Nos téléphones portables augmentent-ils les risques de développer Alzheimer de manière précoce ? C’est en tout cas l’hypothèse avancée par une récente étude publiée le 11 mars dernier dans la revue Current Alzheimer Research.

Selon un communiqué de presse publié sur cette recherche, la plupart des scientifiques s'accordent à dire que la maladie d'Alzheimer est causée par une accumulation excessive de calcium dans le cerveau. Or, cette accumulation de calcium dans les cellules entraîne une série de changements divers dans le cerveau qui favorisent l’apparition de la maladie d’Alzheimer.

Cela provoque notamment des augmentations de la protéine précurseure de l'amyloïde, la BACE1 et des agrégats de la protéine bêta-amyloïde, deux facteurs provoquant la maladie d’Alzheimer. Elle peut aussi être la cause de différents changements neurodégénératifs moins spécifiques, tels que ceux sur la protéine Tau, le stress oxydatif et l’inflammation. Or, selon l'étude américaine, les champs électromagnétiques générés par les téléphones portables pourraient provoquer ou aggraver cette accumulation de calcium dans le cerveau.

Champs magnétiques : ils augmentent les niveaux de calcium intracellulaire

"Les champs électromagnétiques agissent par le biais de pics électriques et de forces magnétiques variables dans le temps à l'échelle de la nanoseconde", explique Martin Pall, auteur principal de l'étude. Ces pics augmentent considérablement avec chaque augmentation de la modulation d'impulsion produite par des téléphones cellulaires plus intelligents. "Chacun d'entre eux peut produire le cauchemar ultime, la maladie d'Alzheimer à apparition extrêmement précoce", estime-t-il.

"Les très jeunes personnes qui sont exposées aux radiations des téléphones portables ou du Wi-Fi pendant de nombreuses heures par jour peuvent même développer une démence numérique", alerte le professeur de biochimie et de médecine de l'université d'État de Washington.

Alzheimer : des premiers signes plus tôt

L’étude révèle que les champs électromagnétiques pulsés générés électroniquement utilisés pour les communications sans fil produisent de fortes forces électriques et magnétiques qui agissent dans les cellules de notre corps principalement par l'intermédiaire de l'activation des canaux calciques dépendant du voltage (VGCC). Leur activation produit des augmentations rapides des niveaux de calcium intracellulaire. Par conséquent, les expositions aux champs électromagnétiques produisent des changements qui conduisent à un excès de calcium intracellulaire. Une accumulation qui explique les effets sur le cerveau dans la maladie d'Alzheimer.

Pour parvenir à ces conclusions, le chercheur a rassemblé des preuves issues de 12 évaluations récentes de l'exposition professionnelle aux champs électromagnétiques ayant révélé que les personnes exposées dans le cadre de leur travail avaient une incidence plus élevée de la maladie d'Alzheimer. Si l’apparition des premiers signes visibles de la maladie est en moyenne de 25 ans, certaines études assurent que les champs électromagnétiques raccourcissent cette période de latence normale.

Champs magnétiques : incidence plus élevée chez les personnes exposées

Il y a en effet une plus forte incidence de la maladie chez les personnes exposées professionnellement à ces champs. D’autres recherches sur des rats ont montré que l’exposition aux impulsions électromagnétiques générait une neurodégénérescence. Selon l'auteur principal de l'étude, les résultats de cette étude démontrent qu’il est urgent de poursuivre les recherches sur ce sujet.

“Les résultats de chacune de ces études devraient être partagés avec le grand public afin que chacun puisse prendre les mesures nécessaires pour réduire l’incidence des formes précoces de la maladie d’Alzheimer“, conclut Martin L. Pall.

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

Low Intensity Electromagnetic Fields Act via Voltage-Gated Calcium Channel (VGCC) Activation to Cause Very Early Onset Alzheimer’s Disease: 18 Distinct Types of Evidence, Current Alzheimer Research, 11 mars 2022. 

10.2174/1567205019666220202114510

EMFs, calcium and Alzheimer’s disease: A closer link, EurekAlert, 25 avril 2022. https://www.eurekalert.org/news-releases/950769 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.