Brocoli : l’aliment qui réduit le risque d’AVC

Publié le 05 Avril 2018 par Chloé Parisse, journaliste santé
Des scientifiques australiens rapportent que les femmes âgées de plus de 70 ans, habituées à consommer régulièrement des légumes crucifères comme le brocoli auraient des parois artérielles plus minces, réduisant ainsi leur risque de maladies cardiovasculaires.
Publicité

Brocoli, chou-fleur et choux de Bruxelles sont à privilégier dans votre alimentation. Des chercheurs de l'University of Western Australia en Australie ont découvert que la consommation de légumes crucifères chez les femmes âgées serait bénéfique pour le cœur.

Les scientifiques ont fourni des questionnaires à 954 femmes Australiennes âgées de 70 ans et plus. Les participantes ont indiqué leur consommation de légumes dans un ordre allant de "ne mange jamais de légumes" à "mange des légumes trois fois ou plus par jour". Les types de légumes inclus dans le questionnaire concernaient :

Publicité

- les crucifères comme le brocoli, le chou-fleur ou le chou de Bruxelles- les plantes allium comme l'oignon, l'ail, l'échalote, le poireau ou la ciboulette- les légumes-feuilles comme le chou rouge, le cerfeuil, les épinards ou la salade romaine - les légumineuses comme les lentilles, les pois ou les fèves.

Les chercheurs ont ensuite effectué des tests avec un sonogramme pour mesurer l'épaisseur de la paroi de l'artère carotide de chaque femme, un vaisseau sanguin important situé dans le cou. L'artère carotide s'épaissit en raison de l'accumulation de plaque, formée par des dépôts graisseux. Cet épaississement, connu sous le nom d'athérosclérose, est une cause de maladie cardiovasculaire.

Diminution du risque de crise cardiaque de 10 à 18%

Les résultats, publiés dans le Journal of the American Heart Association le 4 avril 2018, ont montré que les femmes qui mangeaient trois portions de légumes, ou plus, par jour avaient une paroi de l'artère carotide inférieure de 0,05 cm comparés aux femmes qui ne consommaient pas de légumes. "Cela est probablement significatif, car une diminution de 0,1 millimètre de l'épaisseur de la paroi carotidienne est associée à une diminution de 10 à 18% du risque d'accident vasculaire cérébral et de crise cardiaque", a déclaré Lauren C. Blekkenhorst, l'auteur principal de l'étude.

Publicité
Publicité

Les scientifiques ont également remarqué que les légumes crucifères étaient particulièrement efficaces. Les femmes qui ont augmenté leur consommation de crucifère à hauteur de 10 grammes par jour ont vu l'épaisseur de leur paroi de l'artère carotide être inférieure de 0,8%, en moyenne. Les autres types de légumes n'ont pas montré autant de succès. "Après ajustement pour le mode de vie, les facteurs de risque cardiovasculaire (y compris l'usage de médicaments) ainsi que d'autres types de légumes et de facteurs alimentaires, nos résultats ont montré une association protectrice entre les légumes crucifères et l'épaisseur des artères carotidiennes" a expliqué l'auteur.

Toutefois, cette étude est de nature observationnelle et ne peux donc pas établir une réelle relation de cause à effet. Lauren C. Blekkenhorst précise que : "Néanmoins, les directives diététiques devraient souligner l'importance d'augmenter la consommation de légumes crucifères pour la protection contre les maladies vasculaires" a-t-elle conclut.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X