Presbytie : lunettes, lentilles ou chirurgie ?

C’est le défaut de la vue le plus répandu. La presbytie touche 80 % d’entre nous, dès 45 ans. Le point sur les meilleures solutions pour la corriger (lunettes, lentilles, chirurgie…) et leurs progrès.

Publicité

Etes-vous concernés ?

© IstockLa presbytie n’est pas une maladie, c’est un défaut d’accommodationqui évolue progressivement pour se stabiliser vers l'âge de 60 ans. Pour voir de près et restituer une image nette, il faut que le cristallin –fine lentille transparente située à l’intérieur de l’œil-, se bombe… Seulement voilà, avec la maturité, il perd en élasticité. Résultat : on voit peu à peu moins bien de près, et il devient difficile de lire, se raser ou se maquiller. Ce trouble intervient dès le milieu de la quarantaine, parfois même plus tôt ! Chez les hypermétropes la presbytie se manifeste dès 35 ans par exemple… Les seuls vrais gagnants, à la cinquantaine, ce sont les myopes : chez eux, les deux défauts s’annulent en valeur algébrique et l’apparition de la presbytie est souvent retardée de plusieurs années !

Publicité
Publicité

Vidéo. Problèmes de vue : quand faut-il s'inquiéter ?

 
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X