Sommaire

Le micro-ondes mérite-t-il sa mauvaise réputation ? Oui et non. S’il semble une bonne option pour préserver au mieux les nutriments, il peut aussi se transformer en ennemi.

À l’heure actuelle, plus de 85 % des ménages français utilisent le micro-ondes au quotidien. Il fait pourtant toujours l’objet de craintes quant à son risque pour notre santé. Or, aujourd’hui encore, il est difficile d’apporter une réponse claire sur la question.

Si certaines études scientifiques affirment qu’il représente la "meilleure option" pour préserver les nutriments, d’autres chercheurs assurent que l’utilisation du micro-onde peut nuire au sommeil et à la fertilité.

Vous êtes également nombreux à craindre le potentiel risque de cancer : alors que certains scientifiques craignent la formation de composés cancérogènes, l’OMS (Organisation mondiale de la Santé) affirme pourtant que la nourriture cuite dans un four à micro-ondes ne devient pas radioactive. Néanmoins, il ne faut pas pour autant manquer de prudence. Cet appareil électro ménager n’est pas totalement dépourvu de risques. On fait le point, avec diverses études scientifiques à l'appui.

Micro-onde : attention au risque d’ébullition tardive

Pour commencer, sachez que les études portant sur le contenu nutritionnel des aliments cuits ou réchauffés au four à micro-ondes sont nombreuses. Globalement, elles ont démontré que la cuisson au four à micro-ondes préserve mieux les qualités nutritionnelles des aliments (à l'exception de la vitamine B1).

A priori, aucun danger non plus de la part des ondes qui ont servi à chauffer votre plat une fois celui-ci sorti, assure de son côté Jean-Michel Courty, physicien et professeur de physique à Sorbonne Université, interviewé par LCI. "Quand l'appareil est éteint, il n’y a plus de micro-ondes ni dans le four, ni dans la nourriture. C'est comme lorsque vous éteignez votre téléphone : il n’émet plus".

Micro-onde : attendez au moins 30 secondes avant de manger votre plat

Néanmoins, il faut quand même vous avertir sur un risque réel : l’ébullition tardive. Le moindre élément s'introduisant dans le liquide chauffé quelques secondes après sa sortie du micro-ondes, (comme par exemple un carré de sucre), permet à ces bulles de se former, entraînant une ébullition tardive susceptible de faire déborder le liquide de son contenant et de vous brûler.

Pour cette raison, il est recommandé d’attendre une trentaine de secondes avant de consommer un aliment qui sort de votre micro-ondes.

En outre, il faut à tout prix éviter de passer aluminium, métal, assiettes ou bols au micro-ondes. Vous risqueriez de provoquer un feu d’artifice. Selon l’Anses, "l’aluminium ou métal en général, réagit aux ondes électromagnétiques. De grosses étincelles traduisant des décharges électriques seront alors provoquées".

Le micro-ondes pourrait causer des troubles du sommeil

Le micro-ondes pourrait causer des troubles du sommeil

Vous enchaînez les insomnies ? Avez-vous déjà envisagé que votre micro-ondes puisse être en cause ?

La faute à certaines toxines comme le BPA (bisphénol A)

Vous êtes nombreux à avoir tendance à laisser votre plat dans le plastique pour le réchauffer. Or, le plastique est susceptible de libérer certaines toxines comme le BPA (bisphénol A) dans les aliments. Une fois dans le sang, ils peuvent être responsables de troubles du sommeil ou neurologiques.

En outre, la chaleur favoriserait le développement des perturbateurs endocriniens dans l'environnement. Chimiques, ils peuvent altérer la façon dont nos glandes produisent des hormones.

Micro-onde : ils pourraient altérer la production de mélatonine

De plus, une étude parue au sein de la revue scientifique Neurology a également déjà démontré que les ondes du four à micro-ondes altéreraient également la production de la mélatonine, l’hormone du sommeil, dans notre organisme. Ce qui impacte négativement et considérablement le sommeil, et provoque donc des insomnies.

Cataracte : le micro-ondes en cause ?

Cataracte : le micro-ondes en cause ?

La cataracte correspond à l'opacification partielle ou totale du cristallin, lentille convergente située à l'intérieur de l'œil. Cette pathologie est responsable d'une baisse progressive de la vue, au début accompagnée de gêne à la lumière (photophobie). On ne peut pas encore l’affirmer à 100%, mais selon certaines études appuyées par des scientifiques, le micro-ondes pourrait bien faire partie des coupables.

Micro-ondes : comment il pourrait endommager vos yeux

Il a été reconnu sur des expérimentations animales et sur des études épidémiologiques chez l'humain, que les micro-ondes pourraient causer des cataractes. Le mécanisme n'est pas encore clairement compris, mais pourrait inclure des changements de la sensibilité des enzymes à la chaleur qui protège habituellement les protéines de la lentille.

C’est aussi l’avis de l’experte en radiation, Magda Havas de l’université de Trent (Etats-Unis) interviewée par le DailyMail en 2016." Debout devant votre four, à regarder tourner la nourriture maintes et maintes fois, vous risquez d’endommager vos yeux", alertait-elle.

Le micro-ondes nuirait à la fertilité

Le micro-ondes nuirait à la fertilité

Des scientifiques ont recoupé des études publiées sur l'effet des ondes radiofréquences sur la qualité du sperme. Ils en concluent que les ondes émises par les fours à micro-onde ont un effet néfaste sur le nombre de spermatozoïdes et leur motilité.

Micro-onde : une utilisation fréquente nuirait à la qualité du sperme

"Les pollutions générées par cet environnement électromagnétique sont souvent regroupées sous le terme d'électrosmog. En 2011, le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC) a classé les radiofréquences comme ‘peut-être cancérogènes pour l'homme’, en raison d'un risque accru de gliome lié à l'utilisation du téléphone sans fil", détaillent les chercheurs.

Et d'après eux, "l'utilisation fréquente de téléphones portables ou d'appareils électromagnétiques contribue considérablement à la mauvaise qualité du sperme".

Micro-ondes : les idées reçues à oublier

Micro-ondes : les idées reçues à oublier

Micro-ondes : non, la nourriture ne devient pas radioactive

"Pour chasser quelques idées fausses, il est important de prendre conscience que la nourriture cuite dans un four à micro-ondes ne devient pas radioactive. L’énergie des micro-ondes ne reste pas non plus dans le four ou dans l’alimentation après avoir éteint le four", assure l’OMS. Autrement dit, vous n’avez aucun risque de vous irradier le corps en mangeant de la nourriture chauffée au four à micro-ondes.

La transformation d'un aliment cuit au micro-ondes n'est aucunement différente d'un aliment cuit au four ou à la casserole

Certes, quand vous faites cuire un aliment au micro-ondes, il sera transformé. Pour autant, la transformation d'un aliment cuit au micro-ondes n'est aucunement différente d'un aliment cuit au four ou à la casserole. Celle-ci dépend uniquement de la température à laquelle est chauffée la nourriture. Ainsi, un aliment cuit à 100 degrés au four, à la casserole ou au micro-onde aura subit les mêmes transformations chimiques.

Approcher un micro-ondes en marche n’est pas risqué !

Certaines personnes craignent le fait d'approcher un micro-ondes en marche. Là encore, les risques seraient en fait inexistants pour un four en bon état. Plusieurs pays et institutions comme la Commission électrotechnique internationale (CEI) et le Comité européen pour la normalisation électrotechnique (CENELEC) ont fixé une limite d’exposition à "50 watts par mètre carré en n’importe quel point distant de 5 cm des surfaces extérieures du four", indique l'OMS.

> Téléchargez gratuitement le guide mutuelle senior 2022 ! En savoir plus >

Sources

Radiations et fertilité masculine, BMC, 9 décembre 2018

Champs électromagnétiques et santé publique, OMS

Le four micro-ondes est-il oui on non néfaste pour la santé ?, LCI, 2018

Localized Effects of Microwave Radiation on the Intact Eye Lens in Culture Conditions,Israel Institute of Technology, Haifa, Israel

mots-clés : Cancer
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.