Moisissure : 9 erreurs à éviter à la maison

On estime que 42% des logements français sont contaminés par des moisissures, des champignons microscopiques qui peuvent avoir des conséquences graves sur la santé. Voici la liste des erreurs à éviter.
Sommaire

Surchauffer sa maison

Moisissure : 9 erreurs à éviter à la maison© IstockC’est bien connu : pour proliférer, Aspergillus, Cladosporium et autres espèces de moisissures ont besoin d’humidité. Et qui dit humidité, dit chaleur. Voilà pourquoi il ne fait pas bon avoir une température intérieure trop élevée.

Comme l’explique le docteur Armine Izadifar, pneumologue interviewé par Medisite, "la température intérieure doit se situer en dessous de 19°C car au-delà l’habitat est surchauffé, ce qui favorise le développement de moisissures".

En revanche, pas question de vivre dans un endroit froid : selon le Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB), les zones froides vont permettre la condensation de la vapeur d’eau dégagée à la fois par notre corps (via notre respiration et notre transpiration) et via nos activités, et ainsi contribuer au développement des moisissures.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Une maison toute propre pour les nuls, Héloïse Martel et Manuela Xavier, éditions First, 2014. 

"La qualité de l'air intérieur, lieu de vie et santé". Observatoire de la qualité de l'air intérieur. 28 novembre 2007.

"Moisissures dans votre logement ? Les éliminer en toute sécurité". CSTB. Février 2015.

"Humidité, condensation et moisissures". FREPP.

"La pollution de l'air en intérieur". European Lung Foundation.

"Moisissures dans le bâti". Anses. Juin 2016.

Voir plus
La rédaction vous recommande sur Amazon :