Qu'est-ce qu'un ganglion ?

Dans le langage médical, on parle de ganglions lymphatiques pour qualifier ces petites boules qui se forment lorsqu'on développe une infection. Il faut dire que ces structures anatomiques représentent un rouage essentiel de notre système immunitaire. On en trouve partout au sein du corps humain, même s'ils ne sont pas tous détectables au simple toucher. Si la région cervicale ainsi que l'aine constituent deux zones particulièrement riches en chaînes ganglionnaires, les aisselles ne sont pas en reste. Dans ce dernier cas, on parle de ganglions axillaires. Lorsqu'un virus ou une inflammation pénètre dans l'organisme, les ganglions sous les aisselles gonflent, car ils se chargent en lymphocytes. C'est l'adénopathie.

Pourquoi a-t-on des ganglions lorsque l'on est enceinte ?

Il arrive que certaines femmes enceintes détectent des masses au niveau de leurs aisselles. Dans la majorité des cas, il ne s'agit pas véritablement de ganglions lymphatiques, mais plutôt d'un gonflement des glandes mammaires accessoires qui sont situées sous les aisselles. En effet, la grossesse est une période pendant laquelle la femme subit de grands bouleversements hormonaux. Les cas d'adénopathie, eux, résultent généralement d'une infection virale bénigne. Une fois les agents pathogènes éliminés par le système immunitaire, les ganglions axillaires vont dégonfler naturellement. Plus rarement, ce type de ganglions révèle une pathologie sous-jacente plus grave.

> De plus en plus de femmes renoncent à la chirurgie esthétique et utilisent cette pilule à la place.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.