Sommaire

Vigne rouge, ginseng... Les plantes coups de pouce !

Vigne rouge, ginseng... Les plantes coups de pouce !
Si l'érection devient de moins bonne qualité progressivement, sans qu'il y ait forcément une baisse de libido et si les érections spontanées du matin ou de la nuit disparaissent, cela indique souvent une cause vasculaire. Dans ce cas, on peut miser sur les plantes circulatoires type mélilot, vigne rouge, hamamélis, marron d'Inde... On les utilise seules ou en synergie (Quatuor Circulation, Super Diet ; Nat&Form, etc). 6 gélules par jour ou 5 ml de macérat glycériné (Phytostandard, Phytoprevent) matin et soir, pendant au moins un mois.

"L'érection n'est parfois qu'une manifestation indirecte d'un autre problème et le mieux reste alors de traiter la cause", rappelle Annabelle Pongratz Muller-Vitu, sexologue phytothérapeute. Si on accuse une baisse de vitalité, due à un mauvais sommeil par exemple, le ginseng est utile pour ses vertus tonifiantes, associé à la vitamine C et à la gelée royale par exemple (Arko Royal Dynergie, Arkopharma), en cure de 20 jours, à renouveler si besoin.

En cas de problèmes d'érection liés au stress (l'excès de cortisol empêche la turgescence des tissus), les plantes relaxantes type aubépine, eschscholtzia... peuvent avoir des effets rapides, en cure d'un mois (gélules, tisanes, extrait fluide...).

A noter : "L'idéal, avant de commencer un traitement par phytothérapie, reste de consulter un médecin car les problèmes d'érection peuvent avoir des causes différentes, et être parfois le premier signe de troubles cardio-vasculaires" souligne la sexologue.

Le "Viagra végétal"

Le tribulus terrestris (aussi appelé "viagra végétal") et le mucuna sont deux plantes qui agissent sur l'érection en favorisant la production de testostérone. "Cette association est intéressante en cas de problèmes érectiles importants associés à une baisse de libido", précise la spécialiste.

Posologie : A prendre sous forme de macérat glycériné, 5 ml matin et soir en cure de 3 mois minimum pour voir des résultats.

Les huiles essentielles de patchouli ou de pin

Les huiles essentielles de patchouli ou de pinLes huiles essentielles aux vertus vasodilatatrices (lentisque pistachier, patchouli, palmarosa...) peuvent favoriser l'érection. D'autres huiles, à l'action testostéronergique peuvent également aider à relancer la machine si le problème s'accompagne d'une baisse de libido : pin sylvestre, cumbawa, épinette noire, bois de Siam... L'aromathérapie peut d'ailleurs être associée à la phytothérapie.

Posologie : L'idéal est de demander au pharmacien de préparer une synergie en associant plusieurs huiles essentielles, à part égale. On les prend ensuite par voie orale, en déposant 3 gouttes du mélange sur un demi-sucre matin, midi et soir. "On peut essayer ce traitement en cure de 10 à 15 jours mais il vaut mieux arrêter et consulter si on ne note aucune amélioration" prévient Annabelle Pongratz Muller-Vitu, sexologue. "Attention également en cas de problèmes de foie ou d'allergies alimentaires, il faut toujours demander conseil à un spécialiste avant d'utiliser les huiles essentielles."

Un complément alimentaire à base d'acides aminés et de vitamine B3

Un complément alimentaire à base d'acides aminés et de vitamine B3© FotoliaL'association d'acides aminés (l-arginine et l-carnitine) et de vitamine B3 permet d'augmenter la production de monoxyde d'azote, donc de favoriser la vasodilatation nécessaire à l'érection. "L'avantage, c’est qu'on peut prendre ce complément alimentaire en continu, il n'y a pas besoin de planifier la prise avant un rapport sexuel, ce qui permet de garder une spontanéité sexuelle. C'est intéressant pour ceux qui connaissent une petite baisse de libido qui s'accompagne d'une baisse de la capacité érectile mais ne veulent pas ou ne peuvent pas prendre de médicaments type Viagra, Cialis... pour des raisons médicales", résume Annabelle Pongratz Muller-Vitu. Il se présente sous forme de sachets de poudre à diluer dans de l'eau (Ezerex), en cure d'un mois minimum.

Un massage à l'ylang-ylang

L'aspect psychique de l'érection n'est pas à négliger. "La tendresse, le toucher, les caresses... et l'ambiance des rapports sont très importants pour réinstaurer le dialogue et la confiance au sein du couple", rappelle la sexologue. Pour créer des conditions propices, on peut par exemple essayer de se faire masser par (et masser) sa partenaire avec une huile végétale dans laquelle on dilue quelques gouttes d'une huile essentielle, à choisir pour sa fragrance, selon l'odeur qui nous "parle" le plus. Certaines huiles de massage toutes prêtes (Huile de massage Lumière d'Amour, Essential Eléments ; Huile de massage Eveil des sens, Puressentiel) contiennent des huiles essentielles réputées pour leurs fragrances enivrantes et aphrodisiaques : santal, ylang-ylang, gingembre... En revanche, l'huile essentielle n'aura pas de réelle action thérapeutique par voie cutanée.

Une bonne séance de sport

Une bonne séance de sport"Le sport est l'allié numéro un de l'érection : il favorise une bonne santé vasculaire, améliore l'estime de soi et l'endurance, fait baisser le stress, aide à lutter contre l'obésité abdominale qui est très mauvaise pour l'érection", constate la spécialiste. Pas besoin d'en faire beaucoup : 30 minutes 3 fois par semaine permettent déjà un bon entretien au niveau cardio-vasculaire, qui ne pourra qu'avoir un impact positif sur l'érection.

De manière générale, une bonne hygiène de vie favorise une bonne érection et certains "ennemis" sont à éviter : alcool, tabac, cannabis...

Merci à Annabelle Pongratz Muller-Vitu, sexologue phytothérapeute.

Vidéo : Erection masculine : l'animation qui vous montre comment ça marche

mots-clés : Huile essentielle
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.