Les gestes du mensonge

Lèvres pincées, poignées de mains furtives, clignements des yeux, chat dans la gorge… Voici tous les gestes qui prouvent que votre interlocuteur est en train de vous mentir.
Les gestes du mensonge
Sommaire

Des lèvres trop pincées

Bien observer les lèvres de son interlocuteur en dit long sur sa sincérité… Ouvrez l’œil.

La lèvre plateau : "Lorsqu’une personne se sent piégée elle tire sur sa lèvre supérieure, le coude en appui", explique Joseph Messinger dans son livre. Ce geste est synonyme d’une attitude ambigüe observée chez plusieurs hommes politiques.

La lèvre rigide : Lorsqu’un enfant ment, ses lèvres ont tendance à trembler. Pour un adulte c’est l’inverse, sa lèvre supérieure se raidit.

Les lèvres humides : La culpabilité que l’on ressent après un mensonge provoque un stress qui entraîne un trouble de salivation. Ce qui explique pourquoi un menteur se lèche constamment les lèvres.

Des mains qui supplient

Si les menteurs peuvent vous arnaquer par de belles paroles, leurs gestes ne trompent pas et plus particulièrement leurs mains.

Se frotter les mains : "Les individus qui se frottent les mains ont les mains sales au sens figuré", explique Joseph Messinger. C’est d’ailleurs le geste que font souvent les vendeurs lorsqu’il s ont réussi une affaire. Si un menteur se frotte les mains c’est qu’il est satisfait de sa duperie. Par contre vous, vous venez de vous faire avoir.

Poignée de main rapide : Une poignée de main est généralement signe d’une bonne entente, mais encore faut-il qu’elle soit réciproque. Si la personne retire rapidement la sienne de la votre, "vous êtes en face d’un hypocrite professionnel", confirme Joseph Messinger. Cette personne n’a aucun signe de sympathie pour vous, il vaut mieux vous en méfier !

Les deux mains crochetées : Autrefois c’est le geste que faisaient les dames pour montrer de la compassion aux mendiants. En réalité c'était pour s'assurer de ne jamais avoir à les tendre vers eux. "Il indique une personne mielleuse, hypocrite et surtout très avare", explique Joseph Messinger.

Les mains en prière : "N’oubliez plus jamais ce geste de grand menteur", conseille le psychologue. Lorsqu’il est utilisé plusieurs fois, cette mimique de supplication est synonyme de manipulation. Il a d’ailleurs été souvent observé chez les politiciens.

Les mains cachées : Les personnes sûres d’elles parlent avec de grands gestes les mains en avant. A l’inverse cacher ses mains, traduirait un manque de confiance lié au stress. La peur d’être découvert sans doute.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Les gestes du mensonge, ne vous faites plus avoir, Joseph Messinger, psychologue, First Editions, 2010.

La rédaction vous recommande sur Amazon :