Surtout réputées pour transmettre la maladie de Lyme, certaines tiques pourraient aussi provoquer une allergie à la viande connue sous le nom de syndrome alpha-gal. Son nom : Amblyomma americanum. En anglais, elle est appelée “Lone Star”, autrement dit, “tique étoilée” en raison de sa tache blanche sur son dos. En effet, sa salive rend allergique à l'alpha-gal, un glucide présent dans la viande rouge.

Allergie à la viande : le glucide alpha-gal mis en cause

Pour rappel, les tiques appartiennent à la famille des arachnides, comme les acariens et les araignées, et sont hématophages, c'est-à-dire qu'elles se nourrissent de sang. En général, elles s'attaquent aux mammifères (souris, lapins ou cerfs), mais aussi aux oiseaux et aux reptiles. C’est en se nourrissant auprès de ces animaux qu'elles ingèrent ces glucides responsables du syndrome qui s'avère dangereux pour les êtres humains.

En effet, les humains ne possèdent pas d’alpha-gal. De ce fait, lorsqu’une tique pique un individu alors qu’il est porteur du syndrome, le glucide absorbé va être considéré comme une substance étrangère par le corps humain. Par conséquent, une réponse immunitaire va se mettre en place en développant des anticorps. Mais alors que l’alpha-gal est présent dans la viande rouge, si une personne mordue par une tique étoilée en mange, le système immunitaire va reconnaître le glucide comme étant une substance étrangère. Résultat : l'organisme réagit plus fortement à la morsure de tique et va provoquer cette grave allergie.

Morsure de tique : une réaction allergique qui peut être mortelle

Après avoir ingéré de la viande rouge, l’allergie peut donc entraîner une éruption cutanée, de l'urticaire, des démangeaisons, des gonflements, un essoufflement, des maux de tête, des douleurs abdominales, des diarrhées ou encore des vomissements. Dans les cas les plus graves, il arrive qu’une personne souffre d'anaphylaxie, une réaction allergique potentiellement mortelle. Mais le plus dangereux, c’est que le syndrome alpha-gal est difficile à diagnostiquer, car la réaction allergique se produit plusieurs heures après l'ingestion de la viande. En outre, l'allergie à la viande rouge dure toute la vie et peut même s'aggraver avec le temps.

C’est d’ailleurs le cas de Keith Tremel. Ce cuisinier américain de barbecue de compétition témoigne dans le Washington Post avoir contracté le syndrome alpha-gal après une morsure de tique il y a cinq ans. “J'ai été mordu à la cuisse par une tique pendant que je dormais. Cela m'a réveillé. J'ai retiré la tique et j'ai immédiatement vu le point blanc”, révèle-t-il. “J'avais récemment lu un article sur les tiques alpha-gal, alors je l'ai immédiatement reconnu. Je ne dirais pas que la morsure était douloureuse, mais elle m'a réveillé.”

Il est aujourd’hui hautement allergique à la plupart des viandes qu'il cuisine au point de devoir porter des gants en caoutchouc lorsqu'il manipule de la viande rouge, sous peine de développer des éruptions cutanées. “Avant mon diagnostic, j'adorais les cheeseburgers au bacon. Ma femme et mes deux enfants en raffolent aussi, alors en cuisiner pour eux peut s’avérer être une torture”, rapporte Keith Tremel. “Quant aux concours de barbecue et à la restauration, j'y suis habitué maintenant, mais au début, c'était frustrant.”

Une allergie encore rare en Europe

Néanmoins, l’allergie est encore rare en Europe puisqu’on ne dénombre qu’une soixantaine de cas. Mais elle sévit principalement dans le sud-est des États-Unis, et s’étend de plus en plus vers le nord du pays. Par ailleurs, d'autres chercheurs essaient de savoir s'il s'agit des mêmes tiques partout dans le pays, ou si chaque région a une variété précise qui aurait réussi à évoluer selon les différents climats.

Toutefois, le réchauffement climatique pourrait contribuer à l’augmentation du nombre de tiques. Selon Michael Raupp, professeur d'entomologie à l'Université du Maryland interrogé par le Washington Post, “les températures plus chaudes en hiver permettent à davantage de tiques de survivre aux saisons généralement rudes. Le temps doux de l'automne, de l'hiver et du printemps leur permet également de rechercher activement des “hôtes” pendant de plus longues périodes, ce qui augmente leurs chances de survie.”

Sources

https://www.washingtonpost.com/weather/2022/05/01/tick-bite-lone-star-meat-allergic/

https://www.tf1info.fr/sante/la-morsure-d-une-tique-etoilee-rendrait-allergique-a-la-viande-rouge-maladie-lyme-2056310.html

https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/tique-etoilee-lanimal-qui-peut-vous-rendre-allergique-a-la-viande_2251383.html

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.