Grippe : l'échinacée comme traitement naturel

Publicité

Le traitement médicamenteux contre la grippe repose sur l’administration d’aspirine, d’ibuprofène et de paracétamol. Il existe également des plantes qui permettent de soulager les symptômes de la grippe, notamment l’échinacée.

Publicité

L’échinacée, une des plantes les plus efficaces contre les symptômes de la grippe

L’échinacée est une plante originaire d’Amérique du Nord utilisée surtout à des fins décoratives et qui se décline en plusieurs espèces. L’échinacée pourpre (Echinacea purpurea) est particulièrement appréciée pour son action immunostimulante. La racine et les parties aériennes contiennent des molécules qui aident l’organisme à se défendre contre les agents infectieux responsables de maladies respiratoires comme la grippe, les rhumes et les bronchites.

Comment utiliser l’échinacée dans le traitement de la grippe ?

Vous pouvez commencer des cures de 10 jours par mois avant l’arrivée du froid, en septembre ou en octobre. Faites bouillir ½ cuillère à café de racine d’échinacée dans 150 ml d’eau bouillante. Laissez infuser 15 minutes et filtrez avant de boire (3 tasses par jour). L’échinacée est aussi vendue sous forme de teinture mère (30 gouttes à diluer dans un verre d’eau, 2 fois par jour) et de gélules.

Les autres plantes indiquées dans le traitement de la grippe

Publicité

Le clou de girofle, le thym, la cannelle et l’eucalyptus apaisent la toux. Pour un traitement de fond, vous pouvez prendre de la passiflore, de l’ail, du cassis, de la marjolaine, de la guimauve ou de l’aigremoine. Le frêne, le saule blanc et la reine-des-prés sont recommandés pour faire baisser la fièvre.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité