La gastroscopie, un examen pour plusieurs maladies de l’estomac

La gastroscopie est un examen réalisé le plus souvent à des fins diagnostiques afin de détecter la cause de douleurs ou d’autres anomalies au niveau de l’appareil digestif. Appelée aussi endoscopie digestive haute ou fibroscopie gastrique, elle se réalise sous anesthésie locale ou générale. Le gastroentérologue insère un tube dans le nez ou la bouche du patient.

Ce petit tube, l’endoscope, est muni d’une caméra. Il enregistre et diffuse sur un écran des images des organes qu’il traverse :

Il peut ainsi visualiser l’intérieur des organes à la recherche d’éventuelles lésions. Dans certains cas, un prélèvement est nécessaire, par exemple, si la lésion est susceptible d’être de nature cancéreuse. L’échantillon prélevé est ensuite analysé au microscope.

Maladies de l’estomac : les suites de la gastroscopie

Il n’est généralement pas nécessaire de passer la nuit à l’hôpital après une gastroscopie. En cas d’anesthésie générale, vous ne pouvez pas quitter l’établissement seul.

Il est possible que vous ressentiez une gêne ou une douleur au niveau du ventre ou de la gorge ainsi que des nausées. Les flatulences sont fréquentes, car l’air introduit par le gastroentérologue pendant l’intervention doit être évacué.

> Un expert santé à votre écoute !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.