Eau du robinet : 5 bonnes facons de la stocker pour eviter les bacteries

L’eau du robinet est très contrôlée dans l’Hexagone, et pour cause : chaque Français consomme en moyenne 150 L de cette eau… par jour ! Pour boire, manger, mais aussi se laver ou entretenir la maison, l’eau qui sort directement du robinet nous facilite la vie.

Elle provient essentiellement de captages d’eaux souterraines ou d’eaux de surface (rivières, canaux, lacs), puis subit un traitement pour respecter les normes fixées par le code de la santé publique. Une soixantaine de paramètres (microbiologiques, physico-chimiques, radiologiques et organoleptiques) sont constamment contrôlés. Par ailleurs, du chlore est ajouté à l’eau avant d’être transportée via les canalisations, afin de détruire toutes les bactéries et de la protéger durant le trajet. Ce chlore peut d’ailleurs donner un goût pas toujours agréable pour le consommateur.

Comment stocker cette eau du robinet ? Combien de temps maximum est-il possible de la garder ? Quel type de contenant faut-il utiliser ? Découvrez toutes les réponses de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES), en images.

Quelles sont les différences avec l’eau en bouteille ?

“Les eaux en bouteille, eaux minérales naturelles ou eaux de source, sont exclusivement des eaux d’origine souterraine et doivent être microbiologiquement saines”, précise l’ANSES. Elles ne peuvent faire l’objet d’aucun traitement de désinfection, contrairement à l’eau du robinet avec le chlore par exemple. Par ailleurs, et comme leur nom l’indique, “les eaux minérales naturelles en bouteille contiennent des minéraux et, pour certaines, avec des concentrations plus grandes que l’eau du robinet”.

La composition des eaux minéralisées peut induire des effets sur la santé et certaines d’entre elles peuvent donc être recommandées pour des besoins particuliers (les eaux pour nourrissons, une eau sulfatée pour des problèmes de constipation, une eau riche en calcium pour prévenir l’ostéoporose, etc). “Par ailleurs, certaines limites de qualité fixées pour les eaux minérales naturelles sont différentes de celles fixées pour l’eau du robinet.” En l’occurrence, les eaux minérales naturelles peuvent contenir plus de fluor que l’eau du robinet.

Enfin, les eaux en bouteille possèdent une date limite de consommation optimale, non pas parce que l’eau peut se périmer, mais parce que le plastique de la bouteille se dégrade au fil du temps.

Ne pas utiliser une bouteille en plastique

1/5
Eau du robinet : 5 bonnes façons de la stocker pour éviter les bactéries

Il est déconseillé d’utiliser une vieille bouteille en plastique pour stocker de l’eau du robinet. En cause : le plastique de la bouteille qui se dégrade, libérant des microparticules mauvaises pour l’organisme ; et les bactéries qui peuvent proliférer. 

Utiliser des contenants en verre ou en inox

2/5
Eau du robinet : 5 bonnes façons de la stocker pour éviter les bactéries

A la place des bouteilles et gourdes en plastique, optez pour des contenants en verre et en inox, “ plus résistants que le plastique au chlore et à l’acidité éventuelle de l’eau”, précise l’ANSES.

Stocker 48 heures maximum

3/5
Eau du robinet : 5 bonnes façons de la stocker pour éviter les bactéries

Une fois le contenant bien choisi, il est possible de stocker l’eau du robinet non filtrée au réfrigérateur pendant 24 à 48 heures maximum.

Pour une eau filtrée (carafe filtrante), l’ANSES recommande de la consommer au maximum dans les 24 heures qui suivent “car, comme le chlore est neutralisé, les bactéries peuvent de nouveau se développer”.

Utiliser un écouvillon pour nettoyer

4/5
Eau du robinet : 5 bonnes façons de la stocker pour éviter les bactéries

Avant de remplir à nouveau votre contenant, il faut laver… Et pas n’importe comment, mais à l’aide d’un écouvillon “pour enlever le biofilm sur les parois”.

Ne pas partager sa gourde

5/5
Eau du robinet : 5 bonnes façons de la stocker pour éviter les bactéries

L’ANSES déconseille de boire à plusieurs dans le même contenant “car des bactéries peuvent s’y déposer et se développer ensuite”.

Sources

https://www.anses.fr/fr/content/eau-de-boisson-bonnes-pratiques-de-consommation 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.