Vitamine D : les sources naturelles

Publié le 29 Juillet 2018 par La Rédaction Médisite
Une carence en vitamine D peut avoir des répercussions importantes sur la santé. En effet, la vitamine D intervient dans la fixation du calcium, la solidité des os, mais aussi des dents, la prévention contre les maladies cardiovasculaires, l’hypertension et le diabète. Aliments, soleil, quelles sont les sources naturelles de vitamine D ?

© Istock

Les aliments qui contiennent de la vitamine D

Pour que l’organisme ne soit pas carencé en vitamine D, il est important de connaître les aliments qui en contiennent. Ce sont essentiellement des poissons gras (thon, sardine, maquereau, hareng), du lait de vache entier, des yaourts enrichis à la vitamine D, des champignons, des œufs (essentiellement le jaune), du chocolat noir à plus de 40 % de cacao ou encore des abats (foie de veau). Si en introduisant ces aliments dans vos menus, cela ne suffit pas à pallier les carences en vitamines D, alors des compléments alimentaires santé à base de vitamine D pourront être pris.

Le soleil, source de vitamine D naturelle

Ce n’est pas pour rien que la vitamine D est souvent appelée vitamine du soleil. En effet, lorsque la peau est exposée au soleil, alors elle synthétise de la vitamine D. Cependant, il y a des saisons où l’exposition au soleil n’est pas toujours suffisante. C’est le cas de l’hiver. En outre, avec l’âge, on note une difficulté de plus en plus grande de la peau à synthétiser la vitamine D solaire. Il est donc recommandé de s’exposer l’été avec une bonne protection solaire pour bénéficier de cet apport en vitamine D que représente le soleil. En hiver, il est important d’exposer aussi ses bras ainsi que son visage aux rayons du soleil à l’heure du déjeuner.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X