Micro plastiques : les 7 bouteilles d’eau qui en contiennent le plus

La France est le 5e pays le plus consommateur d’eau en bouteilles plastiques. La consommation a par ailleurs augmenté cet été lors des vagues de chaleur. Par exemple, le 18 juin, un des jours les plus chauds de l’année, un pic a été enregistré avec 53% de ventes supplémentaires. 

Or, ces bouteilles en plastique libèrent parfois du microplastique que vous pouvez ingérer. Il s’agit de particules de plastique de taille inférieure à 5  microns. L’Anses précise que c’est 70 fois plus petit que l’épaisseur d’un cheveu. Les microplastiques ne sont donc pas visibles à l'œil nu, mais ils sont néfastes. L’organisme de santé estime qu’ils peuvent être porteurs d’additifs (potentiels contaminants chimiques) ainsi que de bactéries

L'association Agir pour l'environnement a voulu analyser la présence de ces microparticules dans les bouteilles d'eau les plus vendus en France. Leur découverte a été publiée dans un rapport le 20 juillet. 

Eau en bouteille : 7 des 9 eaux analysées contiennent du plastique

Pour cette étude, l’organisme a fait appel au laboratoire Labocéa, spécialisé dans l’analyse d’eau. Ils ont sélectionné les références les plus vendues dans le pays. Les bouteilles examinées ont été achetées le 23 mai 2022 et le 30 mai. 

Sur les 9 références, sept contenaient des microplastiques. Les deux qui n’en avaient aucun étaient les suivantes : 

  • la Volvic 50 cl eau plate ; 
  • l’eau minérale naturelle plate des Alpes en 33cl de la marque Carrefour. 

Au total, le laboratoire a mis en évidence quatre types de microplastiques différents :

  • le polypropylène (PP) ;
  • le polyéthylène (PE) ;
  • le polyuréthane (PU) ;
  • le polyéthylène téréphtalate (PET).

“Au vu de leur nature, il semble que l’essentiel de ces microplastiques proviennent de la bouteille, du bouchon et du processus d’embouteillage. Soumises à de fortes chaleurs et à la lumière, ces bouteilles d’eau pourraient relarguer des quantités de microplastiques encore plus importantes,” détaillent les scientifiques. 

Plastique : on en ingère l’équivalent d’une carte de crédit par semaine

Selon l’association, cette étude témoigne de l’omniprésence du plastique dans nos vies. “En moyenne, nous ingérons 5 grammes de plastique par semaine, soit l’équivalent du poids d’une carte de crédit, via l’eau que nous buvons et des aliments comme les produits de la mer, le sel, la bière…”, explique l’organisme.

Agir pour l’environnement alerte sur les risques de ces microparticules : “le plastique n’est pas une matière inerte et biodégradable : il a tendance à se fragmenter en micro-débris et contamine ainsi nos corps et notre environnement”. 

En effet, le plastique est néfaste pour notre santé, et pour éviter d’en ingérer en buvant de l’eau, voici ci-dessous dans le diaporama les sept références de bouteilles à éviter. 

Microplastiques : comment les éviter ?

Afin d'éviter les microplastiques, le mieux reste sans aucun doute de privilégier les gourdes et de consommer l'eau du robinet. À noter qu'il vaut mieux privilégier les gourdes en inox ou encore en verre et non en plastique bien évidemment. Les bactéries stagnent mois dans l'acier inoxydable. Il vous faudra tâcher de laver quotidiennement votre gourde pour éviter leur prolifération. Vous pouvez la laver simplement avec de l'eau chaude et une ou deux gouttes de liquide vaisselle, sans oublier l'embout de votre gourde. Évitez également de boire à la bouteille puisque le reflux de vos germes bucaux va diffuser des bactéries dans l'ensemble de votre gourde. 

Si vous n'êtes pas assez rigoureux sur l'hygiène de vos gourdes, sachez qu'une étude a été réalisée par le site Treadmillreviews sur 12 gourdes utilisées par des sportifs plusieurs jours de suite sans être lavées a démontré qu e jusqu’à 900 000 bactéries pouvaient être présentes par centimètre carré dans vos bouteilles.

Quid de l'eau du robinet ?

Comme nous le disions, pour éviter les micro-plastiques, il suffit d'ouvrir son robinet ! À des fins aussi bien sanitaires qu'écologiques, vous pouvez en effet vous tourner vers l'eau potable de votre ville. L'eau potable porte bien son nom puisque c'est une eau que l'on peut boire sans danger car elle est conforme aux  exigences sanitaires. D'après les résultats d'une enquête de l'UFC-Que Choisir, près de 96 %  des consommateurs peuvent boire de l’eau du robinet en toute sécurité.

La plupart des Français ont en effet accès toute l’année à une eau de très bonne qualité, particulièrement dans les grandes et moyennes villes "où quasiment aucune pollution n’est relevée". L'association de consommateurs recommande d'ailleurs de privilégier l’eau du robinet, plus écologique et moins chère que celle   en bouteille. L'eau du robinet française est en effet l'une des plus contrôlées, mais il existe des disparités entre régions.  L'eau du robinet peut être polluée par des pesticides, des nitrates, des contaminations bactériennes, de l’arsenic voire même du plomb. Pour consulter une analyse de l’eau distribuée dans votre commune, vous pouvez consulter le site du Ministère de la Santé et de la Solidarité.

Vittel Kids 33cl

1/7
Micro plastiques : les 7 bouteilles d’eau qui en contiennent le plus

C’est la Vittel Kids de 33cl qui est la plus chargée en microplastiques avec quarante microparticules de polypropylène détectées dedans, dont la taille était comprise entre 464 et 41 μm (micromètre). 

“À raison d’une moyenne de 131 litres d’eau embouteillée consommées par an, un enfant est donc susceptible d’ingérer, pour ce simple usage, près de 16 000 microparticules de plastique chaque année”, confie l’association dans son rapport. 

Cristalline 1L

2/7
Micro plastiques : les 7 bouteilles d’eau qui en contiennent le plus

L’étude a relevé sept microparticules de polyéthylène avec des tailles comprises entre 17 et 89 µm et une microparticule de polyuréthane de 219 µm présentes dans cette bouteille.

Vittel 1l

3/7
Micro plastiques : les 7 bouteilles d’eau qui en contiennent le plus

Cinq microparticules de polyéthylène ont été trouvées dans cette eau, avec des tailles comprises entre 1237 et 50 µm.

Evian 50cl

4/7
Micro plastiques : les 7 bouteilles d’eau qui en contiennent le plus

Deux microparticules de polyéthylène ont été détectées dans cette eau, avec des tailles comprises entre 162 et 65 µm.

Perrier fines bulles 1l

5/7
Micro plastiques : les 7 bouteilles d’eau qui en contiennent le plus

Une microparticule de polyéthylène téréphtalate de 17 µm a été découverte, ainsi qu’une seconde de polyuréthane d’une taille de 187 µm. 

Badoit rouge gazeuse 1l

6/7
Micro plastiques : les 7 bouteilles d’eau qui en contiennent le plus

Une seule microparticule a été détectée. Il s’agit du polyéthylène téréphtalate d’une taille de 158µm. 

Evian 1,5l

7/7
Micro plastiques : les 7 bouteilles d’eau qui en contiennent le plus

Cette eau fait partie des moins chargées en microplastiques avec seulement une microparticule de polyéthylène téréphtalate d’une taille de 107µm. 

Sources

https://www.agirpourlenvironnement.org/communiques-presse/etude-exclusive-78-des-eaux-en-bouteille-analysees-contaminees-par-des-microplastiques/

https://www.francetvinfo.fr/meteo/secheresse/consommation-les-ventes-d-eau-en-bouteille-ont-explose-durant-l-ete_5310223.html

https://petition.agirpourlenvironnement.org/wp-content/uploads/2022/07/Rapport-Laboce%CC%81a-Agir-pour-lenvironnement-Juillet-2022_v2022-07-19.pdf

https://www.anses.fr/fr/content/les-microplastiques-un-risque-pour-l%E2%80%99environnement-et-la-sant%C3%A9

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.