Premiers symptômes de la grippe : inutile de se ruer sur les antibiotiques

L’état grippal est fréquent en hiver, et ses premiers symptômes évoquent la grippe saisonnière. Mais le syndrome grippal étant viral, il ne justifie pas la prise d’antibiotiques.

Publicité
Publicité

© Istock

État grippal : antibiotiques inutiles

Publicité

Les antibiotiques ne doivent pas être pris à tort et à travers. Ils n’agissent qu’en cas de maladie bactérienne, comme c’est par exemple le cas pour la grippe saisonnière. Or, même si le syndrome grippal a quelques symptômes en commun avec la grippe, sa cause est totalement différente. Un état grippal est dû à un virus contre lequel un antibiotique n’aura aucun effet.

Premiers symptômes : grippe ou état grippal ?

De nombreuses personnes pensent à tort être victimes de la grippe saisonnière alors qu’elles souffrent du syndrome grippal. Il est vrai que les premiers symptômes ressentis présentent de larges similitudes, à savoir :

- fièvre accompagnée de frissons,

- maux de tête,

- fatigue,

- rhume,

- toux.

En cas de grippe saisonnière, ces symptômes sont cependant beaucoup plus intenses que pour un état grippal, et le sujet se plaint généralement d’importantes courbatures. Le traitement de la grippe saisonnière est à base d’antibiotiques.

En présence d’un état grippal, le paracétamol peut s’avérer suffisant si le sujet ne présente aucune fragilité particulière. Une consultation ne s’impose qu’en cas de surinfection bactérienne. Au moindre doute, il est préférable de consulter son médecin sans attendre. Il ne prescrira un antibiotique que si la grippe est clairement diagnostiquée.

Publicité

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité