Baies de Goji : la plupart sont contaminées aux pesticides selon 60 millions de consommateurs

Le magazine 60 millions de consommateurs pointe du doigt le 14 novembre 2018 les baies de goji. D’après les dernières analyses, la plupart seraient contaminées aux pesticides.
Adobe Stock

Ce n’est pas nouveau, 60 millions de consommateurs, journal indépendant est un précurseur de notre sécurité alimentaire. Le 14 novembre 2018, il pointe du doigt les baies de goji. Elles seraient d’après des analyses publiées dans la revue belges Test Achat s, largement contaminées aux pesticides. Sur 15 sachets de baies nature analysées, ils ont pu trouver au moins une trace de pesticides dans 10 d’entre eux. Les baies de goji sont des petits fruits rouges venant d’Asie qui se reconnaissent aisément grâce à leur goût savoureux et très légèrement sucré. Les bienfaits de ces baies ne manquent pas. On parle même de "superaliment" car elles sont gorgées de vitamines, riches en oligoéléments, en antioxydants et en minéraux. Idéales pour rester en excellente santé et pour conserver un bon moral. Cependant, aussi bonnes soient-elles, elles peuvent révéler une haute teneur en pesticides.

Des produits pourtant certifiés "bio"

D’après 60 millions de consommateurs, le "plus alarmant, c’est le seuil réglementaire européen de concentration de ces résidus (ou limite maximale de résidus, LMR) qui est dépassé pour quatre produits sur les 15 analysés par Test Achats". Parmi ces produits, trois étaient même certifiés "bio". L’agriculture biologique autorise l’utilisation de divers produits phytosanitaires (insecticides), cependant, une surcharge de ces produits laisse des traces sur les aliments. Malheureusement, le nom des pesticides n'est pas mentionné par les auteurs de l’article. Il n’est donc pas possible de savoir si "les produits détectés sont utilisés habituellement en bio ou s’ils sont normalement réservés à l’agriculture conventionnelle", ajoute le magazine indépendant.

Certains paquets affectés sont disponibles en France, tels que :

  • Biotona® (labellisé bio, aucun résidu détecté)
  • Céréal by nature® (labellisé bio, 8 résidus détectés avec dépassement de la LMR) ; le lot testé par nos confrères belges a, depuis, été rappelé
  • Goji Bessen® chez Lidl (un résidu détecté, sans dépassement de la LMR)
  • I love Nuts & Fruits® chez Carrefour (8 résidus détectés, sans dépassement de la LMR)
  • Linwoods®(14 résidus détectés, sans dépassement de la LMR)
  • Maison Roucadil®, Bio source (labellisé bio, aucun résidu détecté)
  • Nu3® (labellisé bio, 5 résidus retrouvés, sans dépassement de la LMR)

Des excès venant d'Asie

Ces deux dernières années ce sont plus de 20 signalements en Union européenne qui ont été recensés sur le portail RASFF (Agence de sécurité européenne de l'alimentation). La présence de carbofurane, d’amitraze (tous les deux non autorisés) ou de nicotine en quantité excessive est en cause, souligne Test Achats. En France, les derniers chiffres que l’administration française a voulu fournir à 60 millions de consommateurs datent de 2012. Des pesticides auraient été trouvés dans la totalité des 7 échantillons de baies de goji séchées analysés par la Répression des fraudes. Et trois d’entre-eux en présentaient une concentration supérieure à celle autorisée. Mais ces excès viendraient directement de Chine. "Il est rare de trouver des baies de goji cultivées dans l’Union européenne, la plupart étant importées de leur pays d’origine historique, la Chine. Cela ne poserait pas de problèmes si l’utilisation de produits phytosanitaires était aussi rigoureuse dans tous les pays producteurs", explique le magazine indépendant. L’Autorité européenne de sécurité des aliments a relevé en 2016 que l’empire du Milieu était l’un des pays qui dépasse le plus les seuils réglementaires de résidus de pesticides. 3,8 % des produits en provenance de l’Union européenne excédaient cette limite réglementaire, contre 7,2 % chez ceux importés d’autres pays.

Test Achats, conclut en préconisant à ses lecteurs de laisser tomber les baies de goji et de se tourner plutôt vers des aliments locaux comme les cerises, les framboises et les myrtilles. Cette alternative reste moins cher et tout autant utile niveau nutritionnel.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : 60 millions de consommateurs pointe du doigt les baies de Goji

Source(s):

Baies de goji : riches en nutriments… et en pesticides, 60 millions de consommateurs, 14 novembre 2018.