Une femme de 74 ans accouche de jumelles et devient la mère la plus âgée au monde

Incroyable mais vrai. Erramatti Mangayamma, une indienne âgée de 74 ans a donné naissance à deux petites filles en bonne santé hier matin. Cela faisait 60 ans qu’elle souhaitait “devenir mère”.

Erramatti Mangayamma vient de défier les lois de la nature.

À 74 ans, elle vient d’accoucher de ses premiers enfants - des jumelles - dans l’état indien d'Andhra Pradesh et bat ainsi le record de l’ex-mère la plus âgée au monde, Maria del Carmen Bousada de Lara (66 ans).

Deux jumelles nées par FIV

Un miracle. Erramatti Mangayamma vient d’accoucher hier de deux petites filles en bonne santé. La maman de 74 ans, accompagnée de son mari âgé de 57 ans, est comblée de bonheur.

“Je ne peux pas exprimer mon ressenti. Mon attente de six décennies est enfin terminée. Maintenant, plus personne ne pourra me dire que je suis infertile”, déclare la jeune maman.

Ménopausée depuis plus de 30 ans, Erramatti Mangayamma a effectué une FIV pour mettre au monde ses deux filles.

L’idée lui serait venue de sa voisine, qui aurait fait une FIV à l’âge de 55 ans et aurait accouché de son premier enfant.

Selon le Daily Mail, la clinique Ahalya IVF de la ville de Guntur aurait “payé la majeure partie de la FIV et des soins”, car les médecins savaient que cette naissance serait un exploit historique.

Toutefois, avant d’être sacrée “mère la plus âgée du monde”, les autorités tiennent à vérifier son âge.

Une indienne nommée Omkari Panwar aurait en effet prétendu être la mère la plus âgée au monde lorsqu'elle a donné naissance à ses jumeaux en 2008. Or, son âge - 70 ans - n'a jamais pas pu être prouvé.

La précédente mère la plus âgée du monde, Bousada de Lara, était elle âgée de 66 ans et 358 jours lorsqu'elle a donné naissance à deux jumeaux, Christian et Pau, en décembre 2006.

Elle avait admis avoir menti sur son âge afin de recevoir un traitement de fertilité dans une clinique privée à Los Angeles, pour laquelle elle a payé 30 000 dollars. Elle était ensuite retournée à Barcelone où elle avait accouché de ses fils par césarienne.

Malgré sa soit-disant bonne santé - elle avait confié aux journalistes de l’époque qu’elle pensait vivre au delà de 100 ans - un cancer l'a tué en juillet 2019, laissant ainsi ses fils orphelins un an après son accouchement.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.