à une bonne hygiène de l’oreille peuvent aider à conserver une bonne audition et réduire le risque de déficience auditive". De manière générale, "la détection est la première étape pour combattre la déficience auditive et les maladies de l’oreille".

"Moins d’1 spécialiste ORL pour 1 million d’habitants"

Or, le problème est avant tout le manque de spécialistes dans de nombreux pays. Selon le rapport publié par l'OMS, "dans environ 78% des pays à faible revenu, il y a moins d’un spécialiste ORL pour un million d’habitants". "93% de ces pays ont moins d’un audiologiste pour un million d’habitants, seulement 17% ont au moins un orthophoniste pour un million d’habitants et 50% ont au moins un enseignant pour malentendants pour un million d’habitants".

Afin de parvenir à plus d'équité en termes de soins auditifs, l'OMS assure qu'il "est essentiel d’intégrer les soins auriculaires et auditifs dans les plans de santé nationaux et de les dispenser dans des systèmes de santé renforcés, au titre de la couverture sanitaire universelle, pour répondre aux besoins des personnes à risque ou atteintes d’une déficience auditive".

Sources

Une personne sur quatre devrait avoir des problèmes d'audition d'ici à 2050, communiqué de l'OMS, 2 mars 2021. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.