Depuis la nuit des temps, la lune est source de nombreux débats, notamment sur son effet sur le sommeil. Il n’est d’ailleurs pas rare d’entendre dire que les nuits de pleine lune sont la cause d’insomnie, de stress mais aussi de cauchemars et autres réveils nocturnes. Une étude publiée dans la revue Science of the Total Environment va plus loin dans ses conclusions : le sommeil des hommes pourrait être plus fortement influencé par le cycle lunaire que celui des femmes.

Le cerveau des hommes plus sensible à la lumière ambiante

Les scientifiques ayant mené cette étude ont utilisé des enregistrements d'une nuit de sommeil à domicile de 492 femmes et de 360 hommes. Grâce à ces données, Christian Benedict, professeur agrégé au département de neurosciences de l'Université d'Uppsala et auteur correspondant de l'étude a pu tirer des conclusions sur l’influence de cycle lunaire sur le sommeil des hommes, mais aussi sur celui des femmes : “Nous avons constaté que les hommes dont le sommeil a été enregistré pendant les nuits de la période de croissance du cycle lunaire présentaient une efficacité de sommeil plus faible et un temps d'éveil plus long après le début du sommeil par rapport aux hommes dont le sommeil a été mesuré pendant les nuits de la période de décroissance. En revanche, le sommeil des femmes est resté largement insensible au cycle lunaire.” Une différence entre les deux sexes qui s’expliquerait par une sensibilité plus importante à la lumière ambiante chez les hommes. En effet, c’est en réalité la lumière du soleil réfléchie par la lune qui perturberait le sommeil de la gente masculine. Les scientifiques de l’étude se montrent toutefois prudents : “Notre étude, bien sûr, ne peut pas déterminer si l'association du sommeil avec le cycle lunaire était causale ou simplement corrélative.”

Pleine lune : de nombreux effets sur les Hommes

Il existe de nombreuses études établissant un lien entre la perturbation du sommeil et la pleine lune. D’ailleurs, une étude de chercheurs de l'université de Washington, aux États-Unis, parue dans la revue Science en janvier dernier, révélait combien la lune pouvait impacter notre sommeil. D’ailleurs, selon cette étude, dans les trois à cinq jours qui précèdent la pleine lune, les gens s'endorment environ 30 minutes plus tard en moyenne, et dorment moins longtemps, de 46 à 58 minutes en moyenne, que ce soit à la campagne ou en ville. Le sommeil n’est pas le seul à être impacté par les cycles lunaires. En effet, on prête à la pleine lune de nombreuses croyances telles que son effet sur les accouchements, sur le cycle menstruel mais aussi sur l’humeur. Des croyances qui n’ont pas toutes été validées scientifiquement. Sachez que la pleine lune a lieu tous les 29 jours. Vous pourrez ainsi mieux anticiper vos troubles du sommeil.

> Les biens rares des plus grands promoteurs sont sur Immo.planet !

Sources

Etude : https://www.news-medical.net/news/20210913/Mens-sleep-may-be-more-influenced-by-the-lunar-cycle-study-shows.aspx?fbclid=IwAR2McAKjixVY-lVjRnn1opf8lBBH8GItSCxMm4Nh_793LouCJ-KTXIeQrJE

Etude : https://www.science.org/doi/10.1126/sciadv.abe0465

mots-clés : sommeil, homme, lune
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.