Sommaire

Laisser des traces sur les grilles et les parois

Laisser des traces sur les grilles et les parois© Istock

Dans l’idéal, il vaudrait mieux nettoyer votre four après chaque passage. Car juste après une cuisson les traces sur les grilles ou les parois seront plus faciles à enlever. "Un coup d’éponge imbibée d’eau chaude et de bicarbonate, et hop, les graisses disparaissent, ce qui évite ensuite un dégagement de fumées lors des prochaines utilisations", explique Héloïse Martel et Manuela Xavier dans leur livre Une maison toute propre pour les nuls aux éditions First.

Plus on attend avant de faire le ménage dans son four plus on a besoin de patience pour décrocher la graisse ou les saletés incrustées. S alissures et tâches anciennes, cuites et recuites sont toujours plus résistantes que les récentes. Il faudra user de votre force afin d’y venir à bout.

Il ne faut surtout pas hésiter à aller jusque dans les moindres recoins. Car les miettes et éclaboussures, elles, iront s’y loger. Prenez un couteau, enrobez-le, d’un chiffon humide et passez entre les coins de votre four.

Utiliser des produits chimiques pour le nettoyer

Utiliser des produits chimiques pour le nettoyer© Istock

Il est préférable d’utiliser des produits de nettoyage naturel pour votre four. Préférer les produits chimiques en dernier recours.

Pour des fours traditionnels les auteurs du livre nous font part de quelques astuces. Vous pouvez notamment faire vous-même une pâte au bicarbonate à appliquer sur les endroits sales que vous souhaitez nettoyer. Laisser reposer une nuit puis le lendemain retirez les saletés avec du papier absorbant et/ou une éponge abrasive si les tâches sont tenaces. "Frottez patiemment, rincez, sécher, vérifiez le résultat", concluent-ils.

Certains fours se nettoient tout seul. Lisez bien la notice de votre appareil pour voir où est cette fonctionnalité. Aucun produit à acheter, de manipulations fatigantes, de grattages. Vous ramassez d’un coup d’éponge les résidus de l’opération.

En dernier recours, il sera possible d’utiliser un produit spécial pour décaper les fours. Il faudra impérativement lire consciencieusement la notice d’utilisation ; s’équiper de gants, d’un masque.

Attention : à rincer très soigneusement car ce produit est corrosif et toxique.

Utiliser des produits abrasifs

Utiliser des produits abrasifs© Istock

Les produits abrasifs ne sont pas du tout recommandés. La plupart peuvent provoquer des irritations voire des brûlures au niveau de la peau et être toxiques pour les voies respiratoires. Ingérer ces produits est extrêmement dangereux pour le tube digestif pouvant entrainer la mort.

D’autres alternatives sont possibles, notamment :

  • Passer un coup d’éponge après chaque cuisson
  • Utiliser un peu de savon noir pour faire partir les salissures les plus tenaces.

"L’utilisation régulière de produits ménagers ne doit pas faire oublier qu’ils contiennent des substances chimiques. S’ils sont mal utilisés, ces produits d’entretien peuvent présenter des risques d’accidents domestiques", rapporte Attitude Prévention.

Pour adopter les bons réflexes :

  • Eviter de respirer directement le produit et ne jamais l’avaler
  • Aérer le logement pour évacuer les substances chimiques dégagées par les produits, qui s’accumulent dans l’air
  • Porter des gants en bon état pour éviter tout contact avec la peau, à l’origine de brûlures et de risques d’allergies
  • Ne pas utiliser ou mélanger plusieurs produits à la fois pour prévenir de réactions chimiques dangereuses et de dégagement de gaz toxiques
  • Respecter les doses et les conseils d’utilisation indiqués par le fabricant, notamment les conseils de rinçage

En cas d’intoxication par :

  • ingestion, ne pas faire pas vomir la victime, ni lui donner à boire.
  • contact avec la peau, enlever les vêtements souillés et rincer 10 minutes sous l’eau du robinet.
  • inhalation, quitter la pièce et respirer à l’air libre.
  • projection dans les yeux, rincer 10 minutes sous un filet d’eau tiède, paupières ouvertes.

Faire cuire des aliments congelés

Faire cuire des aliments congelés © Istock

On pense pouvoir mettre à cuire directement au four nos produits surgelés et pourtant c’est une bien belle erreur. Certains produits nécessitent une décongélation préalable comme les fruits, les fromages, les grosses pièces de viande, les crustacés et les pâtisseries.

De plus, laisser ces produits dégeler à l’air ambiant n’est pas conseillé, car la température est propice au développement de germes. Afin de préserver la texture et les qualités gustatives des produits, il sera préférable de ne pas les enfourner dans un four déjà chaud, de les laisser au soleil, sous l’eau chaude… Ne soyez donc pas pressés et laissez décongeler les aliments dans un réfrigérateur avant la cuisson.

L'idéal est de placer le produit au réfrigérateur pour qu'il décongèle, ou de le passer quelques minutes au micro-ondes pour accélérer le processus. Dans ce cas, veillez bien à placer le four en position "décongélation", auquel cas vos aliments risqueraient de cuire d'un côté, tout en étant encore congelés de l'autre. Le mieux reste encore de suivre le mode d'emploi décrit sur l'emballage du produit.

Faire trop cuire ses aliments

Faire trop cuire ses aliments© Istock

Chips, pains grillés, biscuits, frites… l’acrylamide est présente dans la plupart de nos aliments. Substance chimique cancérigène, elle se forme au moment de la cuisson d’aliments riches en amidon ou en sucre (pomme de terre ou céréales par exemple) sont cuits au four, en friture ou au grill à une température excédant les 120 degrés. Mais aussi par la cuisine familiale, par exemple, en faisant cuire des frites à une température supérieure à 175°C ou brûler les toasts le matin.

L’EFSA émet quelques recommandations pour réduire l’acrylamide dans l’alimentation

  • Surveiller l’huile de friture ou de cuisson pour ne pas la laisser surchauffer.
  • Ne pas faire brûler les aliments, les dorer légèrement.
  • Ne faire griller le pain que légèrement (obtention d’une couleur dorée et non brune)
  • Ne pas consommer les zones les plus brunies lors de la cuisson, qui sont les plus riches en acrylamide.
  • Cuire les produits à base de pomme de terre tels que les frites jusqu’à qu’ils soient dorés et non bruns.
  • Ne pas stocker les pommes de terre dans le réfrigérateur pour ne pas en augmenter les niveaux de sucre (qui font potentiellement augmenter la production d’acrylamide pendant la cuisson).

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

Héloïse Martel et Manuela Xavier dans leur livre Une maison toute propre pour les nuls aux éditions First

Des dangers en cuisine omniprésents et parfois insoupçonnés !, Attitude Prévention

Acrylamide, EFSA

Vidéo : Pourquoi cuire à la poêle ces aliments est risqué !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.