Micro-ondes : connaissez-vous vraiment les dangers ?

Le micro-ondes s’est invité dans nos cuisines depuis de nombreuses années. Pour de nombreux Français, il est devenu la solution de facilité lorsque l’envie de cuisiner fait défaut. Or, à la longue, n’est-il pas néfaste pour notre santé ? C’est ce que nous allons aborder.
Micro-onde : connaissez-vous vraiment les dangers ?Istock
Sommaire

Le micro-ondes mérite-t-il sa mauvaise réputation ? Oui et non. S’il semble une bonne option pour préserver au mieux les nutriments, il peut aussi se transformer en ennemi.

À l’heure actuelle, plus de 85 % des ménages français utilisent le micro-ondes au quotidien. Il fait pourtant toujours l’objet de craintes quant à son risque pour notre santé. Or, aujourd’hui encore, il est difficile d’apporter une réponse claire sur la question.

Si certaines études scientifiques affirment qu’il représente la "meilleure option" pour préserver les nutriments, d’autres chercheurs assurent que l’utilisation du micro-onde peut nuire au sommeil et à la fertilité.

Vous êtes également nombreux à craindre le potentiel risque de cancer : alors que certains scientifiques craignent la formation de composés cancérogènes, l’OMS (Organisation mondiale de la Santé) affirme pourtant que la nourriture cuite dans un four à micro-ondes ne devient pas radioactive. Néanmoins, il ne faut pas pour autant manquer de prudence. Cet appareil électro ménager n’est pas totalement dépourvu de risques. On fait le point, avec diverses études scientifiques à l'appui.

Micro-onde : attention au risque d’ébullition tardive

Pour commencer, sachez que les études portant sur le contenu nutritionnel des aliments cuits ou réchauffés au four à micro-ondes sont nombreuses. Globalement, elles ont démontré que la cuisson au four à micro-ondes préserve mieux les qualités nutritionnelles des aliments (à l'exception de la vitamine B1).

A priori, aucun danger non plus de la part des ondes qui ont servi à chauffer votre plat une fois celui-ci sorti, assure de son côté Jean-Michel Courty, physicien et professeur de physique à Sorbonne Université, interviewé par LCI. "Quand l'appareil est éteint, il n’y a plus de micro-ondes ni dans le four, ni dans la nourriture. C'est comme lorsque vous éteignez votre téléphone : il n’émet plus".

Micro-onde : attendez au moins 30 secondes avant de manger votre plat

Néanmoins, il faut quand même vous avertir sur un risque réel : l’ébullition tardive. Le moindre élément s'introduisant dans le liquide chauffé quelques secondes après sa sortie du micro-ondes, (comme par exemple un carré de sucre), permet à ces bulles de se former, entraînant une ébullition tardive susceptible de faire déborder le liquide de son contenant et de vous brûler.

Pour cette raison, il est recommandé d’attendre une trentaine de secondes avant de consommer un aliment qui sort de votre micro-ondes.

En outre, il faut à tout prix éviter de passer aluminium, métal, assiettes ou bols au micro-ondes. Vous risqueriez de provoquer un feu d’artifice. Selon l’Anses, "l’aluminium ou métal en général, réagit aux ondes électromagnétiques. De grosses étincelles traduisant des décharges électriques seront alors provoquées".

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

mots-clés : Cancer