Alzheimer : 6 taches menageres qui previennent la maladie

Pratiquer une activité physique régulière stimule la circulation sanguine et contribue à la bonne santé cérébrale. Mais lorsqu’on prend de l’âge, il peut être plus difficile d’aller courir chaque matin ou de faire de l’aérobic dans un club de sport. Qu’à cela ne tienne : il existe de nombreuses autres façons de bouger ! Parmi elles, les tâches ménagères occupent une place de choix.

Dans ce diaporama, nous vous listons six activités domestiques qui diminuent vos risques de développer la maladie d’Alzheimer, selon l’association britannique Alzheimer's Society et plusieurs études menées sur ce sujet.

Faire le ménage, aussi bon que de faire du sport ?

La plus récente étude menée sur ce sujet a été publiée en septembre 2021 dans la revue Neurology, et porte sur 716 hommes et femmes âgés de 70 à 80 ans, en bonne santé. Ses résultats ont révélé que les personnes ayant les niveaux d’activité physique les plus faibles avaient plus de deux fois plus de risque de développer la maladie d’Alzheimer. À l’inverse, ceux qui bougeaient le plus avaient un déclin cognitif et une perte de mémoire plus lents.

Les experts ont démontré que ces personnes n’avaient pas besoin d’aller à la salle de sport pour bénéficier des bienfaits de l’activité physique. Marcher régulièrement, prendre les escaliers et entretenir son foyer suffisait. “Les octogénaires qui ne peuvent pas faire de sport au sens propre du terme ont toujours intérêt à maintenir un mode de vie actif”, a déclaré le Dr Aron S. Buchman, professeur agrégé de neurosciences au Rush University Medical Center et auteur principal de l’étude.

Faire le ménage augmente les capacités cérébrales

En avril dernier, des travaux canadiens publiés dans la revue BMC Geriatrics avaient déjà montré les bienfaits des tâches ménagères sur les capacités cognitives. D’après leurs conclusions, les personnes âgées qui font le plus le ménage ont un plus grand volume cérébral et possèdent davantage de matière grise. Plus particulièrement, leur hippocampe et leur lobe frontal sont plus développés, or ces derniers jouent un rôle majeur dans l’apprentissage, la mémoire et la cognition.

Dans ce diaporama, nous vous listons les tâches ménagères qui profitent le plus à votre cerveau, d’après les résultats de ces deux études et les recommandations de l’Alzheimer’s Society, rapportées par nos confrères de l'Express.co.uk.

Sources

Household physical activity is positively associated with gray matter volume in older adults, BMC Geriatrics, 5 février 2021. 

Étude menée sur 716 hommes et femmes âgés de 70 à 80 ans, non-atteints de la maladie d’Alzheimer, publiée dans la revue Neurology en septembre 2021. 

Dementia: 3 household chores to halt the risk of Alzheimer’s, Express.co.uk, 21 septembre 2021. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.