La dysfonction érectile pourrait prédire des AVC et crises cardiaques

Les hommes souffrant de troubles de l’érection auraient plus de risques de subir un AVC ou crise cardiaque par la suite. C’est la théorie de chercheurs chinois suite à leur étude menée sur plus de 150 000 hommes.

Les hommes victimes de troubles de l’érection devraient être attentifs à leur santé cardiovasculaire. En effet, selon une étude menée par des chercheurs chinois, la dysfonction érectile peut prédire un risque d’AVC(accident vasculaire cérébral) ou de crise cardiaque.

La recherche a été menée sur plus de 150 000 hommes. D’après les résultats, les hommes atteints de dysfonction érectile présentent un risque plus élevé de coronaropathie ou d’athérosclérose (maladies des artères qui vascularisent le cœur) de 59 %. Quant au risque d’AVC, il augmente de 34 %. En moyenne, les hommes victimes de troubles de l’érection ont 33 % de risques supplémentaires de mourir précocement.

"La dysfonction érectile peut effectivement se développer des années avant que les hommes ne présentent des signes d’évènements cardiovasculaires, déclare le Dr Ron Blankstein, cardiologue au Brigham and Women’s Hospital, lors d’une interview accordée à CNN. Un problème de performance sexuelle de temps en temps n’est pas considéré comme un signe d’impuissance, mais si un homme estime que ses performances sexuelles se détériorent d’année en année, il est temps de s’inquiéter".

En effet, dans de nombreux cas, cela pourrait être le signe précurseur d’une maladie cardiovasculaire. L’homme concerné doit donc accorder une attention particulière aux maladies cardiaques potentielles.

L’artère pénienne peut être bouchée par la graisse

Pour rappel, on parle de dysfonction érectile lorsque l’homme est incapable de maintenir une érection suffisamment ferme pour avoir un rapport sexuel. Outre les maladies cardiovasculaires, de nombreux facteurs peuvent en être à l’origine. On évoque le stress, l’anxiété, les troubles du sommeil, le tabagisme, la consommation d’alcool ainsi que certains médicaments comme les bêta-bloquants ou encore les antihistaminiques.

Pour le Dr Blankstein, c’est grâce à l’artère pénienne que l’on pourrait anticiper une maladie cardiaque. "L’artère pénienne qui fournit le flux sanguin au pénis présente un diamètre relativement petit. Ce sont les plus petits vaisseaux sanguins qui révèlent les premiers signes de maladies. Ils seront alors incapables de se dilater et de délivrer un flux sanguin suffisant".

En effet, les maladies cardiaques, comme la dysfonction érectile, sont souvent provoquées par l’accumulation d’une plaque d’athérome (accumulation de lipides, corps gras, cholestérol). Alors que les artères du pénis sont plus étroites que celles du cœur, la dysfonction érectile peut donc devenir un problème avant que les signes de maladie cardiovasculaire ne se manifestent.

Comment éviter le pire si vous souffrez de dysfonction érectile ?

Si vous souffrez de troubles de l’érection répétitifs, le Dr Bankstein recommande d’établir un bilan complet avec l’aide de votre médecin. "Les éléments à analyser comprennent la glycémie qui pourrait révéler du diabète, le taux de cholestérol et la tension artérielle. Cela peut même inclure un scanner des artères coronaires [les deux artères qui irriguent le cœur, ndlr] afin de vérifier s’il y a une plaque d’athérome logée dans ces dernières".

En outre, vous pouvez prévenir les maladies cardiaques en agissant rapidement sur votre mode de vie. "Fumer est le facteur de risque modifiable le plus important, à la fois pour les maladies cardiaques et pour le dysfonctionnement érectile", ajoute le cardiologue.

On retrouve ensuite le surpoids parmi les facteurs de risque. "La perte de poids et l’exercice physique constituent deux facteurs importants dans l’amélioration de la dysfonction érectile et dans l’amélioration de la santé cardiovasculaire. Essayez un régime à base de plantes tel que le régime méditerranéen", suggère encore l’expert.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.