Sommaire

Les autorités conseillent un usage limité

Les autorités conseillent un usage limité© Adobe StockSuite à la publication de plusieurs études scientifiques très sérieuses, le ministère de la Santé vient d’émettre de nouvelles recommandations concernant l’usage des portables. Il prône notamment l’utilisation modérée du mobile ou de ne pas y exposer les enfants. Il précise également que l’hypothèse d’un risque ne peut "pas être complètement exclue". Mais contre toute attente, il estime aussi qu’ "il faut attendre" de nouveaux résultats scientifiques… Ainsi, curieusement, le principe de précaution qui vaut pour la grippe aviaire (on a déjà mis en réserve des stocks de masques et de médicaments) ne s’applique pas à la téléphonie mobile. Et pourtant...

Vous aussi participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >

Sources

> M. Hours et al. Téléphone mobile, risque de tumeurs cérébrales et du nerf vestibuloacoustique : l’étude cas-témoins INTERPHONE en France. Revue d’Épidémiologie et de Santé Publique 55 (2007) 321–332. > S. Sadetzki et al. Cellular phone use and risk of benign and malignant parotid gland tumors. Am J of epidemiology. Advanced Access published Decembre 6, 2007. > www.sante.gouv.fr > www.afsse.fr

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.