Alimentation : 5 regles de l’OMS pour garantir sa securite

Pizzas Buitoni, chocolats Kinder… Les récents scandales alimentaires ont fait grand bruit dans les médias et auprès du grand public. Manger en toute sécurité devient un enjeu de grande ampleur pour tous les industriels, les restaurateurs, mais aussi pour les enseignes de supermarchés qui distribuent ces aliments.

Entre peur, manque d’information et questionnement, le grand public a besoin de plus de transparence pour pouvoir manger sainement, en toute sécurité.

De nombreux scandales alimentaires

En 1996, le scandale de la vache folle est largement médiatisé. Cette maladie est responsable d’une dégénérescence mortelle du système nerveux central. En cause ? Des farines animales consommées par les bovins contenant des carcasses et abats d’animaux. En France, la première vache atteinte d’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB) est découverte en 1991.

Depuis cette date, officiellement, 204 personnes sont mortes de la maladie de Creutzfeldt-Jakob. En 2011 c’est au tour de steak haché infecté par la bactérie E.Coli qui défraie la chronique. Plusieurs enfants sont contaminés et certains gardent un handicap à vie. En 2013, ce sont les lasagnes à la viande de cheval qui font grand bruit, il y aura aussi les tartes au chocolat à la matière fécale, les œufs contaminés, mais aussi les laits infantiles et les glaces…

Les maladies liées aux contaminations alimentaires

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) : “Les maladies d’origine alimentaire sont généralement infectieuses ou toxiques par nature et provoquées par des bactéries, des virus, des parasites ou des substances chimiques qui pénètrent dans l’organisme par le biais d’aliments ou d’eau contaminée.”

La plupart des symptômes liés à une maladie alimentaire sont :

  • Fièvre,
  • Maux de tête,
  • Nausées,
  • Vomissements,
  • Douleurs abdominales,
  • Diarrhée,
  • Fausses couches chez les femmes enceintes,
  • Décès des nouveau-nés,
  • Le virus de l’hépatite A peut provoquer des maladies du foie.

Si vous présentez de tels symptômes après la consommation d’un aliment, il est fortement recommandé de consulter votre médecin traitant et/ou de vous rendre aux urgences.

Pour informer le grand public sur la sécurité des aliments, l’OMS publie une note en 5 points clés. Découvrez-les.

Adopter une bonne hygiène

1/5
Alimentation : 5 règles de l’OMS pour garantir sa sécurité

- Lavez-vous les mains avant de toucher des aliments et relavez-les souvent pendant que vous faites la cuisine.

- Lavez-vous les mains après être allé aux toilettes.

- Lavez et désinfectez toutes les surfaces et le matériel en contact avec les aliments.

- Tenez les insectes, les rongeurs et les autres animaux à l’écart des aliments et de la cuisine.

Séparer les aliments crus des aliments cuits

2/5
Alimentation : 5 règles de l’OMS pour garantir sa sécurité

- Séparez la viande, la volaille et le poisson crus des autres aliments.

- Ne réutilisez pas pour d’autres aliments le matériel et les ustensiles tels que les couteaux et les planches à découper que vous venez d’utiliser pour des aliments crus.

- Conservez les aliments dans des récipients fermés pour éviter tout contact entre les aliments crus et les aliments prêts à consommer.

Cuire les aliments correctement

3/5
Alimentation : 5 règles de l’OMS pour garantir sa sécurité

- Faites bien cuire les aliments, en particulier la viande, la volaille, les œufs et le poisson.

- Portez les mets tels que les soupes et les ragoûts à ébullition pour vous assurer qu’ils ont atteint 70°C. Pour la viande et la volaille, vérifiez que la chair n’est plus rose ou, mieux encore, utilisez un thermomètre.

- Faites bien réchauffer les aliments déjà cuits.

Maintenir une bonne température pour les aliments

4/5
Alimentation : 5 règles de l’OMS pour garantir sa sécurité

- Ne laissez pas des aliments cuits plus de deux heures à température ambiante.

- Réfrigérez rapidement tous les aliments cuits et les denrées périssables (de préférence à moins de 5°C).

- Maintenez les aliments cuits très chauds (à plus de à 60°C) jusqu’au moment de les servir.

- Ne conservez pas des aliments trop longtemps même dans le réfrigérateur.

- Ne décongelez pas les aliments surgelés à température ambiante.

Bien choisir ses aliments

5/5
Alimentation : 5 règles de l’OMS pour garantir sa sécurité

- Utilisez de l’eau saine ou traitez-la de façon à écarter tout risque de contamination.

- Choisissez des aliments frais et sains. 

- Préférez des aliments traités de telle façon qu’ils ne présentent plus de risque comme, par exemple, le lait pasteurisé. 

- Lavez les fruits et les légumes, surtout si vous les consommez crus. 

- N’utilisez pas d’aliments ayant dépassé la date de péremption.

Sources

https://www.euro.who.int/__data/assets/pdf_file/0006/273579/5keys_fr.pdf

https://www.who.int/fr/news-room/fact-sheets/detail/food-safety#:~:text=%C3%A0%20la%20consommation.-,Bact%C3%A9ries,de%20cons%C3%A9quences%20graves%2C%20voire%20mortelles.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.