Sommaire

Accroché(e) à son téléphone

Alors qu’avant votre partenaire semblait vouloir jouer au Petit Poucet, laissant traîner ses affaires ça et là, téléphone y compris, son smartphone ne le quitte plus d’une semelle. Un tel changement de comportement peut mettre la puce à l’oreille. "Les téléphones portables sont un outil devenu central dans les relations extra-conjugales, du fait de la discrétion qu’ils permettent et du lien qu’ils permettent de maintenir, mais aussi parce que d’une manière générale ils occupent aujourd’hui une place considérable dans la vie des gens", commente David Simard.

Demandez alors à votre conjoint(e) de vous prêter son téléphone, vous pourrez ainsi vérifier s’il y a lieu de s’inquiéter ou s’il a seulement décidé d’être un peu plus ordonné !

Une humeur changeante

Une humeur changeanteSelon la place qu’occupe l’aventure extra-conjugale par rapport à la relation légitime, l’humeur de l’infidèle peut changer vis-à-vis du partenaire trompé. "Certaines infidélités sont dues à l’ennui ou au désamour, auquel cas le comportement envers le conjoint peut s’en trouver dégradé, reposant sur une attitude de rejet", explique David Simard. L’infidèle peut également rejeter sa propre culpabilité sur le trompé, le jugeant responsable de cette situation à sa place.

Mais l’infidélité peut également être le résultat d’une séparation des rôles sexuels dans l’esprit de l’infidèle, entre le conjoint ou la conjointe et l’amant ou la maîtresse. Le sexe et la recherche du plaisir font partie de la relation extra-conjugale, alors que l’amour et la tendresse se retrouvent dans la relation légitime. "Dans ce cas, le comportement envers le ou la conjoint(e) peut ne pas être modifié, voire être plus attentionné, note David Simard. Cela peut notamment être le cas après la naissance d’un enfant."

Soudainement, plus attentif à son image...

Soudainement, plus attentif à son image...Sans se laisser aller, votre partenaire n’accorde pas beaucoup d’apparence à son look d'habitude. Mais ces derniers temps, il/elle soigne de plus en plus son image et cherche à mettre ses atouts en valeur. Attention ! "Cela peut être un des premiers signes d’une infidélité" précise Aurélia Mestre. Mais pas seulement. "S'il y a un changement comportemental à ce niveau sans que cela semble vous être adressé, il faut peut-être se poser des questions sans forcément penser à l'infidélité", note David Simard. La personne peut avoir envie de voir si elle est encore capable de se plaire et de plaire aux autres, sans avoir envie de franchir le cap de l'adultère (à la crise de la quarantaine par exemple).

Des rapports sexuels moins nombreux

Des rapports sexuels moins nombreux"Dans le cas d’une infidélité où la personne développe des sentiments pour son amant ou sa maîtresse, l’infidèle ne se comportera plus physiquement de la même façon avec son partenaire", relate Aurélia Mestre, psychologue spécialiste du couple.

La vie intime du couple peut alors être bouleversée, avec des conséquences diverses. "Souvent les relations sexuelles sont moins recherchées au sein du couple par l’infidèle, explique David Simard. Mais celles-ci n’avaient peut-être déjà plus beaucoup de vitalité auparavant." D’où la recherche d’une relation extra-conjugale pour combler ce manque.
Dans certains cas, plus rares, "cela peut relancer le désir au sein du couple" note le psycho-sexologue.

Même après une longue journée, il sent bon !

Même après une longue journée, il sent bon !Après une journée de travail à rallonge, votre conjoint(e) rentre en sentant aussi bon que le matin au sortir de la douche. Méfiez-vous ! Le doute sur une éventuelle infidélité est permis. Comme nous l'explique la psychologue Aurélia Mestre, les infidèles craignent de rentrer le soir avec le parfum d’un(e) autre sur eux. "Certains de mes patients m’ont déjà avoué faire particulièrement attention à leur odeur avant de retrouver leur partenaire." Ils préféraient alors sentir le gel douche et le shampooing plutôt que de se faire prendre avec un parfum étranger sur leurs vêtements.

De plus en plus de travail le soir

De plus en plus de travail le soirPour entretenir une relation extra-conjugale suivie, il faut du temps. "L’infidèle doit trouver des prétextes pour voir son amant ou sa maîtresse, explique David Simard, philosophe et psycho-sexologue. Rentrer plus tard "du travail" de façon régulière peut ainsi faire partie des moyens de s’aménager du temps pour cette relation."

Attention : avant d’accuser votre partenaire d’infidélité, vérifiez d'abord qu’il n’a pas réellement une surcharge de travail qui le pousse à rentrer tard le soir.

Des sorties entre amis à répétition

Des sorties entre amis à répétition"Comme pour le travail, la vie sociale amicale qui se met à occuper considérablement plus de temps qu’à l’habitude peut être un prétexte pour voir l’amant ou la maîtresse", alerte David Simard. Mais le véritable signe d’alerte réside dans un réel changement d’habitude à ce niveau. S’il jouait à l’ermite avant, refusant quasiment systématiquement toutes invitations de ses amis alors qu’il passe dorénavant toutes ses soirées avec eux, le doute est possible.

Sans pour autant être une preuve indiscutable. "Car voir des ami(e)s de façon régulière n’est pas forcément un signe d’infidélité", note le philosophe. "Après la naissance d’un enfant par exemple, l’un des deux peut avoir besoin de sortir avec des proches pour s’aérer l’esprit, sans pour autant chercher à tromper le conjoint resté à la maison", tempère Aurélia Mestre.

> Comparez votre mutuelle et augmentez le nombre de séances en médecine douce !

Vidéo : Ce que vous ne savez pas sur le sexe après 50 ans

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.