À quoi sont dus les maux de tête de grossesse ?

Les maux de tête et les migraines, qui font elles aussi partie de la famille des céphalées, sont des manifestations relativement fréquentes durant la grossesse. En effet, si la migraine s'améliore chez certaines futures mamans, plus de 10 % continuent tout de même à en souffrir.
Les raisons ? La fatigue notamment ainsi que l'anxiété, l'hypertension, l'hypoglycémie et les fluctuations hormonales.

Quelle conduite à tenir en cas de migraine de fin de grossesse ?

Le mal de tête est un symptôme banal souvent apaisé par l'aromathérapie ou le paracétamol, mais lorsqu'une femme enceinte en souffre, il est recommandé de consulter un médecin, un gynécologue ou une sage-femme afin d'éliminer tout fâcheux diagnostic. Les céphalées et les manifestations de la migraine ophtalmique peuvent en effet se rencontrer en cas de prééclampsie, une maladie de la grossesse à prendre en charge immédiatement.

Comment soulager une migraine ?

Pour apaiser les symptômes désagréables de la migraine lorsque celle-ci n'est liée à aucune pathologie spécifique, il est conseillé de prendre l'avis de son médecin.
Si les huiles essentielles sont déconseillées, il existe des alternatives naturelles efficaces.
Les réflexes à adopter sont plutôt simples : s'éloigner des écrans, prendre un bon bol d'air frais, appliquer un gant de toilette préalablement trempé dans de l'eau fraîche sur le front et la nuque et se reposer.
Les remèdes homéopathiques tels que Sepia 9 CH et Iris Versicolor 9 CH peuvent également se révéler d'un grand secours.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.