Sommaire

Le yoga nu, une pratique ancestrale

Le yoga nu, une pratique ancestrale© Istock

Vous pensez que le yoga nu est encore une nouvelle tendance marketing, destinée à faire couler de l’encre ? Détrompez-vous. Cette pratique existerait en fait depuis des siècles, comme en témoignent des manuscrits indiens rédigés entre l’an 400 et l’an 1 000.

Dans ce pays, certains adeptes du jaïnisme - une religion apparue vers le Xe siècle av. J-C - ont choisi de vivre complètement nus, en signe de non-possession absolue. Il s’agit des moines-ascètes Digambara, qui peuvent notamment pratiquer le yoga en tenue d’Adam.

La tendance du “nude yoga” a été relancée aux États-Unis dans les années 1960, notamment au sein de la communauté naturiste, alors que le mouvement hippie prônait la libération des corps. Cette pratique a ensuite rapidement traversé l’Atlantique, et s’est peu à peu développée dans certains studios de yoga traditionnels. On peut désormais le pratiquer en cours collectifs, comme n’importe quel classe de yoga.

Nude Yoga Girl, le compte Instagram qui a (re)popularisé le yoga nu

Si le yoga fait de plus en plus parler de lui aujourd’hui, c’est notamment grâce au compte Instagram @nude_yogagirl, qui compte plus d’un million d’abonnés. Derrière ce profil, une mannequin et photographe américaine de 29 ans, qui publie régulièrement des photos de ses postures réalisées dans le plus simple appareil.

Grâce à son talent de photographe, et avec l’aide de son compagnon, elle joue avec l’ombre et la lumière de manière à ne jamais dévoiler son intimité. Très artistiques, les photos ne sont jamais vulgaires.

Dans une interview accordée à New-York Magazine, elle explique ce qui l’a motivée à s’adonner au yoga nu, et à créer ce profil sur les réseaux sociaux. “Avant, mon plus gros problème était que je voyais en permanence des défauts sur mon corps. Du coup, je n’arrivais pas à m’aimer totalement”.

Depuis, la jeune femme a réalisé que l’apparence ne compte pas vraiment, et que tout le monde peut facilement se trouver des défauts. “Le yoga m’a aidée à accepter mon corps exactement tel qu’il est”, confie-t-elle. “Avec mon compte Instagram, j’aimerais faire prendre conscience aux gens que tout le monde est beau et capable de faire des choses extraordinaires avec son corps”.

Yoga nu : vers une meilleure acceptation de soi

Yoga nu : vers une meilleure acceptation de soi© Istock

Si le yoga permet de réconcilier le corps et l’esprit, ce bienfait est renforcé lorsqu’il est pratiqué nu. En se débarrassant des vêtements et autres accessoires superflus, on évolue dans notre tenue originelle, sans aucun élément de distinction social. Cela permet de dépasser les différences et d’apprendre à aimer son corps tel qu’il est.

Comme a pu l’expliquer l’instagrameuse @nude_yogagirl, le yoga nu est donc un pas vers une meilleure acceptation de soi, et nous aide à embrasser nos qualités comme nos imperfections. Un véritable shot de confiance en soi !

Reconnaître la beauté dans tous les types de corps et apprendre à s’aimer

Dans un reportage de The Cut, Willow Merveille, professeure de yoga, explique comment elle en est arrivée à enseigner le yoga nu. Sa volonté première était de créer un espace inclusif, où tout le monde se sentirait à l’aise, indépendamment de son poids, son âge, ses éventuelles cicatrices ou encore sa couleur de peau.

Elle avait remarqué, en effet, que dans ses précédentes classes de yoga, elle voyait toujours des profils très similaires : “des femmes minces, jeunes et blanches”, principalement. Ce qui l’a conduit à créer le studio “Naked in Motion”, qui attire une plus grande variété de personnalités.

Pour elle, la pratique du yoga nu permet de dépasser le “dégoût collectif ressenti pour certains types de corps”. “Le but c’est qu’au fil du temps, on voit davantage son corps, on voit ses rides, ses bourrelets, ses vergetures”, ce qui permet de les accepter peu à peu, et même d’apprendre à les aimer.

Le yoga nu possède aussi tous les bienfaits du yoga “classique”

Le yoga nu possède aussi tous les bienfaits du yoga “classique”© Istock

Bien que pratiqué dans le plus simple appareil, le yoga nu n’en est pas moins un cours de yoga… avec les bénéfices qui vont avec. Sur le plan mental, cette activité aide à réduire le stress, améliore la concentration et le sommeil, permet une meilleure maîtrise de soi et donne une meilleure clarté mentale. Souvent accompagné de relaxation et de méditation, le yoga élimine les émotions négatives et peut ouvrir les portes vers une certaine spiritualité.

Les exercices respiratoires renforcent la vitalité globale, améliorent la circulation sanguine et la digestion et permettent une meilleure élimination des toxines. Bien respirer est aussi un facteur de détente et renforce les muscles abdominaux.

Souplesse, force et santé : le yoga est l’ami de votre corps

Les différentes postures réalisées pendant un cours de yoga ont également de nombreuses vertus sur le plan physique. Elles permettent de gagner en souplesse et de se muscler harmonieusement, renforcent le système immunitaire et favorisent une meilleure circulation de l’énergie dans le corps.

Gagner en muscles et en souplesse est aussi un atout santé non négligeable. La posture s’améliore (un plus pour les problèmes de dos), les articulations gagnent en mobilité, le corps est plus tonique. Le yoga affine aussi la silhouette, car il renforce les muscles tout en les allongeant.

Cours de yoga nu : un espace sécurisé, loin des clichés sexuels

Cours de yoga nu : un espace sécurisé, loin des clichés sexuels© Istock

Au fil du temps, le yoga nu a été récupéré par l’industrie pornographique. Sur certains sites de vidéos X, on peut ainsi trouver une catégorie “naked yoga”. Nude Yoga Girl admet elle-même avoir reçu quelques commentaires déplacés, à caractère sexuel. Mais elle précise que ces derniers sont tellement peu nombreux par rapport aux messages positifs qu’elle reçoit, qu’ils “ne comptent pas vraiment”.

Pour la jeune femme, le yoga est pourtant bien loin des questions d’apparence ou d’érotisme. “Le fitness est très tendance en ce moment, mais il ne s’agit que de sculpter son corps. Le yoga est plus axé sur vos sentiments intérieurs envers vous-mêmes”. Elle espère donc inciter les gens à essayer cette activité, qui pourrait les aider à mieux s’accepter.

Un espace désexualisé régi par des règles strictes

Willow Merveille, quant à elle, insiste sur le fait que son studio offre “un espace désexualisé”. Une liste de règles de la communauté a d’ailleurs été élaborée, et ces dernières sont rappelées avant chaque événement. “Nous avons une politique de consentement très stricte”, précise-t-elle.

Par exemple, des petits cartons rouges sont à disposition des participants : s’ils en posent un à côté de leur tapis, la professeure de yoga ne les touchera en aucun cas pour corriger leur posture, et ne leur demandera même pas si elle peut le faire. En outre, les compliments non-sollicités ne sont pas autorisés dans le studio, puisqu’ils tendent à sexualiser les interactions.

“Et si quelqu’un a une érection, on dit simplement à tout le monde de l’ignorer, car ce n’est pas bien grave. Je pense que cela fait partie de la “body-positivité” : ne pas simplement accepter l’apparence des corps, mais aussi accepter la façon dont ils fonctionnent”.

> Comparez votre mutuelle et augmentez le nombre de séances en médecine douce !

Sources

Instagram Sensation Nude Yoga Girl Explains Her Practice, The Cut, 9 décembre 2015. 

Radical Beauty: Inside a Naked Yoga Class, Baring Is Caring, The Cut, 21 février 2018. 

Les bienfaits du yoga sur le corps, Psychologies, 12 avril 2016. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.