Faut-il avoir peur des crampes ?

Certifié par nos experts médicaux MedisiteDouloureuses, les crampes sont généralement considérées comme banales. A tort ! Il ne faut pas les négliger. Insuffisance veineuse, artérite, phlébite... Elles présentent des risques. Voici dans quels cas s'inquiéter et pourquoi.
Sommaire

Crampes : attention à l'insuffisance veineuse !

Crampes : attention à l'insuffisance veineuse !© IstockVous souffrez régulièrement de crampes ? Attention ! Elles peuvent être le signe d'un problème circulatoire, notamment d'une insuffisance veineuse. "C'est une cause très fréquente", explique le Dr Ariel Toledano, angiologue et phlébologue. Pourquoi ? "Parce qu'en cas d'insuffisance veineuse, il y a un mauvais retour du sang des jambes vers le coeur. Les parois des veines qui assurent ce retour ont alors tendance à se dilater, entraînant des douleurs comme des crampes", précise le spécialiste.

Comment reconnaître ces crampes ? Elles apparaissent en fin de journée ou la nuit, et sont associées à des sensations de jambes lourdes, d’impatiences et/ou de gonflements (au niveau des chevilles par exemple, ndlr). Ces crampes sont en général localisées au mollet et soulagées par la marche.

Quels sont les risques ? Une insuffisance veineuse peut être un terrain favorable à une thrombose (un caillot de sang bouchant une veine), elle-même associée à un risque élevé d'embolie pulmonaire (le caillot migre dans les artères pulmonaires ce qui altère l'irrigation des poumons). C'est une affection potentiellement mortelle.

Quand consulter ? Quand les crampes deviennent trop fréquentes (tous les jours, toutes les semaines), occasionnant une gêne de plus en plus importante, avec des douleurs persistantes.

Crampes à la marche : gare à l'artérite !

"Certaines crampes peuvent révéler une artérite des membres inférieurs (obstruction progressive des artères due à des dépôts de graisses)", explique le Dr Ariel Toledano, angiologue-phlébologue. Pourquoi ? "Parce que quand une artère se rétrécit ou est occluse, l’apport d’oxygène diminue. Résultat : quand les muscles qui ont besoin de cet apport pour bien fonctionner, sont sollicités, ils souffrent." C'est à ce moment que surviennent les crampes.

Comment reconnaître ces crampes ? Il s'agit de crampes souvent localisées au mollet qui surviennent à l'effort, par exemple quand on marche. "La crampe oblige la personne à s'arrêter. Elle disparaît alors en une à deux minutes puis survient de nouveau à la reprise de la marche", précise le Dr Jean-Pierre Laroche, angiologue.

Quels sont les risques ? L'artérite augmente le risque d'infarctus du myocarde et d'accident vasculaire cérébral (AVC).

Quand consulter ? Dès que des crampes apparaissent lors de la marche.

Vidéo : L'astuce naturelle contre les crampes

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Le guide santé beauté de vos jambes, Dr Ariel Toledano, ed,Dauphin, 2007
Jambes légères: 4 programmes pour améliorer la circulation de vos jambes, Dr Ariel Toledano, ed.Marabout Pratique, 2008
Fini les jambes lourdes, Michel Cymes et Nathalie Arensonas, 
Le guide santé après 50 ans, Vidal, 2005
Société française de phlébologie 
Société française de médecine vasculaire 
Afssaps
HAS

La rédaction vous recommande sur Amazon :