Cancer et hormonothérapie : les effets à connaître

Certifié par nos experts médicaux MedisitePierre angulaire des traitements des cancers du sein et de la prostate, l’hormonothérapie n’est pas dénuée d’effets secondaires, parfois incommodants. Découvrez lesquels et les solutions à envisager pour les soulager, avec les docteurs Emeline Colomba-Blameble et Paul Cottu, oncologues médicaux.
Sommaire

Des symptômes semblables à la ménopause

Des symptômes semblables à la ménopause© IstockL’hormonothérapie est le traitement de référence des cancers dits hormonodépendants, parmi lesquels on retrouve principalement le cancer du sein et le cancer de la prostate : "Ce sont des cancers dont la prolifération est soutenue par une hormone circulante dans le sang, explique la docteure Emeline Colomba-Blameble, oncologue médical. Le but du traitement par hormonothérapie, qu’il soit oral ou injectable, est de faire baisser le taux d’hormones circulantes pour bloquer tout carburant pour la cellule cancéreuse grâce à des anti-hormones", "ou bien de bloquer l'action de ces hormones au niveau de leur récepteur dans les cellules tumorales", ajoute le docteur Paul Cottu, oncologue médical.

Les hormones en question sont des hormones sexuelles : les estrogènes dans le cas du cancer du sein, et les androgènes dans le cas du cancer de la prostate. Chez les femmes comme chez les hommes, "castrés sur le plan chimique", leur chute va entraîner des symptômes semblables à ceux de la ménopause, c’est-à-dire des bouffées de chaleur, des sueurs nocturnes, des troubles de la libido, voire des troubles érectiles.

Comment les soulager ? Ce sont généralement des effets à court terme, qui s’estompent petit à petit. Mais ils peuvent être particulièrement gênants dans ce lapse de temps. "Il n’y a pas beaucoup de traitement efficace, avoue la Dre Colomba-Blameble, mais l’activité physique et les médecines alternatives [comme l’acupuncture par exemple] peuvent permettre de les améliorer."

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Remerciements aux docteurs Emeline Colomba-Blameble et Paul Cottu, oncologues médicaux.

"Effets secondaires de l'hormonothérapie". Société canadienne du cancer.

"Traitement hormonal : suppression androgénique pour le cancer de la prostate". Association française d'urologie.

"Soigner un cancer par hormonothérapie". Fondation ARC.

La rédaction vous recommande sur Amazon :