Sommaire

En 50 ans, les Français ont perdu 1h30 de sommeil par nuit. "Chaque année, l’Institut National du Sommeil et de la Vigilance (INSV) mène son enquête [INSV/MGEN 2020, ndlr] sur le sommeil des Français. D’après nos résultats 2020, on est à 6h41 d’heures moyennes de sommeil par nuit, en semaine, nous indiquait le Dr Marc Rey, neurologue, spécialiste du sommeil et Président de l’INSV. En comparaison aux années précédentes, on maintient notre réduction du temps de sommeil. C’est très embêtant, puisque la majorité de la population a besoin de 7 à 8 heures de repos par nuit".

En effet, un sommeil réparateur est essentiel, tant pour notre santé que pour notre équilibre psychique. De nombreuses études scientifiques ont déjà été en mesure de démontrer l'impact que pouvait avoir un manque de sommeil sur l'organisme.

À quoi les Français doivent-ils leur dette de sommeil ? Pour les experts, il n'y a aucun doute possible : le stress, les écrans ainsi que l'ensemble de la charge mentale perpétrée par notre vie moderne surbookée.

"Il y a aussi un effet conjoncturel lié au stress actuel causé par le coronavirus, qui doit être pris en compte, estimait le Dr Rey. Le fait d’être stressé implique que l’on va sécréter plus de cortisol, qui est un stimulant de l’éveil. Quand vous avez peur, c’est plus difficile de dormir".

Ce ne sont pas de bonnes nouvelles pour les Français. À long terme, le manque de sommeil nuit gravement à notre santé en étant propice aux problèmes cardiovasculaires, aux troubles neurologiques ou encore au surpoids. Or, y a-t-il des signaux qui peuvent nous alerter ? Quels symptômes traduisent un manque de sommeil (ou un mauvais sommeil) ? Nous avons posé la question au Dr Sylvie Royant-Parola, psychiatre spécialisée dans les troubles du sommeil et présidente du réseau Morphée. On fait le point avec cette spécialiste.

Vous somnolez la journée

"Le premier signe d'un manque de sommeil est la sensation de fatigue et la somnolence diurne" informe le Dr Sylvie Royant-Parola.

Ce que vous ressentez ? "Des envies de dormir plus ou moins incoercibles selon la personne et l'importance de la privation de là sommeil" précise cette spécialiste du sommeil. Si vous avez des "coups de barre" fréquents, il va falloir vous ménager un peu plus de temps pour dormir pour récupérer.

Vous avez une sensation de vide

Vous avez des sensations de vide, des petits malaises qui durent 10 à 15 secondes? "Quand on manque de sommeil, on peut avoir par moments des malaises, des vertiges, qui s'accompagnent souvent d'un état nauséeux" informe le Dr Royant-Parola.

Pourquoi ? "Ces sensations sont dues à une dérégulation végétatives qui survient après une privation de sommeil, quelle que soit la raison (fractionnement du sommeil à cause d'enfants petits qui dorment mal les nuits, coucher tard/lever tôt...) explique-t-elle.

Vous êtes souvent malade

La privation de sommeil sur plusieurs semaines voire mois a des impacts sur nos défenses immunitaires.

Le signe ? Vous attrapez tous les virus ou microbes qui traînent ! "Des études ont montré qu'une privation de sommeil d'1h par jour pendant 8 jours fragilise les défenses immunitaires" informe le Dr Royant-Parola.

Explications : "Le sommeil est un état qui nous permet de reconstituer nos réserves énergétiques, nos défenses immunitaires mais aussi d'éliminer les toxines et déchets accumulés au cours de la journée". "La fragilité vis-à-vis des infections est un vrai signe d'alerte: il faut dormir plus !" prévient la spécialiste.

Vous avez tout le temps froid

Vous avez tout le temps froid© Istock

Vous avez tout le temps trop chaud ou tout le temps trop froid ? Le manque de sommeil peut entraîner des problèmes de régulation thermique, cela car il a un impact sur les mécanismes de l'organisme pour réguler la température corporelle. Néanmoins "il faut une privation de sommeil notable pour ressentir ce type d'effet" précise le Dr Sylvie Royant-Parola.

Vous vous énervez vite

Vous partez au quart de tour ? Vous êtes irritable ? C'est un signe que votre temps de sommeil est insuffisant. Des études ont montré qu'une heure de privation de temps de sommeil nécessaire pendant 8 jours entraîne une humeur plus maussade, une irritabilité et une nervosité plus grande avec un risque de dépression.

Pourquoi ? "La régulation émotionnelle se fait au cours du sommeil. La privation de sommeil fait que le niveau émotionnel est augmenté" explique le Dr Royant-Parola.

Vous avez du mal à vous concentrer

Vous avez du mal à vous concentrer© Istock

Vous avez du mal à être attentif ? Concentré ? Vous faites des erreurs au travail ? La dette de sommeil est à l'origine de troubles de l'attention et de la concentration, la privation de sommeil entraînant une diminution des fonctions cognitives. "Attention à l'inattention au volant, source d'accidents" prévient le Dr Royant-Parola.

Vous avez une mauvaise mémoire

Un manque de sommeil se traduit également par des troubles de la mémoire avec des espèces de "blanc". "La personne en privation de sommeil ne se souvient pas de certaines choses. Elle a vraiment des "trous"" informe le Dr Royant-Parola.

Pourquoi ? "Le travail de mémorisation nécessite une consolidation pendant le sommeil" explique-t-elle. Pour retrouver des capacités de mémorisation, une seule solution : dormir plus, quitte à sacrifier d'autres choses.

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

Remerciements au Dr Sylvie Royant-Parola, psychiatre spécialisée dans les troubles du sommeil et Présidente du réseau Morphée.

Les Français vous dévoilent leurs pratiques pour mieux dormir !, Sondage Sanofi publié le 10 mars 2020

Merci au Dr Marc Rey, neurologue, spécialiste du sommeil et surtout Président de l’Institut National du Sommeil et de la Vigilance.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.