jeune femme au lit avec réveil et les yeux ouverts souffrant d'insomnie et de troubles du sommeil penser à son problèm...Istock

La démence à corps de Lewy est une maladie neurodégénérative complexe qui touche plusieurs parties du cerveau. Elle constitue le type de démence la plus courante, après la maladie d'Alzheimer. "En France, près de 250 000 personnes seraient atteintes par cette maladie, dont 67 % qui ne sont pas diagnostiquées, rapporte l'association France Alzheimer. Elle débute généralement après l’âge de 50 ans".

Elle implique une perte des capacités cognitives. Généralement, la personne malade éprouve des difficultés dans la perception visuelle et spatiale. Elle peut aussi avoir du mal à réaliser simultanément plusieurs tâches, à raisonner logiquement. "Contrairement à la maladie d’Alzheimer, les problèmes de mémoire peuvent ne pas apparaître au début de la maladie, mais lorsque celle-ci progresse", assure France Alzheimer. Les hallucinations, troubles de l'équilibre, troubles de l'humeur ou encore du sommeil figurent également parmi les symptômes.

Une récente étude menée par la Mayo Clinic (USA), s'est justement intéressée à un trouble du sommeil paradoxal qui pourrait être annonciateur de la démence à corps de Lewy. La recherche a montré que des problèmes de mouvement peuvent se manifester 10 années avant que la maladie ne soit officiellement diagnostiquée et frapper pendant le sommeil.

Vous faites des rêves agités ? Cela peut être révélateur d'une démence à corps de Lewy

Les chercheurs mentionnent le "trouble comportemental du sommeil paradoxal". Il fait référence à une personne qui fait des rêves "agités", souvent désagréables, avec des mouvements brusques des bras et des jambes pendant le sommeil paradoxal, explique le centre médical. Durant la phase de sommeil paradoxal, qui se produit plusieurs fois au cours de la nuit, le corps est censé rester immobile.

Les scientifiques ont conclu que "le meilleur prédicteur pour savoir si un homme va développer une démence à corps de Lewy est de savoir comment il dort".

Le rapport indique que "les patients sont cinq fois plus susceptibles" d'être concernés par la maladie s'ils présentent ce trouble du sommeil.

Le sommeil paradoxal représente environ 20 % du temps de votre sommeil et c'est généralement pendant cette phase qu'une personne rêve.

Le trouble comportemental du sommeil paradoxal est non seulement délétère pour le patient, car il est un frein au sommeil réparateur, mais en outre, il peut être dangereux pour le partenaire. Les mouvements brusques sont susceptibles de le blesser.

Trouble comportemental du sommeil paradoxal : il peut aussi annoncer une maladie de Parkinson

"Il peut apparaître trois décennies ou plus avant qu'un diagnostic de démence à corps de Lewy ne soit posé chez les hommes", indiquent les chercheurs.

Il pourrait même s'agir du premier signe de démence à corps de Lewy.

Des recherches antérieures ont montré que les troubles de sommeil augmentent les risques de confusion et les problèmes de comportement.

Ce n'est pas la première fois qu'une étude scientifique fait le lien entre le trouble comportemental du sommeil paradoxal et une maladie neurodégénérative. Une étude publiée en 2016 par la Fédération pour la Recherche sur le Cerveau (FRC) avaient montré que plus de 80% des patients affectés développent ensuite, avec le temps, une maladie de Parkinson. Ce trouble semble être le marqueur pré-symptomatique le plus spécifique de neurodégénérescence.

"C'est la première fois que l’on peut savoir, 3 à 15 ans avant, qu’un patient va développer une maladie de Parkinson ou une démence à corps de Lewy. Ce trouble pourrait résulter d’une atteinte neurodégénérative d’un noyau de la protubérance.

Sources

Mayo Clinic (USA)

https://www.frcneurodon.org/informer-sur-la-recherche/projets-finances/cartographie-anatomo-fonctionnelle-irm-3t-multimodale-trouble-comportemental-sommeil-paradoxal-idiopathique/#:~:text=Ce%20trouble%2C%20qui%20pousse%20les,%2C%20d'ext%C3%A9rioriser%20nos%20r%C3%AAves.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.