Plus de 3 millions d'hommes souffriraient de dysfonction érectile en France. Medisite a posé vos questions au Dr Ronald Virag, chirurgien cardio-vasculaire, andrologue et pionnier de la recherche dans le domaine de la sexualité masculine et du fonctionnement de l'érection.

Le Dr Virag est un expert international, il est l'auteur du livre Erection, mode d'emploi (Editions Clement, 2013)..

Lacuson 39 : Bonjour, j'ai 73 ans. Ayant une compagne encore demandeuse de relations sexuelles, je me pose la question de la maintenance des dites relations, sachant que pour ma part, je me dois à l'évidence de constater la diminution de ma libido et de ma difficulté à avoir des érections correctes, sans faire appel à des expédients. J'ai été traité par radiothérapie pour un carcinome de la prostate il y a 10 ans , mais ce traitement n'a pas eu à l'époque de graves conséquences sur mes facultés sexuelles. Je suis actuellement un traitement au cialis à la dose journalière de 0.5 mg je fais appel parfois à des stimulants avec lesquels j'obtiens un certain résultat (sauf pour la libido). Ma question: Comment maintenir un équilibre sexuel correct, en fonction de mon âge, et en faisant appel à un minimum de produit, et ce, en utilisant le bon produit efficace tant au niveau de la libido que de l'obtention d'une érection correctc, et ce, sans être nuisible à l'état général. Merci de me répondre, Bien à vous.

Dr Virag : Le point essentiel avant tout est de savoir si votre carcinome de la prostate, dix ans après la radiothérapie est considéré comme guéri. Quel est le taux du PSA ? Il semble que ce soit essentiellement un manque de désir (libido). Pour à votre âge maintenir ce que vous appelez « un équilibre sexuel correct », il convient de connaître votre taux de testostérone, souvent abaissé avec l’âge et possiblement après radiothérapie. Si tel est le cas un traitement par la testostérone associé à de petites doses de Cialis comme vous les faîtes et des compléments alimentaires judicieux comme EllioVir, vous maintiendront en forme…

Urbain : Bonjour , voilà j'ai eu un infarctus du myocarde en 2002, pose d'un stent, et en 2013 un deuxième stent. J'ai 58 ans et depuis un bon moment, j’ai des problèmes d'érection dans ma vie de couple. Mon cardiologue m'a fait une ordonnance pour du Lévitra, super comme médicament, mais très cher. Pouvez-vous me dire s'il n'y aurait pas d'autres médicaments moins chers ou un générique, ou une autre méthode. Merci pour une réponse. Veuillez agréer mes salutations distinguées.

Dr Virag : Votre témoignage est l’illustration du lien très étroit entre les troubles de l’érection et les maladies cardio-vasculaires. Vous réagissez bien au Lévitra que vous trouvez très cher. Renseignez-vous, car les prix sont variables suivant les pharmacies. Vous pouvez aussi utiliser le sildénafil générique (sur prescription) du Viagra. S’il ne fonctionne pas, les mini-injections intracaverneuses seront-elles efficaces, et dans votre cas remboursable.

Arouay : Aux premières caresses avec une femme, ma verge bande, mais par la suite elle fléchit avant de faire la pénétration. Merci.

Dr Virag : C’est ce qu’on appelle une insuffisance de maintien de l’érection. Cela peut être secondaire à une trop grande émotivité ou à une peur de l’échec ou à des anomalies au niveau de votre système veineux. Souvent, les deux phénomènes sont associés. Il convient de faire pratiquer des examens spécialisés pour définir le meilleur traitement. Rassurez-vous, cela se soigne.

Raphael André : Après un traitement de la prostate injection Décapystyl 11,25 mg un tous les trois mois x mois et un comprimé Gsodex 50 mg un x jour trois mois tout est ok depuis près de quatre mois. Je ne suis plus sous traitements, mais toujours pas de désir. L'érection est toute timide, pas de sperme, j'ai 66 ans. Y a-t-il un traitement pour pallier à ça ? Merci à vous !

Dr Virag : Monsieur, le traitement pour la prostate a consisté en l’administration de médicaments « anti-androgènes ». Cela veut dire que l’on a supprimé la fabrication d’hormones mâles pour lutter contre la maladie venue de la prostate. Pas étonnant qu’il n’y ait plus de sperme, pas de libido et des érections timides. Petit à petit le désir peut repartir. Pour relancer toute la machinerie érotique, la meilleure solution est d’agir sur les érections avec le système des mini-injections intracaverneuses. Le fait de ressentir de bonnes érections grâce à ce traitement relance le désir.

Jean Vergne : Viagra et Cialis me donnent d'assez violents maux de tête. J'ai 65 ans et il y a une dizaine d'années j'avais déjà eu des maux de tête en les prenant. Que faire ? Merci pour votre réponse.

Dr Virag : Les maux de têtes sont fréquents avec ce type de molécules. Vous ne dites pas si cependant, elles étaient efficaces. Une solution est d’essayer soit Levitra, soit le dernier en date sur le marché : Spedra et voir si les céphalées persistent. Si elles persistent, il faut utiliser les mini-injections intracaverneuses qui elles n’ont pas ses inconvénients.

Tonton 59 : Bonjour Monsieur le Professeur. J'ai 27 ans. J'aimerai savoir pourquoi lorsque moi et ma campagne avons un rapport sexuel, celle-ci ne dure pas longtemps... Érection pas de soucis mais éjaculation assez rapide. D'où le terme "éjaculation précoce". Que faire pour améliorer ça ? Cordialement.

Dr Virag : L’éjaculation prématurée est plus un mauvais réflexe qu’une véritable maladie. Il faut apprendre à se contrôler. Il y a des méthodes utilisant contrôle respiratoire et rééducation des muscles du périnée pour ne pas atteindre ce que l’on appelle le « point de non retour » ; le moment où le réflexe se déclenche et ne peut plus être contrôlé. Je vous conseille le livre de Barbara Kessling : « Comment faire l’amour toute la nuit » aux Editions Albin Michel.

Pétoncle : Bonjour Docteur, J'ai 59 ans et depuis plusieurs mois lors d'un rapport sexuel avec mon épouse, l'érection se fait, mais si les préliminaires sont un peu longs, elle tombe. Je n'ose pas à en parler à mon médecin traitant qui est une femme et très jeune vu mon âge. Je souffre aussi d'éjaculation précoce. La totale. Que me conseillez-vous ? Merci de votre réponse.

Dr Virag : Un problème d’érection, à votre âge, n’est pas rare. Dans votre tranche d’âge au moins 30% des hommes sont dans votre cas. Votre médecin traitant, dites-vous, est une jeune femme. Dans ma longue expérience, elles sont souvent beaucoup plus à l’écoute que les hommes. N’hésitez pas. Un bilan vasculaire est nécessaire. Elle saura vous conseiller un spécialiste qui vous traitera avec succès.

Bendjehiche abdelhamid : Bonjour Docteur. Mon problème remonte à l'année 1998 ; date où j'ai contracté une HTA. La première nuit passée en ayant pris un comprimé antihypertenseur je me souviens bien; je n'ai pas pu fermer l'oeil. Je n'avais plus de rapports sexuels normaux avec ma femme. Mon pénis n'avait pas une érection normale qui permettait un rapport normal. L'année 2OOO j'ai contracté le Diabète NID. Depuis 1998 je prends un comprimé de Viagra à chaque rapport me permettant d'avoir une érection normale. Depuis que je suis devenu hypertendu meme avec le Viagra je ne suis pas actif lors du rapport, je ne peux pas me mettre sur ma femme et commencer le rapport. Ce dernier est faisable uniquement quand je m'allonge sur le dos ; mon pénis en érection; ma femme s'asseoit sur mon sexe et on fait ensemble des allers-retours jusqu'au coit. Mon souci : je voudrais savoir si je pourrai un jour avoir un rapport normal avec ma femme ? ACTIF au lieu de PASSIF. J'ai 60 ans, Hypertendu sous traitement: 1cpljour COAPROVEL 300l12.5 +1cpljour ZANIDIP 10 mg Diabètque " " 2cpljour glucophage 850mg Avec mes remerciements anticipés.

Dr Virag : Diabète + Hypertension = problèmes d’érection d’origine vasculaire. Le fait de ne pouvoir avoir des rapports que couché sur le dos souligne une situation circulatoire instable. Vous avez besoin d’avoir un examen appelé échographie doppler des artères des membres inférieurs et du pénis. Alors on pourra savoir d’où provient l’anomalie.

Niala : J'ai 62 ans et je n'arrive plus à avoir de pénétration avec ma partenaire, car ma verge ne reste pas dure longtemps. D'où cela peut venir ? Que faire ?

Dr Virag : Sans autre indication pour m’orienter je ne puis que vous conseiller de consulter votre médecin traitant qui vous dirigera vers un spécialiste. À votre âge un bilan est indispensable pour définir le meilleur traitement possible.

Mamo60 : Bonjour Dr. J'ai 60 ans, je me masturbe et j'ai très peu de sperme et depuis 5 ans je n'arrive pas avoir une érection. Je suis diabétique de type 2. Ma question : est-ce qu'il y a une cause ou plusieurs. Est-ce l'âge versus mon diabète ? Merci infiniment. MAMO

Dr Virag : Le diabète de type 2 est un facteur de risque de troubles de l’érection souvent d’origine vasculaire et de diminution du sperme par insuffisance testiculaire. Il est indispensable donc d’évaluer l’arrivée sanguine par une échographie doppler, de déterminer le taux de testostérone. Mais le diabète peut aussi endommager les terminaisons nerveuses et gêner le déclenchement de l’érection. L’âge aggrave tout cela, mais il y a des traitements efficaces. Voyez votre médecin qui vous orientera vers un spécialiste.

Kerivel : Pourquoi depuis près de huit ans, je ne produis quasiment plus de sperme ? Merci pour la réponse.

Dr Virag : Vous me donnez bien peu de renseignements :( âge, antécédents médicaux, circonstances etc…) pour que je puise donner une réponse précise. C’est la prostate qui produit les 2/3 du sperme. La diminution de sa production est donc en général lié à une affection telle que l’adénome ou à des infections chroniques qui diminuent la capacité fonctionnelle de la glande. C’est donc avant tout vers l’examen de cet organe qu’il faut vous orienter en consultant votre médecin traitant ou un urologue qui préconiseront aussi une évaluation de la testostérone et du PSA .

Nanard le Renard : 70 ans. Pourquoi malgré la prise de médicaments tels que Viagra, Cialis, etc. plus rien ne se produit alors qu'il y a éjaculation sans érection ?

Dr Virag : Cher Monsieur, les médicaments tels Viagra et Cialis ne fonctionnent que si désir et stimulation sont présents. Si tel est le cas et qu’ils ne fonctionnent pas il faut envisager des traitements différents comme les mini injections intracaverneuses. Des tests d’érection provoquée avec échographie doppler sont indispensables pour évaluer le degré de l’atteinte érectile et le traitement le plus approprié. L’éjaculation peut se produire sans qu’il y ait nécessairement érection : il n’y a rien d’anormal à cela.

Chabada : Bonjour. Comment se fait-il que mon érection de réflexe soit plus importante que lors de l'acte sexuel ? Merci.

Dr Virag : Si l’érection réflexe est meilleure que celle que vous obtenez lors de l’acte sexuel, c’est que lors de ce dernier, vous êtes soit anxieux, soit trop excité. Cela provoque un excès d’adrénaline nocif pour la rigidité de la verge. Alors cool down…et tout ira bien !

Pier78 : Bonjour Dr Ronald Virag, depuis pas mal de temps déjà j'ai un très grand problème d'érection. Ma verge commence à durcir et lors de la pénétration, elle ramollit en moins d'une minute et c'est fini. Par moments je touche, je joue avec mais rien ne bouge. Ma partenaire est encore très jeune, moi j'ai 73 ans. J'ai toujours les envies de faire l'amour, je ne sais pas quoi faire. Pouvez-vous m'aider ? Cordialement. P.L

Dr Virag : Vous perdez l’érection malgré un désir conservé et une compagne plus jeune… A 73 ans, il faut faire une évaluation de votre état sexuel : érection, hormones etc… Nul doute que l’on trouvera un traitement efficace. La bonne nouvelle, c’est qu’aujourd’hui il y a une solution à ce problème, soit par les médicaments, soit par la chirurgie, soit en étant simplement rassuré sur son état ce qui diminue l’angoisse de l’échec.

Guy Brutart : Bonjour Docteur, j'ai 63 ans, séparé depuis 8 mois, je n'ai plus la moindre libido ni d'envie ni même d'érection. Je prends un comprimé de Seroplex 10mg, car je connais des épisodes dépressifs en dehors desquels ma vie est structurée (sorties nature, moto, art, découvertes diverses) mais très solitaire. Je vous remercie de m'avoir donné l'occasion de vous poser cette question.

Dr Virag : Cher Monsieur. Il semble que la séparation vous ait beaucoup touché au point de déclencher un épisode dépressif nécessitant un traitement. Vous n’avez pas encore « fait le deuil » de cette rupture. La perte du désir est un signe de la dépression et les médicaments antidépresseurs accentuent souvent le phénomène. L’absence d’érection n’en est bien souvent que la conséquence. Il ne faut pas rester longtemps dans cette situation surtout à votre âge. N’oubliez pas l’adage qui veut que c’est la fonction qui crée l’organe. Allez vers d’autres rencontres : la dépression s’estompera et le désir reviendra surtout s’il a quelqu’un à qui s’accrocher.

Théo : 71 ans . J'ai une érection de courte durée, la jouissance arrive assez vite et puis hop, c’est terminé. À quoi selon vous est-ce dû ? Merci pour votre réponse. T. Jalet.

Dr Virag : Je manque un peu de données sur votre état général et aussi sur votre histoire…Les symptômes s’inscrivent toujours une histoire spécifique à chacun. A votre âge, les érections sont moins durables et notre horloge intérieure s’en rend compte, indépendamment de notre cerveau. Vous vous dépêchez de terminer l’acte avant la « débandade »… Pourquoi sont-elles moins durables les érections ? Les raisons sont variables et souvent multiples : diminution de l’arrivée sanguine, moindre qualité des tissus constituant la verge, diminution de la testostérone, moindre transmission de l’influx nerveux…Tous ces paramètres peuvent être analysés par le spécialiste pour préconiser le traitement le plus efficace. Bonne nouvelle : il y a toujours une solution possible.

Adad : J'ai 64 ans. Je voudrais comprendre pourquoi une érection ne tient pas longtemps ?

Dr Virag : Il faut pour vous répondre revenir à comment survient et se maintient l’érection normalement. Elle se produit par remplissage massif des organes érectiles par le sang. La verge devient rigide parce qu’elle est entourée d’une membrane solide, un peu comme le cuir d’un ballon de foot ou de rugby. En outre, cette enveloppe sert de compresseur du sang qui reste à l’intérieur de la verge. C’est ainsi que survient et se maintient l’érection. Si lors d’un acte sexuel, elle ne se maintient pas bien, c’est qu’une partie du système est défectueux. Le spécialiste en fait l’analyse grâce à des examens complémentaires. Il détectera la raison de ce qu’on appelle une fuite : le sang s’échappant trop vite de la verge. Soit on peut réparer, soit on sera contraint d’utiliser un implant pour compenser une fuite trop importante.

Antonio Lima : Bonjour Docteur ! Merci d'accepter de recevoir des questions et d'y répondre, bien sûr. J'ai 51 ans et depuis près de 10 ans je connais des dysfonctionnements sexuels. Je signale que j'ai souvent des troubles du sommeil, des insomnies au cours de la nuit. Je fais tout pour améliorer mon sommeil par des techniques de relaxation et la prise d'infusions. Cependant j'ai toujours des troubles érectiles. Alors je prends de temps en temps des produits génériques du Viagra tels que Canova, Erector ou Cupid. Ma question porte sur l'utilisation de produits tonifiants qui se nomment "coffee male" venant de Chine et/ou Malaisie et un tout nouveau sous nos latitudes (Sénégal, Afrique de l'Ouest ) dénommé "Bio Herbs Coffee". Ces produits à base de café sont-ils sans dangers pour le long terme ? Merci de votre attention ! Antonio Lima.

Dr Virag : Les produits que vous signalez sous le vocable "coffee" sont tout au plus de tonifiants sans aucune preuve scientifique d’efficacité et je ne les prescris pas. Ils ne doivent pas être étrangers à vos insomnies. Si les génériques du Viagra corrigent vos difficultés vous pouvez continuer à les utiliser. Dans le cas contraire, il faut consulter.

Marcel IDK : Bonjour, j'ai 44 ans depuis un bout de temps, je n'arrive pas à maintenir mon érection jusqu'à l'éjaculation, le pénis n'a plus la même fermeté du début de l'acte. Que faire? Merci

Dr Virag : Dans cette tranche d’âge, il convient de consulter le spécialiste pour comprendre pourquoi vous ne maintenez pas l’érection. (voir réponse à la question 3). Il fera un TEP (test d’érection provoquée) qui permet avec l’aide de l’échographie (ultrasons) et/ou du scanner de repérer des anomalies des vaisseaux de la verge. Ces examens se pratiquent lorsque l’anomalie perdure et n’est pas corrigée par les traitements plus simples comme le Cialis, le Lévitra ou le Viagra.

Ahmoh : Bonsoir Dr, prendre de la testostérone pour améliorer son érection est-ce mauvais pour la santé ? J'ai 71 ans encore en bonne santé pas de diabète pas de maladies cardio-vasculaires ni d insuffisances hépatites ou rénales, prends du Cialis de temps à autre. Merci pour votre réponse.

Dr Virag : Monsieur, la baisse de la testostérone, l’hormone mâle principale, est très fréquente à partir de la cinquantaine. Si tel est le cas, il est sans inconvénient de la « prendre » à condition de surveiller sa prostate notamment par la mesure du PSA et la pratique de l’échographie. La testostérone non seulement, améliore la sexualité, mais elle aide au maintien de la musculature et du capital osseux. Cerise sur le gâteau un taux de testostérone satisfaisant rend plus efficace la prise de Cialis et autres pilules favorisant l’érection.

Kach Bill : J'ai 71 ans, un problème d'érection, suis diabétique, j'ai subi un pontage coronarien et mon muscle cardiaque est faible à 40%. Je demande votre conseil, j'habite loin de la France au Liban Sud à Tyr. Merci pour votre conseil.

Dr Virag : Je salue à travers vous, tous les Libanais francophones. C’est l’état cardiaque qui conditionne vos possibilités de prétendre à une activité sexuelle. Ce qu’on appelle la fraction d’éjection (la capacité de votre muscle cardiaque a propulser le sang) est chez vous à 40%, relativement basse. Vous devez absorber des médicaments pour soutenir l’activité cardiaque. S’ils vous permettent de monter sans difficulté ni douleur dans la poitrine, deux étages on considère que votre cœur peut supporter un acte sexuel. En définitive, c’est le cardiologue qui sur le vu de vos examens vous le dira. En tout état de cause, les médicaments type Viagra sont formellement interdits. Si une aide à l’érection est nécessaire, elle sera obtenue par les mini injections intracaverneuses qui permettent de délivrer les médicaments directement dans la verge, sans interférer avec la circulation générale.

Beau jeune homme : Bonjour, j'ai 61ans, ça fait quelques années que j'ai des problèmes érectiles. Je suis allé voir un andrologue, j'ai fait des prises de sang qui ont révélé une baisse de testostérone. J'ai pris du ventre et pourtant je fais beaucoup de sport, vélo, etc. Je n'ai plus beaucoup de sperme, tout cela me préoccupe et je suis gêné avec mon amie. Je vous demande de me proposer de bonnes solutions afin que ma santé s'améliore, au plaisir de vous lire. DENIS.

Dr Virag : Cher Monsieur, A votre âge on ne reste pas avec un problème d’érection parce qu’il y a de nombreuses solutions possibles pour vivre harmonieusement votre vie de couple. Vous avez vu un andrologue mais vous n’indiquez pas le traitement qu’il vous a préconisé, sans doute un traitement pour compenser la baisse de la testostérone, sans trop d’effet positif en apparence. Deux problèmes chez vous le manque d’érection et la baisse de production de sperme. Les deux sont souvent associés dans votre tranche d’âge. Le premier traitement que je préconise associe compensation hormonale, médicaments type Viagra, Cialis ou Levitra, surtout le Cialis minidosé, et compléments alimentaires spécifiques associant Arginine, superoxydismutase et polyphénols (EllioVir). Lorsque cela est insuffisant le recours aux miniinjections intracaverneuses prend le relais. Bien sûr le recours au médecin traitant et/ou au spécialiste est toujours recommandé.

Didguev : 57 ans. Bonjour, suite à un double pontage des artères des membres inférieurs en 2011, il m'est impossible d'avoir une érection malgré mon envie. Je n'ose pas en parler à mon medecin. Peut-être une autre artère serait bouchée. Pouvez-vous me renseigner ? Cordialement.

Dr Virag : Il est probable que les artères amenant le sang au pénis sont également touchées par la maladie artérielle. Quelques fois, c’est le type de pontage réalisé qui détourne le sang destiné au pénis vers les artères des membres inférieurs. Cela semble être votre cas, puisque votre question indique que c’est après l’intervention que les problèmes érectiles sont arrivés. Dans tous les cas, il faut en parler à vos médecins qui feront pratiquer une échographie doppler des artères à destinée sexuelle et éventuellement un scanner et/ou une artériographie. Je vous encourage vivement à le faire, car il y a de toute façon une solution possible.

Alasco : Le Viagra, Cialis et Levitra ne fonctionnent pas avec moi, que faire dans ce cas ? Merci.

Dr Virag : Il y a bien sûr d’autres solutions. Une occasion de rappeler que ces médicaments ne sont pas des bonbons… mais de véritables médicaments qui doivent se prendre sous contrôle médical. Avant tout établir un diagnostic des anomalies de l’érection. Les examens pratiqués par le spécialiste permettront de dire pourquoi les médicaments « type Viagra » ne marchent pas. Souvent parce qu’ils sont mal utilisés, d’autres fois parce que les anomalies sont trop importantes. D’autres traitements sont alors efficaces comme les mini injections intracaverneuses ou encore la chirurgie avec les implants ou les reconstructions vasculaires.

Lepapa90 : Bonsoir Docteur, j'ai 77 ans, j'ai encore des érections et je voudrais faire encore faire l'amour, mais ma femme ne veut plus. Alors, elle me traite de vieux vicieux ou de pervers. Est-il normal qu'un homme de mon âge ait encore des érections certes pas bien dures, mais elles sont là. J'ai eu un cancer de la prostate à 74 ans avec castration chimique et radiothérapie, mais pendant 3 ans je n'avais pratiquement plus d'érections. Ceci explique peut-être cela ? A vous lire très bientôt et en vous remerciant je vous prie d'accepter Docteur, mes sincères salutations.

Dr Virag : Rassurez-vous, je ne vous accuserai d’aucune perversité mais une grande partie de votre problème est dans ce refus opposé par votre femme. Elle doit comprendre qu’il n’est aucunement anormal qu’à 77 ans vous ayez encore du désir…Au-delà je dois dire que c’est à arbitrer entre vous vous avec votre désir conservé et elle avec le sien, enfui… Ce qui est remarquable et plein d’espérance pour les très nombreux patients ayant été traités comme vous par radiothérapie et castration chimique de voir réapparaitre les érections et le désir. Ces érections revenues même faibles peuvent être renforcées par les médicaments type Viagra ou mieux par les mini-injections intracaverneuses. Reste à convaincre Madame…

Kamel : J'ai 67 ans, ma partenaire le même âge que moi. Juste au moment du rapport sexuel, ma libido devient molle alors que pendant les "préliminaires" tout se passe bien. Que dois-je faire? Merci.

Dr Virag : Très souvent et cela se produit quand il s’agit d’une relation nouvelle, de la « peur de ne pas y arriver ». C’est le moment de la pénétration qui est le moment crucial de la concrétisation de l’union des deux partenaires. « Et si je n’y arrivais pas ? » Cela déclenche une réaction anxiogène qui annihile l’érection…Soyez cool. Si cela se reproduit, il faut cependant s’assurer, surtout à 67 ans, qu’il n’y a pas une faiblesse dans la mécanique érectile. Une révision chez le spécialiste s’impose, puis un traitement adapté.

potato5 : Bonjour, comment ne pas être impuissant quand on a de l'artérite du bas de la jambe gauche, pas à droite, problème qui semble diminuer l'efficacité du Viagra et autres produits. J’ai 81 ans.

Dr Virag : Deux constats : vous avez 81 ans et encore du désir : il n’y a d’âge pour la retraite sexuelle que dans les cerveaux pas dans les cœurs ; vous avez une artérite dans une jambe et probablement aussi des artères du pénis qui perfusent moins bien mais on dispose de traitements qui peuvent être efficaces. Il n’y a pas que le Viagra. N’hésitez pas à consulter un spécialiste : il fera le bilan de l’artérite et préconisera l bon traitement.

JLG : Comment prendre un RDV avec le Dr.VIRAG ?

Dr Virag : Consultez le site www.medisexe.com ou envoyez un mail à rvirag@medisexe.com

Louis : Quand je fais l'amour avec ma compagne mon érection ne tient pas et cela depuis très peu de temps. Que dois-je faire ?

Dr Virag : Cette question revient très souvent dans ce chat, Louis, et je vais résumer ici plusieurs réponses déjà apportées. Ce phénomène de manque de maintien de l’érection peut avoir des causes multiples à la fois d’origine psychologique ( peur de ne pas réussir) ou d’origine mécanique (et suivant l’âge de celui qui est atteint cela peut être vasculaire, hormonal ou par mauvaise transmission des stimulis). Ou bien cela s’arrange rapidement avec une remise en confiance, une meilleure connaissance de la partenaire et quelques comprimés de Viagra, Cialis ou Levitra ; ou bien il faut des examens pour trouver le défaut mécanique.

Fwedric : Comment retrouver une érection après une prostatectomie ?

Dr Virag : Surtout ne pas attendre qu’elle revienne spontanément. Même si le chirurgien a fait un bon travail de préservation des nerfs de l’érection, ce qui est aujourd’hui très souvent le cas quand on intervient tôt, il faut relancer les érections très souvent absentes ou paresseuses, à l’aide des mini injections intracaverneuses. Le produit de référence est la prostaglandine PGE1 (Edex ou Caverject) remboursée dans cette indication. Le dosage requis est variable et doit être testé en consultation avant d’être utilisé chez soi deux fois par semaine. Lorsque lors de ces tests on constate que l’érection est douloureuse, le spécialiste associera au produit un antidouleur ou préconisera un médicament alternatif comme la papavérine. Le but du traitement est double : réoxygénérer les corps érectiles du pénis pour ne pas laisser s’installer une fibrose et permettre de reprendre une activité sexuelle ce qui est excellent pour le moral.
Il existe aussi des moyens mécaniques de relancer l’érection en utilisant les « pompes à vide ». Il s’agit d’un cylindre dans lequel on introduit le pénis et dans lequel on fait le vide pour que l’érection se développe. Des séances répétées assurent une gymnastique bénéfique pour l’organe. Enfin quand on a attendu trop longtemps ou que les dommages créés par l’intervention pour l’ablation d’une tumeur étendue sont trop importants le spécialiste propose la mise en place d’un implant pénien dont les résultats sont très satisfaisants. Quelques soient les circonstances, on reste pas impuissant après une prostatectomie.

Rolland : Docteur, ayant subi l'ablation d'un testicule par erreur quand j'étais plus jeune (16 ans) alors que le chirurgien devait m'enlever un péritoine très atteint (en urgence), je ne sais pas ce qu'il m'a fait à l'intérieur, mais depuis je n'ai plus eu d'érection, j'ai tout perdu ma force, les muscles... J'ai beau refaire du sport de musculation, vélo, training, course, je suis toujours fatigué, je suis toujours en manque de vitamine D, magnésium, zinc, etc. J'ai essayé le Viagra, Lévitra et d'autres, mais rien n'y fait et en plus ça coûte cher. Un urologue m'a fait une piqûre dans le sexe pour vérifier si j'avais une érection. Je fais une piqure d'androtardyl tous les 15 jours (hormones) pour éviter d'avoir des seins de femme. D'après vous que faut-il faire ? Je n'ai jamais eu la chance d'avoir un enfant (j'ai 59 ans aujourd'hui), j'aime le sexe (femmes) et toujours pas d'erection. Pouvez-vous me donner une solution ou plusieurs ? Merci.

Dr Virag : Cher Monsieur, votre désarroi reflète bien le drame humain que représente l’impossibilité d’avoir une vie sexuelle quelqu’en soit la cause. Si malheureusement on vous a privé de vos deux testicules l’androtardyl compense le manque d’hormones. Le fait que par des injections de médicaments dans le pénis vous pouvez avoir des érections est encourageant. Il faut insister avec cette méthode : il existe des injecteurs automatiques qui aident bien et c’est pratiquement indolore. Sinon l’implant pénien posé chirurgicalement est également une possibilité. L’une et l’autre méthode sont remboursables.

Croix : Je n'arrive pas à pénétrer ma partenaire. J'ai pourtant de belles érections, mais au moment de passer à l'acte plus d'érection. Que puis-je faire, car je ne supporte plus cette situation, ça m'angoisse ?

Dr Virag : L’angoisse ajoute encore ses effets négatifs. Souvent, cela est lié à une décharge exagérée d’adrénaline provoquée par le stress. Relaxez-vous au maximum…et surtout si cela se répète consultez. Dans mon livre numérique « Erection mode d’emploi » vous verrez le mécanisme qui entraîne la perte d’érection. Souvent la seule méthode efficace est la mini injection intracaverneuse qui amène le médicament directement dans le pénis.

Nialag : Bonjour, lorsque j'ai une érection, je n'arrive pas à la maintenir y compris pendant la pénétration ce qui conduit à l'échec qui s'est transformé en abstinence comblée par le plaisir solitaire (petite érection suivie d'éjaculation). Le Cialis n'a donné aucun résultat. J'ai 68 ans et ce problème n'est pas nouveau mais s'accentue avec le temps. Les seules érections véritables et "tenaces" se produisent pendant le sommeil en dehors de tout rêve érotique. Merci de votre prochaine réponse sur les possibilités d'améliorer ou non cette situation désagréable y compris pour mon épouse.

Dr Virag : Dans votre situation (vie de couple) et à votre âge avec la notion du non-fonctionnement du Cialis, il est probable que le non-maintien de l’érection est consécutif à un mauvais fonctionnement des systèmes de blocage de l’érection. Il convient de réaliser un test d’érection provoquée par injection de médicaments directement dans la verge et d’étudier par échographie et/ou scanner les vaisseaux du pénis. Soit on peut recourir à des mini-injections soit il faut envisager la chirurgie pour supprimer des fuites veineuses ou mettre un implant.

PEKKA : Bonjour, depuis mon opération du cancer de la prostate (sans suite médicale) je fais des piqûres de edex 20, le Viagra, Cialis et autres reviennent trop cher, le problème de l'edex est la douleur, n'existe t-il pas autres médicaments pour remplacer tous ces produits ? Merci pour votre réponse, Pierre.

Dr Virag : Pierre, Si le Viagra vous permet d’avoir des érections après prostatectomie, vous pouvez utiliser le générique qui se nomme sildénafil et existe en trois dosages comme le Viagra. Dans le cas contraire c’est l’injection intracaverneuse qui est nécessaire et si l’Edex ou le Caverject sont douloureux référez-vous à ma réponse à la question 4. On peut ajouter un anti-douleur à l’Edex ou utiliser un autre produit voir un mélange. Enfin, certains patients optent pour la mise en place d’un implant hydraulique dont la fiabilité et les résultats sont bons.

Jacky 14 : Bonjour Docteur, j'ai 68 ans, toujours une envie de faire l'amour mais j'ai des problèmes d'érection. Je suis suivi par un endocrinologue depuis 3 ans pour des taux de prolactine qui étaient trop élevés avec un traitement de Dostinex (1/2 comprimé par semaine, les taux sont redevenus normaux mais pas la fonction érectile. Comment faire ? J'attends votre réponse avec impatience. A l'avance Merci Jacky.

Dr Virag : A 68 ans, les problèmes d’érection sont souvent multifactoriels. Le Dostinex a bien fait son travail, le désir est là mais pas les érections. C’est certainement parce qu’il y a d’autres raisons qui les empêchent. Demander à votre endocrinologue que l’on examine votre circulation sanguine : c’est sans doute là que réside le problème. Un test d’érection provoqué avec échographie doppler est indispensable dans ces cas. Ensuite on choisit un traitement. Médicaments facilitateurs de l’érection par voie générale ou locale.

Robert : Bonjour, quand je suis avec ma copine et que je veux faire l'amour je bande mou cela fait bien 2 ans de cela et je ne sais plus quoi faire alors elle me masturbe et je n'ose pas en parler à mon médecin.

Dr Virag : Robert, il faut oser en parler puisque cela traîne depuis 2 ans. Sans indication autre de votre part je ne puis que vous conseiller de voir votre médecin traitant qui vous indiquera le spécialiste qu’il faut voir. Il y a des solutions adaptées à votre cas à condition d’en faire le diagnostic.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.