L'importance du vaccin anti-grippe pour les personnes souffrant de bronchite asthmatiforme

La bronchite asthmatiforme est une affection pulmonaire à prendre au sérieux. Une toux qui persiste laisse présager une surinfection bactérienne. Le vaccin anti-grippe limite les risques de complication de la grippe. 

Publicité
Publicité

© Istock

Bronchite asthmatiforme : définition et symptômes

Publicité

La bronchite asthmatiforme, appelée aussi asthme bronchique ou bronchite asthmatique, est une pathologie qui cumule les troubles liés à la bronchite et ceux liés à l’asthme. En revanche, contrairement à l’asthme, elle n’a pas d’origine allergique. Elle résulte fréquemment d’une infection des bronches suite à une toux mal soignée, mais peut aussi être la cause d’un RGO (reflux gastro-œsophagien) ou d’une insuffisance cardiaque.

Les principaux symptômes de la bronchite asthmatiques sont :

- un sifflement qui accompagne la respiration,

- une expiration difficile,

- un thorax bombé,

- une toux grasse avec crachats,

- de la fièvre.

Bronchite asthmatiforme : vaccin antigrippe fortement recommandé

Les personnes qui souffrent de bronchite asthmatiforme ne doivent pas hésiter à se faire vacciner contre la grippe chaque année. Si cette maladie hivernale est généralement bénigne chez un sujet en bonne santé, elle peut être très grave, voire mortelle, en cas de fragilité ou de pathologie respiratoire. Être atteint de bronchite asthmatiforme représente un risque élevé de complication après la grippe saisonnière. Se faire vacciner est important pour se protéger, éviter la surinfection des voies respiratoires, l’aggravation de la bronchite asthmatique, ou encore pour prévenir les risques d’emphysème pulmonaire.

Publicité

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité