Le lierre de pothos : la plante qui serait capable de purifier l’air de votre maison

Publié le 20 Décembre 2018 par Claire Ménage, journaliste santé
Dans une étude publiée le 19 décembre 2018, des chercheurs de l’Université de Washington (Etats-Unis) auraient découvert les bienfaits du lierre de pothos, une plante qui serait capable d’assainir l’air de votre maison.
Publicité

La modification génétique de cette plante d’intérieur, le lierre de pothos serait capable de purifier l’air de la maison. Cette découverte a été menée pendant deux ans par une équipe de scientifiques de l’Université de Washington (Etats-Unis) et l’étude publiée le 19 décembre 2018 dans le journal universitaire a permis d’expliquer au grand public ce résultat. D’après les chercheurs, les filtres à air que nous avons chez nous ne retiennent pas les molécules les plus petites, y compris le chloroforme (présent en petite quantité dans l'eau chlorée) et le benzène (composant de l'essence), qui s’accumulent dans les maisons lorsque nous prenons une douche ou faisons bouillir de l’eau. Elles ont également toutes deux été liées au cancer. Cette plante a donc été choisie car elle a le pouvoir d’éliminer ces molécules dans l’air et de l’utiliser comme nourriture pour sa croissance. C'est aussi une plante d'intérieur robuste qui pousse bien dans toutes sortes de conditions. La plante ne fleurit pas dans les climats tempérés, de sorte que les plantes génétiquement modifiées ne pourraient pas se propager via le pollen.

Publicité

Une plante qui utilise le concept du "foie vert"

Placée pendant 11 jours dans un tube de verre rempli d’air pollué, le lierre pothos ou pothos Ivy au bout de quelques jours a fait baissé considérablement les concentrations de polluants. 82% en trois jours et rendant les dernières petites molécules presque indétectables au bout de six jours. Cependant, l'équipe de l'Université de Washington a déclaré "qu'un bon flux d'air était nécessaire dans une pièce pour que les particules atteignent les feuilles des plantes." Afin de détecter ces changements dans les niveaux de polluants, les chercheurs ont utilisé des concentrations de polluants beaucoup plus élevées que celles que l'on trouve généralement dans les maisons.

Publicité

Selon le principal auteur de l’étude, le professeur Stuart Strand si "les gens ne parlent pas vraiment de ces composés organiques dangereux c’est parce que nous ne pouvions rien faire à leur sujet. Mais maintenant, nous avons conçu des plantes d'intérieur pour éliminer ces polluants pour nous."

La modification de cette plante a donc été conçue pour qu’elle exprime une protéine appelée cytochrome P450 2E1 que l’on peut retrouver dans le foie humain et qui l’aide à traiter les polluants comme l’alcool. "Nous avons décidé de faire en sorte que cette réaction se produise hors du corps, dans une plante, comme pour le concept du "foie vert" ", a déclaré le docteur Strand.

L’équipe travaille actuellement à l’amélioration de la capacité des plantes en ajoutant une protéine capable de décomposer une autre molécule dangereuse présente dans l’air ambiant - le formaldéhyde présent dans certains produits en bois ainsi que dans la fumée de tabac, classé comme cancérogène probable pour l’homme.

Des plantes qui soignent les maux de l’hiver

  • Pour soulager un rhume, offrez-vous un cocktail à parts égales de romarin, de thym et d'échinacée. Le premier va fluidifier les sécrétions nasales, le second va agir sur l'infection et la troisième a une action immunitaire.
  • Pour atténuer un mal de gorge, adoptez des infusions de guimauve, de bouillon-blanc, de ronce, de mauve ou de coquelicot – joli bouquet ! Vous pouvez accentuer l'effet de ces infusions en suçant des pastilles d'eucalyptus.
  • Pour calmer une toux grasse, préparez-vous des infusions de sureau noir ou de primevère officinale. Pour les toux sèches, préférez des infusions de bouillon-blanc ou de guimauve. Et bien entendu, vous pouvez agrémenter vos infusions de miel, dont les propriétés adoucissantes ne sont plus à démontrer.
  • Si vous avez la grippe, due à un virus, il est nécessaire de faire baisser la fièvre et de renforcer votre système immunitaire. Pour cela, associer la reine-des-prés et l'échinacée est un traitement efficace.
  • Pour les gastro-entérites, qui peuvent être dues à un virus ou à une bactérie, essayez de boire des infusions de romarin, qui agiront contre les nausées et la diarrhée. Complétez avec de l'angélique et de la menthe poivrée qui soulageront les douleurs au ventre et les ballonnements, et du thym, qui est une plante miracle contre toutes les infections.
La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X