Sommaire

Votre cœur bat la chamade, vos mains sont moites et vous avez l’impression qu’un millier de papillons volettent au creux de votre ventre. Pas de doute : vous êtes amoureux. Saviez-vous que ce sentiment peut avoir des effets bénéfiques sur votre santé ? Alors que la Saint-Valentin approche, Medisite fait le point sur les bienfaits insoupçonnés de l’amour avec un grand A.

L’amour est bon pour la santé cardiovasculaire

Le sentiment amoureux se traduit par une libération d’hormones dans le cerveau. D’abord, de la dopamine, un neurotransmetteur associé au bien-être et au plaisir immédiat. Ensuite, de l’adrénaline, responsable de l’accélération du rythme cardiaque, et de la noradrénaline, un messager chimique du stress. C’est ce qui explique qu’à la moindre évocation de l’être aimé, vos pupilles se dilatent, votre appétit diminue, vous recevez une décharge d’énergie qui vous empêche de dormir…

Ces effets, qui pourraient être désagréables, sont contrebalancés par la production de dopamine, mais aussi d’ocytocine. Cette dernière, baptisée “hormone de l’amour”, est sécrétée par l'hypothalamus et contribue à notre bien-être et à l’entretien des liens sociaux. En effet, elle favorise l’attachement entre les individus et renforce la confiance en soi. Mais en quoi ce cocktail hormonal est-il bon pour le cœur ?

L’amour : un antistress naturel

D’abord, parce que la dopamine et l’ocytocine sont des antistress naturels. Ce qui participe, notamment, à abaisser la tension. Une étude américaine, publiée en 2001 dans la revue Médecine psychosomatique, a montré que les couples avaient une pression artérielle réduite lorsqu’ils étaient physiquement réunis et interagissaient ensemble. Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs ont étudié un échantillon de 120 adultes en bonne santé, sur une période de 6 jours.

D’autres travaux, menés sur 281 460 hommes et femmes, âgés de 45 ans et plus, et publiés en mai 2000, ont démontré que les couples mariés ont statistiquement moins de risque de mourir d’une maladie cardiovasculaire. Peut-être parce que, lorsqu’on est amoureux, on est plus susceptible d’avoir un mode de vie sain.

Adopter un mode de vie sain : plus motivant à deux

C’est, en tout cas, ce que suggère une autre étude, publiée dans le JAMA Internal Medicine, en 2015 : les bonnes résolutions liées à l’alimentation, à l’exercice physique ou au tabagisme auraient plus de chances d’aboutir si elles sont prises à deux. Ainsi, lorsque leur partenaire reprend une activité physique, 66 % des femmes et 67 % des hommes redeviennent actifs également. Lorsque leur moitié perd du poids, 36 % des femmes et 26 % des hommes en perdent aussi. Enfin, quand l’élu de leur cœur cesse de fumer, 50 % des femmes et 48 % des hommes arrêtent aussi.

Être amoureux rend plus heureux

Comme évoqué précédemment, le sentiment amoureux est associé à la libération de la dopamine et d’ocytocine, que l’on surnomme souvent “hormones du bonheur”. Ces dernières favorisent un sentiment de bien-être général. Lorsque le couple est établi, l’ocytocine favorise la production d’autres hormones, que sont les endorphines, la sérotonine et l’anandamide.

Cette dernière est un neurotransmetteur cannabinoïde, dont les effets sont très semblables à ceux du THC, le principe actif de la marijuana. Elle procure un état de relaxation, un sentiment de paix et de bonheur. Elle maintient également l’équilibre du système nerveux, atténue la douleur et facilite les processus de réflexion, d’apprentissage et de mémorisation.

Revers de la médaille, le sentiment amoureux peut aussi rendre euphorique, jusqu’à altérer notre jugement. Une étude de l’université de New York a ainsi montré que chez les couples de longue date, le visage du partenaire amoureux déclenche l’activation du palladium ventral : la même zone du cerveau qui génère de l’euphorie après la prise de cocaïne.

Faire l’amour : de multiples bienfaits

Si le sentiment amoureux présente de nombreux bénéfices pour la santé, c’est aussi le cas de l’acte d’amour. Le plus évident étant, bien sûr, sa capacité à nous faire brûler des calories. En moyenne, un coït d’une demi-heure permet d’éliminer 200 kcal. À condition, bien sûr, de ne pas rester étendu sur le dos, façon étoile de mer.

Par ailleurs, faire l’amour est bon pour le système immunitaire. “Chez les personnes ayant des relations sexuelles au moins une fois par semaine, les taux d’anticorps sont supérieurs de 30 % et l’inflammation dans le sang s’abaisse”, décrypte le Pr Deray, chef du service néphrologie de La Pitié-Salpêtrière, dans son ouvrage Choisissez votre destin génétique (éd. Fayard). Même un simple baiser y participe, puisque le fameux “french kiss” favorise l’échange de bactéries dans la bouche.

Un cocktail d’hormones analgésiques

Les rapports intimes améliorent également le sommeil, grâce à la libération d’une hormone appelée prolactine, qui favorise la détente musculaire et psychologique, ainsi que la somnolence. En parallèle, l'ocytocine et la dopamine favorisent le bien-être général et chassent le stress et les sentiments négatifs de la journée, qui aurait pu freiner l’endormissement.

Enfin, le sexe est un véritable analgésique naturel. En cause, la libération d’endorphines par le cerveau, en particulier au moment de l’orgasme. Une étude allemande, conduite par des scientifiques de l’université de Münster, s’est justement penchée sur le sujet, en analysant des personnes souffrant de migraines ou d’algie vasculaire de la face. Parmi les répondants qui faisaient l’amour malgré leur crise migraineuse, 60 % ont reconnu que le sexe diminuait, voire faisait disparaître leur douleur. Néanmoins, les symptômes ont empiré pour un tiers des sujets.

Sources

https://oce.ovid.com/article/00006842-200105000-00011/HTML 

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/10854957/ 

https://jamanetwork.com/journals/jamainternalmedicine/fullarticle/2091401 

https://www.hosgan.com/blog-hs/les-bienfaits-de-l-amour-sur-la-sante

https://www.caminteresse.fr/sante/quels-sont-les-bienfaits-du-sexe-et-de-lamour-11106333/

mots-clés : Faire l'amour
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.